Corse Net Infos - Pure player corse

Une résidence d’accélération de start-ups à Appietto


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 16 Juin 2017 à 09:46 | Modifié le Vendredi 16 Juin 2017 - 13:55


Une villa, des coachs et cinq start-ups enfermées pendant quatre jours… que l’on se rassure il ne s’agit pas du pitch d’une nouvelle télé réalité mais d’un dispositif unique en corse : une résidence d’accélération de start-ups. Pendant quatre jours, cinq start-ups préalablement sélectionnées bénéficieront de conseils professionnels et d’accompagnement d’experts.


Si les quartiers numériques ont proposé des ateliers au grand public, l’association organisatrice Emaho et sa Corsican Tech ont offert également un accompagnement spécifique aux professionnels insulaires au travers d’une résidence d’accélération de start-up. « C’est unique en Corse et encore assez rare sur l’hexagone, explique Jean Leccia, directeur d’Emaho. Il est toujours facile de se faire aider dans des écosytèmes riches permettant d’être accompagner par des collaborateurs, des entreprises partenaires ou de simples mentors. En Corse, l’écosytème de l’innovation, même si il tend à grandir, est encore assez réduit et ses acteurs sont souvent concentrés sur leur propre développement. Il nous paraissait important de pouvoir palier ce manque par l’organisation d’accompagnements professionnels ciblés. Nous organisons avec Qwant et la CAPA cette résidence d’accélération pour la seconde année consécutive avec l’accélérateur toulousain Ekito reconnu pour son professionnalisme et la qualité de son accompagnement ».

Si l’an passé les start-ups avaient été accueilli dans une villa sur la route des sanguinaires, cette année les cinq jeunes entreprises sélectionnées ont eu également l’opportunité de découvrir le cadre magnifique du Golfe de Lava. « Les organisateurs et les partenaires ont choisi cette année la commune d’Appietto, souligne Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, vice présidente de la CAPA en charge du développement économique et du numérique. Il s’agit de montrer la volonté de couvrir l’ensemble du territoire du pays ajaccien sans privilégier uniquement une commune. Nous avons l’ambition également de montrer qu’on peut favoriser le développement économique et l’innovation même en milieu rural ». 

Si le cadre est reposant et somptueux, le travail sur les projets, n’est pas forcément de tout repos. Les membres d’Ekito sont justement présents pour « bousculer » les startups, « mettre du doute » dans leurs projets et dans leurs têtes afin de se poser les questions pertinentes pour développer son entreprise de manière optimale. Mais tout ceci dans la bonne humeur et avec le sourire. « Nous passons quatre jours et quatre nuits ensemble, précise Guillaume Cerquant, l’un des « coachs ». C’est un choix délibéré de vivre en communauté sur la résidence. Les moments de pause sont aussi des prétextes pour travailler davantage. De manière plus structurée, notre méthode alterne le travail individuel et des ateliers collectifs qui favorisent les idées et les échanges ». Les cinq startups repartiront donc avec des outils leur permettant de développer leur projet et de le faire murir en gardant comme objectif de faire de sa start up une entreprise pérenne. 

Découvrez les cinq start-ups




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie









Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 89034 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 45928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39247 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 404