Corse Net Infos - Pure player corse

Vernissage à Calvi de la 18ème Rencontre d'art contemporain


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 9 Juin 2013 à 09:24 | Modifié le Mardi 11 Juin 2013 - 01:07


Le vernissage de la 18ème Rencontre d'art contemporain de Calvi a eu lieu samedi à 18h30 dans salle Capitulaire de la Caserne Sampiero mise à disposition par le 2ème REP de Calvi. Placée sous la présidence de l'artiste sculpteur Manuel Donato Diez, cette 18 ème Rencontre a comme pays invité l'Espagne. «  Corsica Espana, scontri di sole » . Joseph Castellani a remporté le 1er prix de l'exposition « Off » consacrée aux amateurs.


Vernissage à Calvi de la 18ème Rencontre d'art contemporain

Dès 17h30, de nombreux invités se pressaient sous le porche de la citadelle de Calvi pour découvrir les œuvres d'une trentaine d'artistes espagnols et insulaires accrochées dans les anciens postes de garde transformées en salle d'exposition.
Tous ont pu apprécier le talent des artistes et la richesse des œuvres très colorées et sculptures aux formes parfois surprenantes, avant de se diriger vers la salle capitulaire de la caserne Sampiero mise à disposition par le 2e REP de Calvi représenté par son chef de corps, le colonel Benoît Desmeulles.
Dans la salle joliment décorée, Manuel Donato Diez prenait la parole pour remercier Ange Santini, maire de Calvi, président d'honneur de la RACC, Marie-Josée Santini, directrice artistique, Caude Abba, artiste peintre, scénographe de l'exposition, Patrice de la Perrière,  rédacteur en chef de la "revue des arts" et l'équipe de l'Office du tourisme : Anne-Marie, Andrée, Natacha, Aurélie, Suzanne et Palmer qui a également participé à la mise en place de cette belle exposition.
«  Ici, c'est un endroit béni de Dieu. J'espère avec les artistes de Calvi avoir fait le bon choix des œuvres présentées. La Méditerranée, c'est ce qui nous unit et je pense que dans un temps difficile comme aujourd'hui ou parfois on met la culture de côté, c'est bien de rassembler les gens, parce que la culture nous change les idées et nous rassemble. Je suis très heureux que votre maire ait fait ce choix. Les artistes espagnols présents ici sont très contents et apprécient la qualité de votre accueil. Merci pour tout, je me sens très honoré ».
Ange Santini prenait à son tour le micro pour remercier les artistes et invités, avant de s'adresser au colonel Desmeulles. En son nom et celui de son conseil municipal, il remerciait le chef de corps d'avoir mis à disposition cet endroit magique historique, au cœur de la citadelle. Le premier magistrat profitait de l'occasion pour rendre un hommage appuyé au 2e REP pour son action au Mali, dans le cadre de l'opération Serval avec une totale réussite dans la mission qui lui a été confiée par le président de la République.  «  Cela mérite nos applaudissements. Au service de la paix, au service de la France, je voudrais vous rendre hommage ainsi qu'a à tous ces combattants venus des quatre coins du monde qui malheureusement paient parfois un tribut à la Nation. Je tenais aussi à vous dire que ces liens entre la ville de Calvi et son régiment ne sont pas surfaits, ne sont pas usurpés. Merci mon cher Benoît ».

« Lorsqu'on parle d'art, il n'y a pas d'âge pour parler de liberté »
Le premier magistrat poursuivait sur le thème de cette 18e Rencontre d'art contemporain de Calvi. «  18 ans, comme le temps passe, 18 ans, c'est l'âge de la majorité, c'est l'âge de la liberté que l'on s'octroie, que l'on découvre ou que l'on redécouvre, mais lorsqu'on l'on parle d'art, il n'y a pas d'âge pour parler de liberté. S'il fallait attendre un certain âge pour se sentir libre dans ses expressions, ce serait un non sens pour l'art. L'artiste est libre du jour de sa naissance à la fin de sa vie, il est libre dans sa création, dans sa créativité, dans le regard qu'il porte sur le monde et sur les manières dont il retranscrit ce ressenti tout au long de sa vie. Alors, 18 ans oui, mais c'est aussi un hommage rendu à tous les artistes présents ce soir, corses, nos invités espagnols et tous ceux qui se sont succèdés à Calvi, et puis aussi une pensée pour celles et ceux qui à travers le monde n'ont pas cette liberté de créer, de s'exprimer. Et ce quel que soit l'âge. Pour eux 18 ans cela ne veut rien dire ».
Ange Santini a ensuite rappelé les différentes Rencontres ouvertes à l'international : Corée du sud, Italie, Russie.
«  Ce soir c'est l'Espagne, un pays voisin, un pays méditerranéen, des cultures flamboyantes, la Corse, l'Espagne, des caractères trempés qui s'expriment à travers les artistes différents et ce sont les rencontres du soleil.
Au-delà de ces liens qui nous unissent dans le bassin méditerranéen, il était intéressant de savoir si éventuellement il pouvait y avoir aussi un lien historique entre la Corse et surtout Calvi et l'Espagne, il t y en a et ce dès 1420. Quelques rappels historiques me semblent aller dans le sens que nous souhaitons dans cette fraternité entre l'Espagne, La Corse et notamment Calvi il y en a. 1420. Calvi a accueilli le roi d'Aragon lorsqu'il venait prendre officiellement possession de Naples et qu'il a pris possession de Calvi mais l'histoire calvaise et cette citadelle est tourmentée. Bien naturellement cette occupation « aragonesque » n'a pas duré longtemps puisque les calvais dans l'année se sont soulevés et ont massacré la garnison. Oui l'histoire est ainsi faite de cela, elle est faite de conquêtes mais aussi de sang versé. Et puis quelques années plus tard, il y a eu un autre événement plus réjouissant, beaucoup plus marquant que personne n'a oublié , c'est la naissance de Christophe Colomb à Calvi . Si si, je vous l'assure et j'attends éventuellement que quelqu'un puisse m'apporter la preuve contraire, mais j'en doute.
Cette naissance de Christophe Colomb qui ensuite naturellement sera tournée vers l'Espagne puisqu'il découvrira le nouveau monde et quelques contrées lointaines, non pas pour Gènes puisque Calvi à l'époque était une forteresse génoise mais pour le compte des rois catholique d'Espagne, Ferdinand d'Aragon et Isabelle Castille.
Le parcours de Christophe Colomb dans sa découverte du nouveau monde aura été d'entraîner dans son sillage des calvais, ce qui prouve bien qu'il y a un lien très fort entre lui et Calvi.
Parmi eux, il y a au moins deux calvais qui ont marqué l'histoire de Calvi de par leur origine mais aussi l'Espagne : Don Antonio Petrucci qui aura été conseiller municipal en Espagne et qui aura été élevé dans le plus grand ordre d'Espagne, sans jamais oublier ses origines et puis aussi quelqu'un qui aura fait fortune en Espagne Don Antonio Anfriani Vincintello qui n'aura jamais oublié Calvi en faisant parvenir des dons très importants à sa ville d'origine.
Je voudrais remercier le président de la RACC Manuel Donato Diez pour ses gentils propos, pour le choix qui a été fait en jouant la carte de la mixité flamboyante entre les artistes corses et espagnols.
Je voudrais aussi avoir une pensée pour les absents pour raisons professionnelles. Ce sont des fidèles de la RACC. Un grand merci à celles et ceux qui s'impliquent depuis des années dans cette manifestation. Manuel Donato Diez je vais la aussi sacrifier à une tradition, celle de vous remettre la médaille de la ville de Calvi
 ».
Marie-Josée Santini donnait ensuite les noms des lauréats de l'exposition « Off ».
C'est Joseph Castelli pour son oeubre piemontaise « Le jugement ». Le prix avec mention hors concours a été attribué à Adolphe Barboni et Pierre-Paul Andréani, le prix de l'encouragement à Livia Acquaviva et celui du clin d'oeil à Toussaint Massoni.
Un buffet devait suivre.  





1.Posté par Jean-Christophe Orticoni de Massa le 09/06/2013 19:06
Merci, Gilbert, pour cette moisson de beaux souvenirs! Quand un vrai pro, même en retraite, remet le collier, on obtient de la très, très grande presse! Bravo!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85158 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40748 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345