Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Laurent Marcangeli pousse Simon Renucci dehors


Rédigé par le Dimanche 30 Mars 2014 à 21:31 | Modifié le Mardi 1 Avril 2014 - 00:40


Battu par Laurent Marcangeli à Ajaccio, Simon Renucci jette l'éponge. Il en a fait l'annonce dimanche soir en direct sur Via Stella. "J'abandonne la vie politique". Il est vrai qu'en quelques mois il a tout perdu. Les législatives puis, au cours des deux derniers week-end, la Maison Carrée, emporté par la nouvelle machine à gagner de la droite ajaccienne, Laurent Marcangeli.


Ajaccio : Laurent Marcangeli pousse Simon Renucci dehors
Le suspense aura duré jusqu'à l'arrivée des résultats des trois derniers bureaux.
Mais au final c'est Laurent Marcangeli qui l'a emporté sur le fil. Pour moins de 300 voix, c'est dire si les deux camps - celui de droite et celui concocté par Simon Renucci - ont été longtemps très proches l'un de l'autre.
Aujourd'hui Ajaccio retourne donc à droite après seulement deux mandatures de Simon Renucci qui n'a donc pas pu confirmer le "jamais deux sans… trois" qu'il pronostiquait encore, sans doute, dans son for intérieur avant le double scrutin de ces municipales.
En tout cas le rassemblement qui l'avait porté aux affaires lors de son premier mandat et qui avait encore opéré il y a six ans, n'a "pas pris cette fois".
L'amertume était donc grande dimanche soir dans le camp de Simon Renucci qui a, sur un ton solennel, dit sur l'antenne de Via Stella qu'il "tirait sa révérence" non sans dénoncer des "irrégularités" qui auraient été relevées lors de la confection de certains votes par procuration.
Y aura t-il des recours ?
"Ceux qui prendront ma suite décideront."

Deux mandats puis s'en va…

Ajaccio : Laurent Marcangeli pousse Simon Renucci dehors
Docteur en pédiatrie, Simon Renucci s'est engagé dans l'action politique en 1997 en échouant de peu aux élections législatives face au candidat UDF sortant José Rossi. Il a été par la suite élu conseiller général du canton d'Ajaccio-3 puis conseiller à l'Assemblée de Corse en 1998. En 2000, il a intègré le conseil municipal d'Ajaccio, avant, en 2001, de remporter l'élection municipale alors que la droite régnait sur la ville depuis un demi-siècle. Il a été ensuite  élu député le  , dans la circonscription de la Corse-du-Sud (1re). Ancien membre du PS, dans le courant de Michel Rocard, fondateur du Mouvement corse social-démocrate (MCSD) en 1996, il était apparenté au groupe socialiste. En mars 2008, il était réélu maire d'Ajaccio avec 66 % des voix, bénéficiant d'une triangulaire. Deux candidats de droite s'affrontaient. Paul Ruault, candidat UMP, avait obtenu 20,19 % des suffrages et Philippe Cortey n'avait pas réussi sa tentative de prendre le leadership de droite en ne réunissant que 13,44 % des voix.
En 2010, il prenait la tête d'une liste divers gauche Corse social-démocrate pour l'élection territoriale corse de 2010 où il recueille 6,64 % des voix. Il fusionnait avec la liste "L'Alternance" de Paul Giacobbi mais n'était pas présent dans la nouvelle Assemblée de Corse. Toutefois, des candidats présents sur sa liste au premier tour avait pu être élus.
Le 17 juin 2012, Simon Renucci n'était pas réélu député et perdait face à Laurent Marcangeli.
Ce dimanche Simon Renucci s'est encore incliné face à son jeune adversaire.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4