Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio Bleu Marine : Une liste et un programme au plus près des besoins des Ajacciens


Rédigé par le Mercredi 7 Janvier 2015 à 00:24 | Modifié le Mercredi 7 Janvier 2015 - 10:30


Francis Nadizi, tête de liste Ajaccio Bleu Marine a présenté sa liste mardi dans sa permanence de campagne au 23 rue Dell Pellegrino. Un tiers de cette liste a été renouvelé pour cette prochaine élection municipale partielle. Le premier objectif de Ajaccio Bleu Marine sera de mobiliser la population et de faire le maximum de voix pour proposer l’alternance dont Ajaccio a besoin et une "alternance qui ne soit pas conditionnée à une allégeance particulière, à un parti politique, à des états major parisiens". Si le cap des 10% n’était pas passé, les électeurs prendront leurs responsabilités et le groupe restera sur une ligne d’alternative et non pas de ralliement à tel ou tel parti politique.


Ajaccio Bleu Marine : Une liste et un programme au plus près des besoins des Ajacciens
A moins de 20 jours du premier scrutin on ne peut que déplorer le climat malsain, nauséabond qui entoure cette élection et que condamne les Ajacciens. Quand le débat politique ne se nourrit plus d’idées contradictoires, mais seulement d’insultes c’est la démocratie et les électeurs qu’on méprise. Le ton est donné, renforcé par un dernier sondage qui exprime pour la liste Ajaccio Bleu Marine le « tous pourris » » réservé habituellement à l’UMPS national mais qui s’adresse cette fois-ci à ses relais locaux : à peine plus d’un électeur sur deux se déplacerait pour aller voter le 25 janvier ! Un retrait dans l’abstention qui ne permettra pas à la communauté ajaccienne de se faire entendre, pour y parvenir il faudra voter massivement dès le 1er tour pour la liste Ajaccio Marine. Francis Nadizi situe la force de sa liste dans sa liberté d’action, dans la chance qu’elle a de posséder une sorte de carte blanche pour monter ses programmes, définir ses thèmes par rapport à la situation sociale, économique de la Corse. Nous avons réellement le choix de nos discours. Un programme en huit points détaillé sur le site www.ajacciobleumarine.fr et dont la tête de liste en a développé certains lors de la conférence de presse.

Désendettement : L’équilibre par la rationalisation des budgets

Ajaccio est une ville dont les finances sont assez catastrophique, et le désendettement ne passe pas obligatoirement par des emprunts, des emprunts pour payer les emprunts et d’autres pour payer les intérêts d’emprunt! Il faut avoir le courage de réviser, ce qui dans la politique financière ajaccienne peut être réformé. Il faut partir faire la chasse aux économies. Et comme l’a fait l’administration nationale, il y a possibilité au sein de la collectivité locale d’imaginer un certain nombre d’économies, de rationalisations des budgets. Ca peut-être par des mutualisations ou des restructurations de service. En rationalisant nous ferons des économies d’échelle et nous arriverons progressivement à un désendettement.
En 2012, le fonds de roulement d'Ajaccio était négatif à hauteur de 4.260.000 euros et de 1.400.000 d’euros en 2013, l'équilibre budgétaire n'étant obtenu qu'avec le recours à l'emprunt, y compris pour régler la dette ce qui, pour Francis Nadizi reste un très mauvais indicateur pour les finances de la ville. Les sept mois de gestion UMP laissent penser que la rigueur budgétaire n’était pas à l’ordre du jour à en juger par l'augmentation de 35 postes en si peu de temps. Or pour le groupe Ajaccio Bleu Marine seul le rééquilibre des comptes de la ville réduira son endettement et donc la pression fiscale pesant sur les ménages ajacciens.
La chasse aux économies est une obligation en particulier à travers : une gestion rationnelle des effectifs par le non renouvellement des départs en retraite en fonction des nécessités des services, la gestion rigoureuse des subventions accordées aux associations (nécessité de contrats d’objectifs avec la commune qui définira préalablement les objectifs),  la rationalisation des coûts de fonctionnement, une baisse immédiate de 20% des indemnités des élus, la suppression de certains emplois « cabinet du maire » inutiles pesant très lourdement sur les finances municipales.
C’est une politique à moyen terme qui nécessitera un diagnostic interne dès le départ si nous avions la chance extraordinaire d’arriver aux affaires à Ajaccio 

Le parking Campinchi trou béant et gouffre financier

Quand je vois Ajaccio éventré, j’ai l’impression qu’on a éventré les fosses communes pour y enterrer les ajacciens. Pour Fancis Nadizi on est ici dans le punitif. Ne plus faire de parking, c’est punir tous les ajacciens qui seront forcés de subir l’échec financier du projet. QPARK dénoncera un contrat qui n’a pas été respecté, la municipalité sera condamnée et en même temps les ajacciens. Nous payerons des  dédits de plusieurs millions d’euros pour rien. Payer pour payer il vaut mieux revoir le projet puisqu’il y a cette découverte archéologique. Une solution alors reprendre les discussions avec la société QPARK pour envisager un autre parking de moindre capacité mais qui mettra en valeur les quais napoléoniens. Je ne comprends pas le raisonnement qui dit que nous allons payer pendant des années des dizaines de millions d’euros à perte. Nous ne voulons  pas que le contribuable ajaccien paye pour des choses qui ne seront pas faites.
Et qui dit parking dit stationnement en ville. Là aussi Francis Nadizi affirme qu’une révision du plan de circulation en concertation avec les riverains des quartiers concernés s’impose, tout comme une réorganisation du stationnement en ville. Pourquoi pas une première heure gratuite pour assurer une meilleure rotation des véhicules. Pratique courante dans un très grand nombre de métropoles.

Développement économique

 Il implique de favoriser l’attractivité économique de la commune, de défendre les commerces de proximité et les services publics. C’est concentrer les compétences, se concerter et planifier une ligne d'action efficace au sein d’une Commission Permanente de Développement  Économique Communal  où siégeront les représentants des commerçants, des artisans et des professions libérales, chargée d’élaborer la politique de maintien, de création et d’implantation en ville d’activités relevant de leurs secteurs ... sans oublier les représentants des activités de plaisance, vecteur économique trop souvent négligé par les précédentes municipalités.
Ajaccio Bleu Marine répondra favorablement en tant que municipalité à la demande de Zone Franche Urbaine pour Ajaccio.
Concernant la CAPA Francis Nadizi pense que cette dernière joue contre Ajaccio en accentuant la perte d’attractivité économique du centre-ville. Certains projets qu’elle accompagne signeraient la mort de ses commerces.
 Si l’on veut sauver l’économie de la Cité, il convient avant tout de cesser d’encourager les projets néfastes pour son avenir en concentrant nos efforts pour la sauvegarde des forces vives de l’économie de la ville : ses commerçants, ses activités de services privés et publics.

La sécurité un droit fondamental

Pour arriver à une sécurité maximale une optimisation des effectifs, des moyens et des missions de la Police municipale sera nécessaire. Une contractualisation des missions et des champs d'intervention avec la Police Nationale pour assurer une véritable complémentarité et une véritable continuité des missions de sécurité permettra de renforcer les actions.
A cela s’ajoutera la multiplication des patrouilles de nuit, l’implantation de permanences de Police municipale dans chaque quartier pour une assistance continue des citoyens et la protection des biens privés et du patrimoine communal, le déploiement de vidéo surveillance dans les zones sensibles, écoles, collèges, lycées, ou fortement commerciales.
Tolérance Zéro en matière de délinquance ! Ajaccio Bleu Marine sera toujours du côté des victimes. Mais assurer la sécurité d'Ajaccio, ça sera aussi  empêcher la ghettoïsation de certains quartiers avant qu'ils ne  deviennent  des zones de non droit, défendre une laïcité respectueuse de nos valeurs dans tous les secteurs de la vie municipale.

La liste Ajaccio Bleu Marine

 1        Francis NADIZI
 2        Marie Xavière FILIPPI
  3        Christian PERETTI
  4        Paule BARTOLOMEI
  5        Dominique CRISTIANI
  6        Katia SANDRI
  7        Michel LECA
  8        Mireille ESTIENNE
  9        Dominique CERVONI
10        Solange RICARDO
11        Philippe ELLUL
12        Josiane CAMBON
13        Charly SALVIA
14        Anne-Marie COLOMBANI
15        Dominique CHIESI
16        Henriette CAÏTUCOLI
17        Patrick  SUMUREAU
18        Pascale  BARTOLI
19        Jean-Pierre REINE
20        Françoise BASTIANELLI
21        Stéphane ADAM
22       Virginie  ETIEVE
23        Patrick BURESI
24        Martine ZANNI
25        Henri CAMBON
26        Hélène BONNARD
27        Luc ANDREANI
28        Suzanne DE VERON
29        Charly HEIMBURGER
30        Aline SANCHEZ
31        Jean-Baptiste ZANNI
32        Françoise PORCU
33        Jean-Baptiste ANTONINI
34        Sylvie CRISTIANI
35       Jean-Louis FOGACCI
36        Andrée LANFRANCHI
37        Joseph RINALDI
38        Marie BOZZI
39        Robert PELLEGRINI
40        Marie MERCURI
41       Dominique  SUSINI
42        Jacqueline PELLEGRINI
43        Jules NICOLAÏ
44        Marie-Hélène LANFRANCHI
45        René CLERCQ
46        Monique BUSIN
47        Jérôme ANTONA
48        Antoinette PANCHETTI
49        Paul Laurent TRAMONI
 

 



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Mai 2015 - 22:14 ACA : Nouvelle défaite à Nancy (2-0)

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4