Corse Net Infos - Pure player corse

Action de Valls en Corse : Le soutien d'Emile Zuccarelli


Rédigé par le Lundi 3 Juin 2013 à 18:00 | Modifié le Mardi 4 Juin 2013 - 02:01


Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, est en Corse depuis le milieu de l'après-midi de lundi. Première étape pour le ministre de l'Intérieur : Bastia avec un double rende-vous. Un accueil républicain à la mairie de Bastia. Et une visite au groupement de gendarmerie de Haute-Corse avec l'inauguration de nouveaux locaux.


Action de Valls en Corse : Le soutien d'Emile Zuccarelli
Première étape : l'Hôtel de Ville de Bastia. Et l'occasion pour Emile Zuccarelli d'affirmer publiquement qu'il soutenait l'action de Manuel Valls; Et pour le ministre de l'Intérieur de persister et de signer dans le sens qui est le sien depuis plusieurs semaines quand il est question de Corse, de délinquance, de criminalité.
Regardez sur notre vidéo les deux interventions du maire de Bastia et du ministre de l'Intérieur à l'hôtel de ville bastiais comme si vous y étiez…






1.Posté par Zeruffu le 03/06/2013 22:21
Un homme politique détestable.
Il commence par faire des déclarations racistes, comme dans les années 30. Ensuite, il se fait remettre en place à l'Assemblée nationale, et là... il recule, invoquant le "faux procès" qui lui a été fait, et rectifiant ses propos de façon maladroite en évoquant la "belle culture corse", qu'il avait insulté comme on n'ose pas insulter un chien.
Puis il va se cacher dans la Mairie de Bastia, à l'abri, avec Emile Zuccarelli, un homme du passé qui a perdu son siège de député, son siège à l'Assemblée, et qui ne représente plus rien.
Enfin, il ajoute : "ce n'est pas moi, c'est le Premier Ministre et le Président de la République".
N'ayons aucune pitié avec lui, même s'il est faible. Cette homme a franchi une limite inacceptable en démocratie : le racisme. Quelles que soient nos opinions, de droite, de gauche ou nationaliste, on n'a pas le droit de ressusciter des théories nauséabondes sur l'inégalité des races ou des cultures. Un homme politique qui ose faire ça n'a plus aucune légitimité, qu'il soit français, allemand ou autre. Qu'il rentre chez lui, à Barcelone, et qu'il se regarde dans la glace.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

Vendredi 9 Décembre 2016 - 23:13 National Le CAB victime d'un doublé de Sangaré

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4418 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10