Corse Net Infos - Pure player corse

Associu Sulidarita dénonce "la continuité de manœuvres répressives"


Rédigé par le Dimanche 17 Mai 2015 à 23:07 | Modifié le Dimanche 17 Mai 2015 - 23:37


L’associu sulidarità a tenu une conférence de presse ce dimanche en fin de matinée devant son local rue François Pietri à Aiacciu. "Nouvelle vague répressive, balise de voiture, systèmes d’écoutes" découverts et présentés pour la première fois à la presse pour dénoncer "le climat toujours répressif malgré la décision du FLNC de démilitariser l’espace politique" ont été les sujets principaux de cette conférence.


Associu Sulidarita dénonce "la continuité de manœuvres répressives"
"Alors que la Corse avance dans un processus d’apaisement et intensifie davantage le soutien à la démarche pour une résolution du conflit, il semblerait que l'arrêt de la répression et des poursuites pour fait politique antérieur à la décision du FLNC  ne soit pas le chemin pris par le gouvernement" ont dénoncé Jean-Marie Poli et les membres de l'Associu Sulidarita rassemblés autour de lui.

Voici le contenu de cette conférence de presse.
Les débats parlementaires qui ont eu lieu ces derniers jours à l'Assemblée nationale française envisageant le renforcement des dispositifs de surveillance et de renseignements viennent tout juste de se terminer et le projet d'une loi sera soumis à l'examen des législateurs composant l'Assemblée sénatoriale et par la suite présenté au député.
La découverte d'installation sophistiqué d'espionnage sonore au domicile d'un militant âgé d'une trentaine d'année recherché pour une présumée participation à des faits politiques datant de décembre 2013 vient confirmer la continuité de l'acharnement répressif dont il est victime ainsi que son entourage familial
Ce type de dispositif n'as pas seulement été découvert chez des membres de sa famille mais des systèmes de même nature ont  été décelés est révélée dans les locaux commerciaux ouverts au public et appartenant aux proches.
Nous nous interrogeons et dénonçons également le fait que ces procédés et matériel d'écoute sonorisés ont été  aussi mis au jour dans l'appartement d'un membre du bureau de notre association
Toutes ses manœuvres répressives et cet arsenal d'espionnage, déployé à l'échelle de notre territoire et à la seule adresse des sympathisants et militants nationalistes révèle d'une dangereuse politique répressive à laquelle se livrent les services de police et de gendarmerie spécialisés faisant de la Corse et de sa population le théâtre privilégié d'expérimentation en toute illégalité.
Nous appelons les Corses, soucieux du respect des libertés individuelles et collectives à s'opposer à de telles pratiques qui inquiètent et stigmatisent toute une communauté pour le seul fait qu'elle oppose à la négation de ses droits à l'existence, sa conscience nationale de plus en plus partagée
Les efforts pour créer les conditions de l'établissement d'une situation apaisée trouve un large écho comme en témoignent les nombreuses initiatives actées en ce sens par la société corse dans sa grande diversité.
Nous encourageons les Corses à soutenir l'initiative responsable prise par le FLNC afin de mener un processus de paix à son terme et nous exigeons de l'État qu'il s'engage dans cette possibilité historique du règlement du conflit qui doit nécessairement passer par l'arrêt des poursuites envers les rechercher et la libération des prisonniers politiques Corse.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85355 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40818 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346