Corse Net Infos - Pure player corse

Aiacciu Cità Nova et le Vaziu : Un marché de dupes !


le Lundi 17 Mars 2014 à 23:23 | Modifié le Mardi 18 Mars 2014 - 00:38


C’est une vieille histoire. La lutte contre la pollution du Vaziu ne date pas d’hier. Il faut remonter plusieurs décennies en arrière pour se rendre compte que l’histoire entre l’EDF et la Corse est loin du grand amour. Lundi, en fin de matinée, José Filippi et ses colistiers ont campé devant les grilles de l’usine du Vaziu pour dénoncer cette situation qui dure et perdure. Non au fioul lourd, oui au gaz naturel


Aiacciu Cità Nova et le Vaziu : Un marché de dupes !

Pour présenter ce dossier aussi lourd que le fioul, Norbert Laredo, lutteur de la première heure qui sait ce qu’écologie signifie. Il a d’abord tenu à rendre hommage à un ancien de la lutte, le docteur Charles Quastana, qui dès les années soixante-dix a engagé la lutte contre le Vaziu : « Personne n’a oublié sa foi, sa détermination et sa petite machine à écrire avec laquelle il préparait ses communiqués dont certains dépassaient les 20 pages. C’est dire s’il était accroché à sa lutte contre les effets du Vazziu sur la santé publique. Il nous a appris beaucoup de choses et aujourd’hui nous voulions lui rendre hommage et dire combien il avait raison de se battre contre ces installations qui souillent notre vie et notre ville. Nous avons également une pensée pour François Padovani, le meunier de Cuttoli, décédé récemment, qui a été longtemps à nos côtés. Il a été le porte-parole de cette lutte contre le Vaziu. »

 
Le plus gros moteur à fioul lourd du monde

Norbert Laredo est revenu sur cette lutte, rappelant notamment la mobilisation du corps médical ajaccien réuni autour du Conseil de l’Ordre. Cela n’a pourtant pas empêché la centrale d’être construite…Sans permis ! En 1981, les deux moteurs - les plus gros du monde - ont été branchés sur le réseau. Depuis, la pollution aurait été la cause de la mort de plusieurs milliers d’ajacciens estime Norbert Laredo qui évoque le dioxyde de soufre, l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone, l’ammoniac, les polluants organiques persistants comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques, les métaux lourds, les particules atmosphériques (PM 10, PM 2,5, PMI) notamment les particules dites secondaires formées dans l’air par des émissions gazeuses. Le cocktail est détonnant avec son cortège de maladies cardiovasculaires, respiratoires, cancers, mutations génétiques…

Et Norbert Laredo d’ajouter : « la gravité de la vague de pollution de l’air qui a submergé la France la semaine dernière a mis en exergue la place prépondérante des particules, notamment diesel. L’Institut National du Cancer affirme que ces particules présentent un problème environnemental et sanitaire à part entière avec des effets sur la santé tels :

-              Leur composition chimique

-               Leur granulométrie, le PMI sont retenus par les voies aériennes supérieures

On évalue à 10 000 décès et 725 000 années de vies perdues par an en Europe attribuables aux particules fines. »

Aujourd’hui, la situation peut se résumer ainsi :

  1. L’opinion publique corse est convaincue des effets néfastes du fioul lourd pour la santé
  2. L’Assemblée de Corse a adopté il y a trois ans une motion refusant que les nouvelles centrales thermiques soient alimentées au fioul lourd
  3. EDF et la société Man ont conclu en 2008 un contrat de deux milliards d’euros afin de moderniser les centrales. Ce contrat arrive a expiration le 18 juillet 2014 et EDF semble se désintéresser à l’option relative à la réalisation de moteurs à gaz
  4. Lors de sa venue en Corse le 21 février 2011, Henri Proglio avait promis le choix du gaz naturel. Depuis, plus rien

« Nous sommes convaincus que la vieille centrale du Vaziu rafistolée récemment avec plusieurs millions d’euros poursuivra son existence durant vingt ans encore et continuera à empoisonner Ajaccio. Nous proposerons dès notre installation l’(adoption d’une première délibération refusant solennellement le fonctionnement au fioul lourd, l’adoption d’une deuxième délibération demandant à EDF de se positionner clairement pour l’installation d’une centrale thermique fonctionnant au gaz ainsi que la création d’urgence d’une veille « centrale thermique » ouverte à tous les groupes et enfin la mise en œuvre d’un plan de protection pour l’atmosphère sans oublier la nomination d’un représentant de la municipalité d’Aiacciu au sein du Conseil d’administration de la société Qualitair Corse. »

J. F.

 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4