Corse Net Infos - Pure player corse

Valls : « Le développement de la violence mafieuse transforme la société Corse »


le Mardi 4 Juin 2013 à 23:14 | Modifié le Jeudi 6 Juin 2013 - 01:39


Le ministre de l’Intérieur était ce mardi à Ajaccio. Lors d’une conférence de presse à la préfecture, en présence du préfet de Corse Patrick Strzoda, il a réaffirmé la détermination de l’Etat dans sa lutte contre la grande criminalité en Corse. Puis, il s’est rendu à la Collectivité Territoriale de Corse, ou il a signé, avec le président de l’exécutif Paul Giacobbi, la troisième et dernière tranche du Plan Exceptionnel d’Investissement.


Le ministre Manuel Valls, le Président de l'exécutif Paul Giacobbi, le Préfet de Corse Patrick Strzoda et l'assemblée, lors de la signature de la 3è tranche du PEI, mardi matin à la Collectivité Territoriale de Corse. (Photo : Marilyne Santi)
Le ministre Manuel Valls, le Président de l'exécutif Paul Giacobbi, le Préfet de Corse Patrick Strzoda et l'assemblée, lors de la signature de la 3è tranche du PEI, mardi matin à la Collectivité Territoriale de Corse. (Photo : Marilyne Santi)
Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls était à Ajaccio ce mardi pour son second jour de visite en Corse. Le matin, le ministre a donné une conférence de presse à la préfecture, en présence du préfet de Corse Patrick Strzoda et des représentants des forces de Police et de Gendarmerie. Dans un discours auquel il s’est scrupuleusement tenu et qui n’a réservé, de façon prévisible, aucune nouvelle annonce, le Ministre de l’Intérieur s’est contenté de rappeler l’engagement de l’Etat dans sa volonté de lutter contre la grande criminalité en Corse, une « priorité gouvernementale » selon les propres mots de Manuel Valls. Il a par ailleurs annoncé le renforcement des services de Police et de Gendarmerie dans leur mission et révélé que « 15 personnalités sont protégées dans l’île, dont 8 par le service de protection des hautes personnalités », du fait de menaces. 

Signature de la 3è tranche du Plan Exceptionnel d’Investissement
Mais il a également assuré que « le gouvernement donne et donnera les moyens de développement économique nécessaires à la Corse », notamment par le biais du Plan Exceptionnel d’Investissement (PEI). Un plan dont il a par ailleurs signé, avec le Président de l’Exécutif Paul Giacobbi, la troisième et dernière tranche de 536 millions d’euros, pour le développement de la Corse dans les 10 années à venir, soit jusqu’en 2022. Concernant la réforme institutionnelle de la Corse et le statut de co-officialité, la position du gouvernement ne varie pas : la co-officialité n'est pas possible dans la République qui ne reconnaît qu’une langue : le français.

La visite du ministre de l'Intérieur Manuel Valls à Ajaccio en images. (Photos : Marilyne Santi)

Un communiqué du FLNC tombe pendant la conférence de presse du ministre
Enfin, mauvaise surprise pour le premier « flic de France ». Alors qu’il annonçait la fermeté du gouvernement, bien décidé à enrayer la criminalité et la violence en Corse (notamment les attentats et avec eux, une partie de la mouvance nationaliste qu’il a affirmé être en accointance avec des dérives criminelles sur l’île), un communiqué authentifié du FLNC est parvenu dans la matinée à la rédaction de nos confrères de RCFM. Communiqué qui stipule expressément que « Soit l'Etat français prend la mesure de l'effet désastreux de sa gestion de la Corse depuis deux siècles et demi et il en tire toutes les conséquences, soit il poursuit son rôle actif dans la destruction de notre peuple, et dans ce cas, nous reprendrons les armes pour que la France reconnaisse nos droits nationaux » a prévenu le mouvement clandestin.
Le ministre de l’Intérieur, prévenu par ses conseillers, a répondu fermement à la fin de la cérémonie de signature du PEI : « Il y a des forces qui ne souhaitent pas que l’Etat et la Collectivité réussissent (…) Nous ne nous laisserons jamais impressionner par les menaces. Il n’y aura jamais la moindre négociation, la moindre évolution sous le diktat des menaces et des bombes » a-t-il déclaré. Une visite à la mairie d’Ajaccio a suivi où le ministre s’est entretenu avec le maire Simon Renucci.

Une visite ministérielle convenue en somme, de laquelle il ne ressort pas grand-chose de nouveau, si ce n’est la répétition des mêmes litanies. Lesquelles, pour l’instant, n’ont encore rien donné de bien convaincant dans la résolution des phénomènes de criminalité et de paupérisation économique et sociale qui frappent durement la Corse. L’avenir dira si cette nouvelle visite du ministre de l’Intérieur et le maintien de la stratégie déjà utilisée portera ses fruits. Ou si une nouvelle visite dans quelques mois renverra, une nouvelle fois, la Corse à la case départ.
 
Yannis-Christophe GARCIA 

Ecoutez la conférence de presse du ministre de l’Intérieur Manuel Valls sur la stratégie du gouvernement dans la lutte contre la grande criminalité en Corse

conference_de_presse_de_manuel_valls_prefecture.mp3 Conférence de Presse de Manuel Valls Préfecture.mp3  (14.87 Mo)



Le Volet économique : signature de la 3è tranche du PEI
Le déplacement du ministre de l’Intérieur à la Collectivité Territoriale de Corse ce mardi matin pour la signature du PEI s’est effectué sans la présence des élus de droite et des groupes nationalistes, qui avaient déclaré qu’ils ne se rendraient pas à cette visite. Le Président de l’Exécutif Paul Giacobbi a fustigé cette attitude, parlant de « faute politique très grave, très forte, qui doit être dénoncée » et arguant le fait que « ceux qui réclament le débat et qui ne s’y rendent pas, ne viennent pas, car ils n’ont rien à dire ou qu’ils ont peur d’affronter le dialogue ».

Ecoutez le Président de l’Exécutif Paul Giacobbi et le ministre Manuel Valls, lors de la signature de la troisième tranche du PEI à la Collectivité Territoriale de Corse

paul_giacobbi_et_manuel_valls_pei_a_la_ctc.mp3 Paul Giacobbi et Manuel Valls PEI à la CTC.mp3  (17.39 Mo)



A VENIR : Plus d'infos et de réactions des élus de la classe politique sur la visite du ministre Manuel Valls




1.Posté par Petru le 05/06/2013 14:42
Lamentable.
Manuel Valls a 1 talent, et 1 seul.
Il sait créer l'unité totale contre lui.
Merci à vous, Manuel Valls, l'unité corse, c'est vous qui la faîtes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 17:20 Ségolène Royal : Trois jours en Corse dès dimanche

Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5938 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4418 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11