Corse Net Infos - Pure player corse

Valls à Brando : " Une belle journée pour la Corse et pour la… République "


Rédigé par le Lundi 4 Juillet 2016 à 18:55 | Modifié le Mardi 5 Juillet 2016 - 00:01


Le séjour corse de Manuel Valls, mené au pas de charge, est passé aussi par le Cap Corse. Brando tout d'abord pour inaugurer le tout nouveau siège de la communauté des communes, puis Tomino et Macinaggio pour une présentation du futur parc marin, ont en effet, accueillis pour un court instant le Premier ministre.


Après Bastia, le Premier ministre s'est donc rendu au nouveau siège de la communauté des communes du Cap Corse, désormais installée un peu en retrait d'Erbalonga à proximité du parking et au cœur d'un ensemble immobilier flambant neuf. Pour l'accueillir Pierre Chaubon président de la communauté des communes et Dominique Ricci, maire de Brando. 
Autour du Premier ministre, flanqué de de Jean-Michel Baylet, il y a Paul Giacobbi, député de Haute-Corse, François Orandi, président du Conseil départemental de Haute-Corse, Sylvie Andreani-Retali, conseillère départementale, Paul Mancini, président de l'association des maires de Haute-Corse, les élus communautaires, Alain Thirion, préfet de Haute-Corse et les présidents du Conseil exécutif, Gilles Simeoni, et de l'assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni.


Inauguration traditionnelle, avec couper de ruban, visite des locaux, allocutions.Du président de la communauté des communes. Et du Premier ministre.
Pierre Chaubon a notamment rappelé comment la communauté avait acquis puis aménagé ces locaux, que la communauté des communes s'était encore dotée, "réalisation essentielle et exemplaire", d'une charte paysagère et architecturale qui recense les "enjeux environnementaux, patrimoniaux, culturels et pédagogiques" de la microrégion.
Schéma de mutualisation entre communes et communauté des communes, adoption en cours de l'intérêt communautaire en matière de sentiers de randonnée dans toute la Corse, préparation des transferts de compétences  prévus par la loi dans le domaine de l'eau et de l'assainissement, développement et promotion touristique, efforts en matière de tri sélectif, généralisation du haut débit  : Pierre Chaubon a dressé les mille et une activités que la communauté des communes qu'il préside depuis son avènement ne pourra jamais mener toute seule dans le Cap Corse… D'où un appel du pied à l'adresse de l'Etat et des différents partenaires de la Communauté des communes.
Pierre Chaubon s'est encore attardé sur une question qui "agite beaucoup d'autres acteurs communaux et intercommunaux" relative à la loi NOtre sur le transfert ou pas de la gestion des ports de plaisance aux établissements publics de coopération intercommunale. Quel sera la position de l'Etat ? Entre l'interprétation des maires concernés? Et celle des intercommunalités ?


Pierre Chaubon a terminé son intervention sur une plus personnelle :"Il y a les idées et les traditions reçues. Et puis il y a les rencontres. Les situations vécues. Des souvenirs et des expériences accumulées. Des bons et des mauvais moments. Des parcours plus ou moins choisis qui se dessinent qui dessinent l’identité sans céder à l’identitaire"
Dès lors convient-il " de ne pas opposer la passion d'une île et celle du pays. Il faut servir l'une et l'autre : la République et la Corse".
"C'est une véritable tectonique de plaques" a poursuivi Pierre Chaubon. Et dans ce cas il y a fatalement " des chocs, des séismes. Mais a chaque fois des liens se nouent. Prennent racine. C'est encore le cas aujourd'hui : vous serez toujours le bienvenu dans le Cap Corse" a conclu Pierre Chaubon à l'attention de Manuel Valls.


"Une République qui permet plus que jamais à l'identité et à l'âme de la Corse de s'exprimer"

Manuel Valls a répondu en rendant un hommage appuyé à Pierre Chaubon.
"Nous savons ce que vous doit la Corse. Vous nous avez encore beaucoup aidé à travailler ces derniers mois pour définir les positions qui ont celles du Gouvernement en line avec l'ensemble des élus et que nous avons présentés ce matin" a souligné, en effet, en écho le Premier ministre qui pour la circonstance, n'a pas manqué d'associer les noms Michel Rocard et Guy Carcassone intimement liés aux dossiers corses.

Dossier parmi lesquels figure l'intercommunalité sur laquelle Manuel Valls s'est encore attardé.(notre vidéo) et sur les propos qui avaient été les siens dans le courant de la matinée à Ajaccio.
"Aujourd'hui est un beau jour pour la Corse avec la création de la collectivité unique. C'est aussi un beau jour pour la République décentralisée que je défends. Une et indivisible mais en même temps elle droit reconnaitre les particularités de chacun de ses territoires, leur identité."
"Au-delà de nos différences, ce que je veux retenir de cette journée c'est que nous avançons chacun à son rythme, chacun avec ses objectifs, chacun avec ses convictions, mais dans le respect des positions des uns des autres"  
a encore souligné Manuel Valls.
"On peut être très fier comme vous le faites d'incarner l'Etat, d'être Français.L'histoire de la Corse de ces trois derniers siècles avec des moments difficiles et des moments de tension avec le sentiment, aussi, d'être abandonné par l'Etat mais la Corse a contribué pleinement à l'histoire moderne de la France. Et on peut être très fiers d'être Corse. Et c'est ce chemin que nous sommes en train de dessiner au-delà  des postures. Il y a les discours, qui sont essentiels pour que chacun comprenne les messages, nous les avons prononcés ce matin, et il y a en même temps la réalité que nous avons constaté tout au long de cette journée. Une République unie, mais jamais uniforme. Une République qui permet plus que jamais à l'identité et à l'âme de la Corse de s'exprimer. Ce territoire, ce Cap Corse en est une belle illustration. Et vous M. Chaubon une belle représentation. Je veillerai toujours dans mes fonctions à ce que cette âme corse puisse dans la République continuer à pleinement s'exprimer" a conclu Manuel Valls avant d'aller signer le livre d'or de la communauté des communes, sacrifier au traditionnel buffet puis mettre le cap sur Tomino et Macinaggio où lui a été présenté le futur parc marin du Cap Corse.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348