Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Bientôt les trois coups de E Teatrale


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 26 Février 2017 à 15:19 | Modifié le Dimanche 26 Février 2017 - 18:44


Jeudi a été présentée à Bastia, en présence des partenaires, la douzième édition du festival du théâtre de Corse « E Teatrale » qui se déroulera du 3 au 11 mars. Du 3 au 7 pour la « scène ouverte » (10 spectacles dont 1 en langue corse ou bilingue) et du 8 au 11 pour la « sélection officielle » (11 spectacles dont 3 en langue corse ou bilingues).


Bastia : Bientôt les trois coups de E Teatrale
 Vitrine de la production théâtrale insulaire, en partenariat avec la Collectivité Territoriale de Corse, la ville de Bastia, le Conseil Départemental de Haute-Corse et l'Outil culturel, cette manifestation se veut un outil de promotion, de diffusion, un tremplin possible pour les compagnies hors réseau qui, malgré le talent et l’inventivité, ne parviennent pas à se frayer un chemin dans le maquis hermétique de la création nationale. Aussi l’association E Teatrale, présidée par François Berlinghi, s’évertue t-elle à rechercher, non seulement de nouveaux programmateurs pour la diffusion des pièces, mais également une presse toujours plus large et surtout plus impliquée dans la défense d’une création insulaire qui ne demande qu’à être connue pour être reconnue. Le programme allie du théâtre contemporain et du répertoire, pour jeune et tout public, en langue française et en langue corse, du théâtre lié à l’improvisation, à la danse, à l’acrobatie …
Tout une diversité qui témoigne bien de la vivacité de la création insulaire. François Berlinghi, président et Jean-Pierre Lanfranchi, directeur artistique ont donné les trois coups pour CNI…

Tout sur ​E Teatrale 2017

Les compagnies invitées pour la scène ouverte
Hélios Perdita, A Truppa, La cible, E Zizule, Tutt'in scena, Mines de rien, Ghjuvanetta, Théâtre expression, 1° Acte et Cap'in scena 


Les compagnies invitées pour la programmation officielle
U teatrinu, Le cygne noir, Bis repetita, Les parvenus collectif, Locu teatrale, Stellabel, Théâtre point, Théâtre du commun, I Chjachjaroni, TeatrEuropa et Spirale. 


Lieux
Théâtre municipal de Bastia - Théâtre de poche Saint Angelo - Salle des Congrès du Théâtre municipal de Bastia - Centre culturel Alb'oru.  
Renseignements et location
06 12 89 56 25 – ass.eteatrale@yahoo.fr


Tarifs
Plein tarif : 15 € - Abonnement 3 spectacles : 30 €, 6 spectacles : 50 €
Tarifs réduits : 8 € (comédiens, étudiants, groupes de 6 pers, enfants)
Tarifs scolaires : 3 € (primaire, collèges, lycées).
Pas d'abonnement scène ouverte

Les pièces 
HELIOS PERDITA (Ajaccio)
L'affaire Koalas
Langue : français
De :Théo KAILER et Werner KOLK
Metteur en scène : Théo KAILER
Avec : Antonia BURESI, Valérie FURIOSI, Théo KAILER
Musicien : Jean Bruno CHANTRAINE
Production : Helios Perdita avec le soutien de la collectivité territoriale de Corse et lavmairie de Sarrola Carcopino
« Lors d’une nouvelle émission culturelle de télévision, deux acteurs et un musicien, après avoir lu des extraits de la nouvelle d’Heinrich von Kleist, si chère à Kafka "Michel KOHLHAAS", débattent ou tentent de débattre avec l’animatrice et les invités du plateau de télévision…. »

A TRUPPA DI U SVEGLIU CALVESE (Calvi)
Gigi l'amoroso
Langue : Corse, Français et Italien sans surtitrage
De: Orlando FORIOSO
Metteur en scène : Orlando FORIOSO
Avec: Jérémy ALBERTI, Angélique QUILICI,
Loïc LABERENNE, Philippe MARTIN, Tiger Lily
KEYSER, Emmanuelle JOLY, Jacky QUILICHINI,
Virgine ABROT, Claudette ALBERTINI,
Martine VERGNOL, Muriel SCHMITT-MAGLIOLI,
Claire MATHIEU, Marie-Blanche CARLOTTI,
Anne Laure CRISTOFARI et Eric LABERENNE.
Costumes de l'Atelier de U Svegliu Calvese,
dirigé par Maryline Cardi.
Photos Silvio Siciliano et Jean Marie Colonna
Production : A Trupetta di U svegliu Calvese (Calvi):
GIGI L’AMOROSO n’a rien à voir avec Dalida, ni avec Orlando son frère. Bien que le
metteur en scène s’appelle Orlando Forioso. Peut-être ont-ils quelque chose en commun : le Sud, la Méditerranée, la famille, la légèreté, le plaisir de chanter, le désir d’aimer.

Cie LA CIBLE (Ajaccio)
La sortie au théâtre
Langue: français
De : Karl VALENTIN
Metteur en scène : Dalila MILOUD et Jean-Christophe MAZZONI
Avec : Jean-Christophe MAZZONI et Dalila MILOUD
Production La cible (Ajaccio)
Faire tourner une mécanique comique, versatile et émouvante autour d’un couple : un homme et une femme face à eux-mêmes dans leur intimité.

E ZIZULE (Lumio)
Les suffragettes de Lupinetta
Langue : français et corse
De: Dolorès WEBER
Adaptation de :Les suffragettes de Cabassette
Metteur en scène: Sandrine Del AGUILA
Avec: Jean-Marc ARHANT Francis CARDI, Marie-Noëlle FILIPPINI, Marie-Françoise
PLAZA-GUAGNINI, Laurent GURSET, Virginie LEYMARIE, Eveline MARTELLI,
Véronique ORSINI, Annie PERROT, Denise RUGGIERI, STEVE
Production : ArteMusa Cumpagnìa
Dans les années 50, des femmes se lancent en politique et décident de conquérir la mairie de leur village, Lupinetta. Cela en fait grincer plus d’un !

TUTT'IN SCENA (Corte)
Spoon river
Langue : corse, français, italien sans surtitrage
De: Edgar Lee MASTERS
Metteur en scène: Alexandre OPPECINI
Avec: Malou AVAZZERI, Philippe GUERRINI, Anne CASTELLI, Marianghjula AGOSTINI,
Jean Marie ORSINI, Jean Claude GASMAN, Delphine NAFTEUX, Saveria TOMASI, Anais
GAGGERI, Renée MARIANI, Marie Paule FRANCESCHETTI, Valerie FRANCESCHETTI
Roselyne FILIPPINI, Bati de NOBILI, Lisa Maria DELGROSSI Victor BEAUPEUIX
TOMASI
Sur la colline de Spoon River des voix s'élèvent sous les pierres tombales pour évoquer les joies et les peines de l'existence. Elles entrelacent des morceaux de vie et évoquent la mémoire d'un temps révolu pour rappeler aux vivants combien l'existence est précaire et précieuse.

MINES de RIEN (Bastia)
Pays de rien
Langue : français
De: Nathalie PAPIN
Metteur en scène : Natacha CONTI
Avec :Alba COLOMBANI Nathalie INNOCENZI, Gaële PFLÜGER
Production : Compagnie des Mines de Rien
Au pays de rien, règne un roi éperdu d’absolu et d’ordre. Ses combats et ses guerres, il les mène contre les cris, les larmes, les rires, les soupirs et même les rêves qu’il se plait à mettre en cage. Sa fille est sa seule compagnie, héritière et prisonnière d’un royaume du néant, du vide, du rien. Un monde froid, insensible. Mais un jour comme les autres, une faille s’ouvre, un souffle, une rencontre avec un jeune étranger qui lui révèle qu’il existe un Ailleurs : des bruits, du vent, des enfants, des rêves, un monde…

GHJUVANETTA (Bastia)
Je ne sais vraiment pas qui pourra m'inviter à dîner ce soir
Langue : français
De : Christian RULLIER (d’après le recueil "Sur tout ce qui bougeʺ)
Metteur en scène : Claire Le GOFF
Avec: Anne-Marie CAGNAZZOLI, Marie-Noëlle COLOMBANI, Pierre DONATI (dit
Chichi), Béatrice LENZIANI, Isabelle MAUREL
Sorte de cabaret dont les numéros seraient arrachés à la comédie humaine et se
succèderaient, brefs, précis, enlevés, implacables, pour donner à voir la relation
amoureuse depuis la rencontre jusqu’à la fin de l’histoire… et de nouveau se lancer sur la piste.

THEATRE EXPRESSION (Bastia)
Direction critorium
Langue : Français
De :Guy FOISSY
Metteur en scène :Joseph MASSEI
Avec : Simone VIVARELLI, Elisabeth DOMINICI, Caroline GIANNONI
À travers le regard de trois femmes, le reflet d’une société malade.
Une société si bien policée où vous êtes surveillés, fichés.
Une société faite de procédures et de consignes, où toute initiative est proscrite.
Un monde qui ne laisse pas la place au rêve ni à la pensée.
Imaginez : Crier est interdit !
Imaginez : Trois femmes attendent l’autobus…
Elles ont envie de crier !!!
Que vont-elles faire ?

1ER ACTE (Bastia)
Catastro'fées
Langue : Français
De : Emilie DESPOIX et Lucile DELANNE
Metteur en scène : Lucile DELANNE
Scénographie : Emilie DESPOIX
Musiques : Elblaz FERNANDEZ
Avec: Elblaz FERNANDEZ, Emilie DESPOIX et Lucile DELANNE
Production :1er acte (Bastia):
Houpette est bien ennuyée, Chaussette sa collègue n’est plus d’aucune utilité ! En effet, la petite fée se trouve dans une situation terrible : elle a perdu ses ailes… Enfin perdu… disons qu’elles sont cassées, inutiles, malades ! Mais qui est responsable de ce drame ? Comment Houpette et Chaussette vont remettre les ailes sur pieds - ou plutôt sur air ?

ASSOCIATION CAP'IN SCENA (Rogliano)
Petit boulot pour vieux clown
Langue : français
De : Matei VISNIEC
Metteur en scène :Nathanaël MAÏNI et Aurélie PITRAT
Avec: Christel ANTHIAN, Georges ANTONINI, Christian MAÏNI
Trois clowns attendent d'être reçus pour une audition. La joie des retrouvailles fait place à la dispute car le théâtre n'offre qu'un seul poste de clown. Peu à peu une lutte pour la première place s'engage, entre joie et peur de ne plus être à la hauteur de ce qu'ils furent. Ces trois vieux clowns vont nous faire rire et nous émouvoir. 

U TEATRINU (Furiani)
A prova, Performance acting
Langue : Français, Corse, Italien
De: Ghjacumu THIERS
Metteur en scène: Guy CIMINO
Comédiens: Jean Pierre GIUDICELLI, Corinne MATTEI, Pierrick TONELLI, Guy CIMINO..
Techniciens : Pierre François CIMINO, Anais TAPIERO, Jean Jacques GIL.
Production : U teatrinu, Institut International de Théâtre Méditerranéen
U Teatrinu répète une pièce de théâtre écrite par Ghjacumu Thiers. Un comédien est absent, la répétition commence quand même mais est interrompue à plusieurs
reprises. Réflexion sur la langue, l’obligation du français comme langue première, la
tragédie de Ponte Novu,. A Prova, Performance Acting est une comédie trilingue écrite par Jacques Thiers et « arrangée » par Guy Cimino qui vous emmène avec légèreté dans les coulisses de la création insulaire.

LE CYGNE NOIR (Marseille)
Colomba – Histoires corses
Langue : Français et Corse
De: Fanny ALFONSI d’après le roman de Prosper MÉRIMÉE
Metteur en scène: Fanny ALFONSI
Comédiens : Fanny ALFONSI, Jean-Baptiste ALFONSI, Anais BAINIER, Adeline
MAUCHAUD, Anthony RAVION.
Avec l'ensemble de chants polyphoniques corses Tempvs Fvgit.: Patrick VIGNOLI, Eric NATALI, Hervé MUGLIONI, Sebastien BONETTI, Gérard ROSSI
Natif de Pietranera, en Haute-Corse, Orso Della Rebbia retourne sur l’île de son enfance, vendre ses maisons et voir sa petite soeur, Colomba, restée au village. Bouleversée par la mort de son père, Colomba porte le deuil de ce drame qu’elle considère impuni : la jeune femme est convaincue que les ennemis de la famille, les Barricini, ont profité de l’absence d’Orso pour assassiner son Père. Orso rentre au pays et Colomba qui a su son retour l’attend donc avec impatience. Comme le veut la tradition en corse, c’est au chef de famille de mener une vendetta et de rendre le sang pour le sang. Pour la première fois, l’histoire de la célèbre Colomba est racontée au travers de plusieurs disciplines qui retranscrivent le chef d’oeuvre qui ouvrit les portes de l’Académie Française en 1844 à Prosper Mérimée. Danse contemporaine, théâtre et chants polyphoniques corses, scènes en langue corse.

BIS REPETITA (Bastia)
Musique en boîte
Langue : Français
De : Candice MORACCHINI, Elise LANCEROTTO
Metteure en scène : Candice MORACCHINI
Comédienne : Candice MORACCHINI
Musicienne: Elise LANCEROTTO
Production : ANT
Bal(l)ade primesautière au son de la HARPE, à travers la musique classique, mais pas que ! Un duo poético-clownesque vous invite à la découverte de la grande musique (Brahms, Mozart, Tchaïkovski…), la musique traditionnelle corse et des mélodies modernes. Laissez papillonner vos yeux, vos oreilles et tous vos sens dans un jardin parsemé de fleurs. Mais non, pardon ! Tout se passe dans un jardin facétieux et (en)chanté parsemé de BOITES, petites, toutes petites, grandes, très grandes, à lettres, à secrets, à musique…)


LES PARVENUS COLLECTIF (Pantin)
Persona
Langue :Français
De: Anaelle TRIBOUT-DUBOIS
Metteur en scène:Annaelle TRIBOUT-DUBOIS et Laurent FRANCHI
Avec: Anaelle TRIBOUT-DUBOIS, Laurent FRANCHI, Maxime ROBERT, Serguei
VERSEIL
Un groupe d’amis se retrouve autour d’un apéritif. L’hôte de maison présente les neufs
masques sociaux, neuf types de personnalités offerts au choix du public.
Ils explorent alors ces masques sociaux dans une situation précise : une soirée entre
amis, cadre propice à une multitude de comportements . Ils écrivent alors au plateau, en utilisant les contraintes de leur masque social imposé dans un aller-retour entre passé et présent, rêve et réalité, solitude et société. En écrivant depuis et avec le plateau, ils signent, d’un geste unique chaque soir, une nouvelle dramaturgie, une écriture organique composée de quatre comédiens, de quatre espaces et de quatre masques sociaux. Grand succés national (accueilli au théâtre de l’Improvidence à Lyon, seul théâtre en France spécialisé en improvisation, à la semaine de l’Impro de Nancy, à Subito!/ festival international d’improvisation de Brest, au festival les 72 Heures de l’Impro de Paris…)

LOCU TEATRALE (Ajaccio)
Ultimus
Langue : corse sans surtitrage
De: Saveriu VALENTINI
Metteur en scène : Saveriu VALENTINI
Avec : Marianna NATIVI
Production : Locu Teatrale en création du 20 au 28 février Espace Diamant Ajaccio
Le sang coule dans nos veines, il circule, il est libre, il n’étouffe pas, en chaque vie
humaine le sang court sans effroi, la terre déploie ses semences et le sang ne l’effraie pas , la vie, s’écoule paisible et douce elle ne connait aucun mal, elle offre le
paradis, l’univers se déploie, continue son amplitude, et les trous béants de la guerre ne sont que légendes, la guerre n’existe pas, c’est un mauvais rêve. C’est la paix qui
règne, la lumière, là, partout, le sang ne connait pas de menace, il n’a jamais giclé, c’est des racontars, on a voulu nous faire peur, tenir une arme, tuer pour tuer, ça n’existe pas, le sang ne coule pas à l’extérieur du corps, il coule avec douceur, dedans. Le grand jardin de la vie est arrosé d’amour, les hommes s’aiment tous les jours, ils portent l’amour, le partagent, le distribuent, c’est le paradis sur terre, c’est la puissance de la vie, elle nous guide et sans danger nous voyageons…
Création de Locu Teatrale 2017 en langue corse, texte de Saveriu Valentini: A Cunfina. Qui sera adaptée pour le continent et l’étranger dans les langues nécessaires.

Cie STELLABEL (Ajaccio)
Être le loup
Langue: Français
De: Bettina WEGENAST
Metteur en scène: Livia STROMBONI
Avec: Camille STROMBONI, Diane De LANFRANCHI, Frédéric DACQUAY et Livia
STROMBONI.
Production: Cabaret des Arts, Stellabel, Scenina, Filu d'amparera.
Dans les bois et les prés, c’est la joie. Le loup est mort ! Les cochons dansent, les biches sautillent. Les moutons ne sont pas en reste. Deux d’entre eux, Kalle et Locke, conversent autour de cette réjouissante disparition. Mais comment était-il ce loup ? Très méchant, car c’était le grand méchant loup. Ni l’un ni l’autre ne l’ont vu. S’il l’avaient vu, ils auraient été dévorés par ce loup qui « il faut le reconnaître faisait bien son boulot ». Et puisque qu’il y a toujours des loups pour dévorer les moutons , Kalle décide de postuler à l’emploi. À l’agence, on lui fournit le costume de loup et le mouton Kalle se transforme en loup, et dévore sa copine la brebis. Locke, effrayé décide d'endosser le costume du chasseur pour mettre fin au carnage qui s’annonce. 

THEATRE POINT (Ajaccio)
Hospitalières
Langue : Français
De :Francis AÏQUI
Metteur en scène : Francis AÏQUI
Avec : Serge LIPSZYC
Production : Théâtre Point
Au printemps 2009, Francis Aïqui est invité pour une résidence d'écriture à l'Hôpital de Guéret. L'expérience est si forte qu'il décide tout d'abord de la relater sous forme de Chroniques puis il choisit de prolonger cette expérience par l'écriture d'une seconde partie imaginée et fictionnelle. Le texte est tour à tour grave, comme il se doit, mais insolite aussi et parfois même drôle, car rire à l'Internat peut être une question de vie ou de mort… ! 

THEATRE DU COMMUN (Ajaccio)
Il n'y a pas d'or au fond des mers
Langue : Français
De :Joseph CONRAD, Hans Magnus ENZENSBERGER, Renaud WATWILLER
Metteurs en scène : Noël CASALE et Pascal OMHOVERE
Avec : Noël CASALE et Pascal OMHOVERE
Co-production Théâtre du Commun (Ajaccio) / Sub Tegmine Fagi (Ajaccio) / Espace Diamant, Théâtre Municipal d’Ajaccio – Soutiens : Collectivité Territoriale de Corse, Théâtres Joliette-Minoterie, de Lenche et l’R de la Mer (Marseille)
Deux hommes s’apprêtent à lire Le naufrage du Titanic, poème de Hans Magnus
Enzensberger. Mais voici que l’un, puis l’autre, se détournent de cette lecture pour nous parler d’autre chose. Du crash d’un avion de ligne français et d’un autre naufrage - figures, méditations, rêveries – puis reviennent au poème – La collision fut très légère... / De l’eau salée sur les courts de tennis... / Nous coulons en silence... / Allons, voyons, du calme... / Trempé jusqu’au os... - C'est sans doute une chose étrange d’essayer de dialoguer avec ces textes au style et au propos apparemment si différents. Mais l'homme, plus que jamais, semble en être le coeur, aux prises avec lui-même et avec le monde. Des histoires de catastrophes aujourd’hui, il y en a tellement plein les journaux et les commissariats, qu’on finit parfois par s’en lasser et par tomber sur celles-ci, bien senties, bien pensées, donc bien écrites et qui nous arrivent, l’une d’un passé récent, les deux autres de beaucoup plus loin. Se pencher vers le passé parce qu’on ne sait pas de quoi est fait le présent et sera fait l’avenir. C’est bien ça qu’on appelle être devenu un vieux con, non ?

I CHJACHJARONI (Porto Vecchio)
Le Médecin malgré lui
Langue : Français
De :Jean Batiste POQUELIN dit MOLIÈRE
Metteur en scène: Toinou MASSIANI
Avec: Kevin GOURNAC, Stéphanie FILIPPINI, Vania QUERINI-GUILLAUME, Sylviane
DOMINICI, Jany SABATIER, Annie D’ARCO GUIGLION, Céline GIRARD, Marine LALANNE,
Corinne CAPANACCIA, Docaria RAOUST
Production : I CHJACHJARONI (Porto Vecchio)
Farce en trois actes qui peint la vengeance subtile d'une femme battue... mais pas
abattue ! "Le médecin malgré lui" fut présenté pour la première fois au théâtre du Palais- Royal le 6 août 1666... On ne peut pas vraiment dire que les relations entre homme et femme soient différentes quatre siècles plus tard !... Cette oeuvre de Molière, que nous avons déplacée géographiquement, a pour but le divertissement pur... Une heure de rires et de quiproquos !
Mise en scène dépoussiérée et rythme enlevé pour cette dernière création des
Chjachjaroni qui a déjà ravi des centaines de spectateurs en 2016 !

TeatrEuropa di CORSICA (Lumio)
A rivolta di i zitelli-Les héritiers de l'Empire
Langue : Corse, Français et Italien sans surtitrage
De:Orlando FORIOSO
Metteur en scène: Orlando FORIOSO
Avec: Daniel DELORME (Louis Bonaparte), Lauriane GOYET (Hortense de
Beauharnais), Jéremy ALBERTI (Louis Napoléon Bonaparte) Marie Paule
FRANCESCHETTI (Letizia Ramolino Bonaparte)
Costumes Atelier Capricci di Carnevale - Livorno,
Photos Silvio SICILIANO
Production TeatrEuropa de Corse en collaboration avec : SCN Malmaison - Maison
Bonaparte, Ajaccio avec le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse
"Les Bonaparte : une famille corse". Encore ? Bien sûr ! Dans ce 5° épisode, la Corse prend le chemin de la rencontre et du dialogue. Louis, le frère le moins célèbre de l’Empereur, a pourtant servi Napoléon, l’a suivi en Egypte, a épousé une femme qu’il n’aimait pas, Hortense,la fille de Joséphine, il a fait presque tout ce que voulait son frère. En tant que roi de Hollande, il a tenté d’ignorer la tutelle que Napoléon voulait lui imposer. Dans cet épisode, nous sommes au-delà de l’histoire de la famille. Nous sommes en 1831, et les fils de Louis sont en Italie, avec leur mère. Le fils ainé Napoléon-Louis Bonaparte, et le cadet Louis-Napoléon, tous deux “carbonari”, participent à des mouvements révolutionnaires pour libérer les territoires pontificaux, mais Napoléon-Louis meurt dans les bras de son frère. Considéré comme terroriste par la papauté, Hortense , sa mère, décide de partir à sa rencontre pour le sauver. Trois routes qui prendront des directions différentes. Le quatrième monde est celui de Madame Mère. A Rome Letizia, âgée de 81 ans, a encore de quoi dire. La Corse est bien loin pour Louis, qui a essayé de faire en Hollande ce qui aurait dû être fait en Corse. Hortense est désormais hors de la famille Bonaparte. Louis-Napoléon, ne le sait pas encore, mais il deviendra Napoléon III.
Genre : 5°épisode de « Les Bonaparte: una famiglia corsa ». Conseiller J. Marc Olivesi

LA Cie SPIRALE (Bastia)
Davia la Sultane corse
Langue : en français, corse et arabe sans surtitrage
De:Alexandre OPPECINI
Metteur en scène : Alexandre OPPECINI
Avec: Hélène ROISIN, Btisam ZITOUN, Marie-Ange GERONIMI
Production: La compagnie Spirale
Maroc, 1763. Alors qu’elle n’est qu’une toute petite fille, Marthe Franceschini, originaire du village de Corbara, est arrachée à ses parents et faite esclave dans le harem du Sultan Mohamed III. Pour survivre dans cette prison, elle doit apprendre, sous la direction de la terrible Aïcha, l’art de la danse orientale qui pourra séduire le sultan. Cependant, plus impitoyable qu’Aïcha, Iblis, le mauvais génie, guette dans l’ombre pour la faire tomber… C’est en puisant dans ses racines qu’elle trouvera la force de s’accomplir pour devenir Davia, la légendaire sultane corse.
Spectacle créé à l’occasion du festival I Sulleoni 2016 à Bastia.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 87903 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 44632 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 38902 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 377