Corse Net Infos - Pure player corse

Alain Mosconi : "La SNCM est morte mais le service public doit être sauvé"


Rédigé par le Jeudi 9 Avril 2015 à 22:29 | Modifié le Jeudi 9 Avril 2015 - 23:16


Jeudi matin, devant la Collectivité territoriale de Corse,les acteurs économiques corse et les collectifs Dumane Da Fa et Prubià Portu Vivu se sont joints au STC marins de la SNCM lors d'un rassemblement de protestation pour dénoncer l'inertie des élus territoriaux dans le lourd dossier des transports maritimes.


Alain Mosconi : "La SNCM est morte mais le service public doit être sauvé"
Alain Mosconi, représentant STC a parlé d'une situation dramatique et sans perspective que vivent la compagnie et les salariés.
Les représentant syndicaux n'ont pas désiré rencontrer les membres de l'Assemblée qui n'ont eu jusqu'à présent "qu'un manque de volonté évident pour aller vers une solution. Aujourd'hui la SNCM est morte mais le service public doit être sauvé. Nous avons un besoin vital d'une d'une continuité territoriale."

Les collectifs Dumane Da Fa et Prubià Portu Vivu posent des questions et font des propositions

Les collectifs Dumane Da fà et Prubia Portu vivu se sont mobilisés aujourd'hui pour dire leur inquiétude face au problème de la SNCM et de la desserte maritime de la Corse. Depuis plus d'un an, nous alertons les pouvoirs publics à ce sujet. 
La DSP vient d'être annulée et le tribunal de commerce de Marseille doit statuer le 22 avril courant sur le devenir de la compagnie.
Nous ne voulons pas subir cette année encore un conflit qui serait synonyme de faillite pour bon 
nombre d'entreprises Corses.
Depuis janvier de l'année dernière nous avons multiplié les contacts tant avec le Préfet de Corse qu'avec le président de l'exécutif de la collectivité territoriale.
Quelques questions essentielles sont encore aujourd'hui en suspends. 
- Où en sommes nous de la création d'une SEM par la CTC et de l'achat de 4 bateaux comme 
l'envisageait Paul Giacobbi lors de notre première rencontre. 
- Où en est l'étude qu'il envisageait de faire sur une éventuelle compagnie régionale ?
- Qu'en est il de la commission d'enquête parlementaire, a l'initiative de Paul Giacobbi, sur la 
privatisation de la SNCM ? 
- Qu'en est il du maintien indispensable de la ligne entre Propriano et la Sardaigne.
Nous rappelons que nous avons commandé une étude sur l'impact des grèves à répétions dans le transport maritime. Cette étude doit nous éclairer sur les préjudices subits du fait de la grève de 2014 et sur la forme à donner aux transports maritimes afin qu'il serve pleinement les intérêts de la Corse. Nous tenons ainsi à être associés à l'élaboration de la nouvelle DSP et nous souhaitons, dorénavant, avoir un droit de regard sur tout ce qui a trait au domaine du transport en Corse.
Par ailleurs les forces vives de l'île doivent désormais être institutionnellement associées aux choix politiques de la Corse
Nous apportons notre soutien au salariés de la SNCM et aux entreprises menacées ; et nous 
trouverions scandaleux, inadmissible, que VEOLIA se désengage sans assumer un véritable plan social.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348