Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : La Collectivité unique fait débat entre élus et citoyens


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 1 Juillet 2016 à 16:14 | Modifié le Vendredi 1 Juillet 2016 - 17:34


plus de trois cents personnes avaient répondu à l’invitation du Conseil départemental de la Corse-du-Sud afin de débattre sur la question de la collectivité au Palais des Congrès.


Ajaccio : La Collectivité unique fait débat entre élus et citoyens
La salle était comble jeudi soir et presque trop petite pour le public trop nombreux venu pour le forum citoyen sur la collectivité unique. A quelques jours de la venue du Premier ministre, la question du passage de la collectivité unique et de la fameuse loi NOTRe fait débat. Le Conseil départemental de la Corse-du-Sud avait donc convié de nombreux élus, intervenants spécialisés et tous les citoyens intéressés. Trois tables rondes étaient au programme : « les conséquences sur la vie quotidienne », « du consensus à la rupture » et « dessiner une autre collectivité ». Les débats ont été assez animés entre le public et les intervenants. En effet, les participants n’étaient pas venus en simples spectateurs mais pour poser des questions, proposer aussi leur réflexion sur le sujet et discuter avec les intervenants.


Du côté des élus, ils étaient nombreux à être présents et particulièrement ceux du Conseil départemental de la Corse-du-Sud. « Depuis 18 mois maintenant, on nous présente la réforme de notre organisation politico-administrative comme la panacée universelle, remède à tous nos maux et aux errements que la Corse aurait connus durant de longues et éprouvantes décennies, a souligné Pierre-Jean Luciani. Ne pas le comprendre, ne pas y souscrire c’est être réfractaire à toute forme d’avancée et sourd aux « puissantes revendications populaires ». La vérité est bien entendu ailleurs. Une vérité, me concernant, qui ne se résume pas, comme voudraient le laisser penser certains esprits, à un conservatisme borné mais à défendre une exigence de réussite pour le bien de la Corse et des Corses. Pour la première fois depuis 18 mois, alors que toutes les collectivités se sont laissées aller à la fatalité, le Département de la Corse-du-Sud a pris l’initiative d’en finir avec les discussions entre initiés, de rompre avec le royaume de « l’entre soi » et d’organiser un débat public ». 

La traditionnelle opposition du conseil départemental n’avait pas lieu d’être ce soir-là. Tout le monde s’est accordé. En effet, Jean-Jacques Panunzi a également donné son opinion sur la question en mettant en exergue la nécessité de prendre le temps de la réflexion avant de réformer : « On ne modifie pas les institutions à la hussarde. Réformer est un art délicat, il faut savoir manier avec doigté, il faut surtout transformer à bon escient. Il faut prendre le temps de poser une réflexion, il ne faut surtout pas s’emporter. Avec le projet de Paris, parce qu’il n’est pas celui de l’assemblée de Corse, et encore moins de la société corse, on a eu un bricolage à la hâte, sans fond, sans perspective, sans efficacité. Et cette façon de faire, nous l’avons vécue avec le découpage cantonal. Incarnation symbolique du réformisme à tout crin, quand, aux affaires de la France, on n’est plus en mesure d’agir ou de fixer un cap ».


Le sujet du passage à la collectivité unique a suscité un grand intérêt tant du côté des élus concernés que des trois cents citoyens venus écouter et échanger malgré la chaleur.
Reste à savoir si l’ensemble des débats donneront suite à des résultats concrets quant à l’avenir des collectivités insulaires. 




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7490 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 29