Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Laurent Marcangeli est entré en campagne


Rédigé par Lydie Colonna le Vendredi 13 Septembre 2013 à 14:06 | Modifié le Samedi 14 Septembre 2013 - 01:53


« Je souhaite être en Mars prochain, le maire d’Ajaccio ». C’est par cette phrase que Laurent Marcangeli a débuté son discours jeudi soir, place Trottel à Ajaccio, devant un parterre de personnes venues le soutenir et l’encourager. Parmi elles de nombreuses personnalités de droite.


photo marilyne santi
photo marilyne santi
C’est dans son quartier de la place du Trotell à Ajaccio que Laurent Marcangeli avait donné rendez vous à ces concitoyens.
C’est un homme déterminé qui s’est exprimé jeudi soir. A partir d'un discours clair et concis, il est entré, sans détour, dans le vif du sujet, annonçant sa candidature aux prochaines élections municipales. Candidature qui, même si elle n’est une surprise pour personne, ouvre les portes de la campagne électorale.
L’actuel député promet une belle  campagne, « digne des ajacciens et des ajacciennes, une campagne qui s’adresse à eux, une campagne pour eux ». Cette campagne il la détaillera au fil des jours, en même temps qu’il dévoilera le nom de celles et ceux qui l’entoureront. Cette campagne aura pour fil conducteur, tout d’abord la qualité de vie des habitants qui doit être meilleure pour tous. Il s’emploiera à régler de manière prioritaire les problèmes de pollution, de déchets, de stationnement, d’équipement, d’eau, d’assainissement ….toutes ces choses visant à améliorer le quotidien des habitants d’Ajaccio de quelque quartier qu’ils soient. La deuxième chose qui tient beaucoup à cœur au nouveau candidat c’est le respect de l’identité ajaccienne : « Ajaccio est une ville différente des autres villes, Ajaccio est une capitale régionale et le premier foyer d’habitation de la Corse ». 
C’est sous les applaudissements que Laurent Marcangeli a fait, ensuite, monter sur l’estrade à ses côtés, les personnes venues le soutenir avant de répondre aux questions de la presse et de s’adonner au jeu des poignées de mains et des embrassades du public venu lui témoigner son soutien.

La lettre aux habitants d’Ajaccio.

photo marilyne santi
Mes chers concitoyens.
Je suis candidat à la passionnante fonction de maire de notre ville, Ajaccio.
Conseiller municipal dans l’opposition pendant 4 ans et conseiller général depuis 2011, j’ai en tant que député, pleinement pris la mesure des progrès que notre ville va devoir accomplir au regard du bilan insuffisant de la majorité sortante.
Je veux construire l’avenir de notre cité en restant fidèle à ses racines, à son rôle de capitale régionale autour d’un projet d’intérêt communal dans une volonté de rasemblement des ajacciens.
La priorité de mon engagement est d’améliorer la qualité de vie de tous, des Sanguinaires aux Salines, de Saint jean à la rue Fesh, de Mezzavia au centre ville, d’est en ouest et du nord au sud.
Conscient des difficultés, aucune proposition ne sera avancée sans pouvoir être financée.
De même, toute action municipale devra servir l’intérêt général, être fidèle à l’identité ajaccienne et positive pour les générations à venir.
 Les six prochaines années devront également permettre à la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien (CAPA) de gagner en cohérence et en efficacité car son rôle est essentiel.
Ajaccio n’est pas une ville comme les autres. La faire rayonner et veiller à son exellence nécessite du courage et des idées nouvelles.
J’aime ma ville et ses habitants avec passion. Au fil du temps et des expériences, j’en ai développé une idée qui anime fortement mon engagement. Cette vision d’Ajaccio est au cœur de ma démarche. Elle sera au cœur de mon projet.
Je solliciterai votre confiance avec une équipe que je veux la meilleure possible, constituée de femmes et d’hommes honnêtes, investis, travailleurs et représentatifs des réalités de notre ville.
Je suis cependant conscient de la difficulté d’être maire. Je n’ignore pas non plus les grâves problèmes que beaucoup d’entre vous rencontrent au quotidien. La fonction de maire ne s’improvise pas elle nécessite de s’être formé, de faire le choix de la responsabilité citoyenne.
Aujourd’hui je suis prêt à assumer cette belle mission.
J’espère avoir l’honneur en mars prochain d’être choisi par vous, et ainsi avoir le bonheur de vous servir.
Bien fidèlement,
Laurent Marcangeli.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85441 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40893 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346