Corse Net Infos - Pure player corse

XX270 à Porto-Vecchio : L'UVIB a présenté sa nouvelle gamme de vins aux Grandes maisons de Corse


Rédigé par le Mercredi 15 Juin 2016 à 22:20 | Modifié le Mercredi 15 Juin 2016 - 22:40


Le cadre du Belvédère, à Porto-Vecchio, où étaient rassemblés tous les représentants des Grandes Maisons de Corse, s'est admirablement prêté ce mercredi à la présentation de la nouvelle gamme des vins « Identi-terre » de l’Union des Vignerons de l'Île de Beauté, destinée à la gastronomie et à la haute restauration : XX270 !


Une présentation qui est allée de pair avec une dégustation qui, comme bien l'on pense,  a ravi d'aise tous les invités de Christian Orsucci et de l'UVIB (Union des vignerons de l'Ile de Beauté).
La nouvelle gamme des vins "identi-terre", élaborée en association avec l'oenologue international Claude Gros, habitué des terroirs méditerranéen -  XX270 - est  d'ores et déjà, à retrouver sur les plus belles tables - Le Belvédère de César Filippi à Porto-Vecchio en est une - pour partager des merveilleux accords mets et vins de Corse. 
XX270 ? Ce pourrait être un nom de code mais l'UVIB  souligne que " c'est  surtout une marque à plusieurs lectures : XX est non seulement le chiffre « 20 » en romain, il évoque aussi le « vin » qui a accompagné la civilisation romaine dont la plaine d’Aleria en Corse a été un haut lieu - Des vestiges subsistent encore aujourd’hui à Aleria, capitale de la Corse romaine, Aleria, dont le code postal est 20270."

Ces nouveaux produits sont le fruit d'un rigoureux travail en amont.
Ainsi, les parcelles sont elles sélectionnées à partir de critères d’excellence basés sur les études géologiques du Centre de Recherche Viticole de Corse et liés aux cépages, au terroir ainsi qu’à l’implication des vignerons adhérents. 
"Les vignerons adhérant au projet s’engagent dans le suivi d’un strict cahier des charges des méthodes culturales, avec une exigence de traitement, une limite de rendement et des méthodes de conduite de la vigne" explique t-on encore à l'UVIB. 
"Et les vendanges se font à maturité optimale : la date de ramassage est définie à l’aide du Dyostem, une base de données alimentée depuis 10 ans, qui répertorie plusieurs types d’analyse du raisin à différents stades de sa maturité ainsi que les précédentes dates de ramassage. La synthèse de toutes ces données conseille la date de ramassage en fonction que l’on souhaite un fruit frais ou plus mature. "
Enfin des dégustations à l'aveugle sont pratiquées pour la sélection des cuvées. 
A tous les stades, la qualité est au rendez-vous pour proposer le meilleur du terroir insulaire. 
Avec ici une gamme - tricolore - qui se répartir en trois niveaux.
Le M (Mille) correspondant aux trois vins rouges super-premium, le C (Cent) propose une trilogie blanc-rosé-rouge haut de gamme et bientôt le L (Cinquante) la gamme de restauration la plus abordable. 

Clin d'œil artistique ajouté par l'UVIB : les étiquettes ont été réalisées en partenariat avec l'artiste-photographe corse Jean-Joseph Renucci. 


M : Les trois mono-cépages rouges

Sous sa robe d'un rouge cardinalice, le Niellucciu dévoile un nez sur les fruits rouges mûrs à point et une pointe de zan, tandis que la bouche confirme cette amplitude aromatique apte au vieillissement. Il se révèle être le compagnon idéal des meilleures pièces de viande et des fromages affinés. 


Le Sciacarellu séduit par sa robe d'un rouge rubis lumineux qui devance un nez fruité expressif et une pointe épicée, avant une mise en bouche gourmande sur un fond légèrement poivré. Parfait pour les viandes blanches et autres poissons grillés. 


Quant à la Syrah, ce cépage offre ses reflets violacés à une robe brillante et profonde à la fois. Des effluves de violettes et de petites baies rouges caressent le nez. Ces mêmes arômes floraux et fruités mélangés remplissent la bouche jusqu'à la finale élégante. En total accord à table avec une daube de sanglier, ou une côte de boeuf grillée aux sarments de vigne... 


Chaque vin est vinifié de façon traditionnelle, avec une cuvaison de 3 semaines après les vendanges. Il s’en suit un élevage de 8 mois avant une mise en bouteille entre septembre et octobre de l’année suivante, juste avant les nouvelles vendanges, pour une commercialisation l’année suivante. Tous ont donc plus d’un an de garde.

A apprécier mais avec modération !


C : Trois AOC issues de l’association de différents cépages

AOC Rouge, de cépages Niellucciu, Grenache, Syrah 
De robe rubis à reflets violets ce vin rouge présente au nez des arômes de fruits rouges (fraise, cassis, framboise), un côté légèrement épicé et quelques notes minérales. 
L’attaque en bouche est souple, avec des notes de fruits rouges et un côté torréfié. La fin de bouche, ronde avec des tanins soyeux, présente une bonne longueur 



AOC Rosé, cépages Niellucciu, Sciaccarellu, Grenache 
Elaboré avec une rigoureuse sélection des raisins, ce rosé bénéficie d’une cueillette à la fraîcheur de la nuit pour prévenir les phénomènes d’oxydation. La fermentation se déroule à basse température entre 14° et 18° durant 3 semaines 
Vin d’expression qui attire l’attention, il possède une robe pâle avec un nez riche, intense, des arômes floraux et de fruits frais et une pointe minérale. 
La complexité se retrouve dans une bouche flatteuse et rafraîchissante. 



AOC Blanc : de cépages 100% Vermentinu, 
Sa robe jaune à reflets verts avec un nez très expressif mélange les fruits à peau blanche comme la pêche, et les notes de fleurs blanches. 
En bouche, sa vivacité à l’attaque et son équilibre, complètent une bonne minéralité appuyée par des notes de fruits blancs. Une finale ample et longue. 





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:12 Attentat de Sotta : Toujours des condamnations

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4064 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3593 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10