Corse Net Infos - Pure player corse

Xylella fastidiosa : La filière oléicole corse, inquiète, s'adresse aux élus et décideurs


Rédigé par le Lundi 7 Novembre 2016 à 10:53 | Modifié le Mardi 8 Novembre 2016 - 00:56


"La bactérie Xylella fastidiosa souche Pauca poursuit sa progression dans la région des Pouilles. Elle est aujourd’hui en passe de sortir du talon de la botte italienne. La souche Pauca a été identifiée à Menton il y a 3 semaines. La Corse est certes infectée par la bactérie xyllela fastidiosa, mais celle que l’on a trouvé sur l’île, est d’une souche différente de la Pauca tueuse d'oliviers (la Mutiplex). Le risque d’une introduction en Corse de cette souche reste incontrôlé et se rapproche. La filière oléicole corse renouvelle donc auprès des décideurs, régionaux et nationaux, sa demande de protéger l’île et de procéder à l’interdiction de l’introduction des végétaux"


Xylella fastidiosa : La filière oléicole corse, inquiète, s'adresse aux élus et décideurs
"Un CROPSAV (Conseil régional d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale), se tiendra le 14 Novembre en Préfecture de région. Nous espérons que ce sera enfin l’heure de la prise de conscience" écrit le Sidoc 'Syndicat interprofessionnel des oléiculteurs de Corse)  qui vient d'adresser un courrier "aux responsables politiques régionaux et nationaux"  dans lequel il fait part, sous la plume de sa présidente Sandrine Marfisi, de ses profondes inquiétudes.

"Depuis l’année 2014, nous avons multiplié les mises en garde. Et finalement, la bactérie Xylella Fastidiosa a bien été découverte en Corse.
S’agissant d’une souche (Multiplex) différente de celle qui ravage les oliviers du sud de l’Italie, on a
minimisé le danger; imaginant dans un premier temps qu’elle ne s’attaquait qu’à une seule plante, puis aux seules plantes ornementales...
Ce fut une erreur.
Il y a aujourd’hui 3 informations CAPITALES :


1/ la souche Xf Multiplex présente en Corse attaque de nombreuses espèces de notre flore spontanée : immortelle, myrthe, ciste, genet, lavande, romarin, ... et le chêne-liège (entre autres). Ceci met en danger d’importantes filières, la première étant celle des huiles essentielles. Mais au-delà de ces considérations, c’est notre environnement tout entier qui est menacé.


2/ la maladie n’est toujours pas sous contrôle dans les Pouilles : un nouveau foyer de Xf PAUCA vient d’être découvert à Ostuni, en dehors de la zone de confinement. En deux ans, la contamination s’est étendue à l’ensemble du talon de la botte italienne, elle en sort aujourd’hui et devient d’autant plus difficile à juguler.


3/ Enfin, et c’est la nouvelle du jour : la souche Xf PAUCA a été identifiée au jardin Botanique de Menton dans le sud de la France, sur des plantes provenant de Ligurie, sans qu'on puisse nous dire si oui ou non, il s’agit du même type de Xf que celle qui sévit dans les Pouilles.
De l’aveu même du laboratoire de l’INRA d’Angers, en charge du dossier et qui fait autorité en France, la fiabilité des analyses pratiquées est remise en cause, en particulier pour certaines espèces végétales comme l’olivier et le chêne, arbres patrimoniaux de Corse.

En 2015, après le vote unanime de l’Assemblée de Corse de la motion visant à suspendre l’entrée de végétaux sur l’île, nous avions reçu une écoute attentive de la part du préfet C. Mirmand. Ceci avait permis d'aboutir à la rédaction de l'arrêté préfectoral du 30 avril 2015, interdisant l'introduction en Corse de végétaux sensibles à la bactérie Xf. L’Etat allait donc dans le sens de la motion du 24 septembre 2014 de l'Assemblée de Corse, en moins restrictif. En effet, selon le préfet, afin de rester en conformité avec les Directives Européennes en la matière, des demandes de dérogations restent possibles pour les professionnels, sous conditions.

Mais, les dérogations se multiplient (y compris pour des plants d'oliviers), les contrôles restent
insuffisants faute de moyens et des plantes sensibles continuent d'affluer en Corse, du continent et d'Espagne principalement.
Aussi, face aux incertitudes scientifiques et au danger qui se rapproche nous demandons le renforcement de l'arrêté préfectoral du 30/04/2015 et au-delà, l’interdiction de TOUTE entrée de végétaux en Corse, telle que votée par l’Assemblée de Corse le 29 mai 2015, et ce quelle que soit leur provenance, Y COMPRIS les végétaux arrivant du territoire français. Sachant désormais et de façon officielle que celui-ci est atteint par la souche Xf Pauca, il serait criminel d’attendre encore.
Il s’agit aujourd’hui d’une décision politique comme d’une réelle ambition pour la Corse. Il s'agit de nous protéger. Les dangers que nous dénonçons depuis 2 ans, atteignent notre région les uns après les autres
...Jusqu’à quand ?

Mettons tout en œuvre pour que la Corse soit à même de produire, elle-même, les plants agricoles ou ornementaux dont elle a besoin. Minimisons les risques d’introduction sur l’île de toutes bactéries et parasites mortels pour notre flore maintenant, avant qu'il ne soit trop tard....



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85560 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40960 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348