Corse Net Infos - Pure player corse

Une délégation de Taiwan en voyage d'études en Corse


le Mercredi 14 Mai 2014 à 21:50 | Modifié le Mercredi 14 Mai 2014 - 23:11


L’ambassadeur de Taiwan en France Ching-Long Lu, à la tête d'une délégation de scientifiques, a entamé un voyage d’études de deux jours en Corse en partenariat avec l’université de Corte en vue d’un renforcement des coopérations scientifiques. Première escale mercredi matin sur la plateforme marine Stella Mare à Biguglia


Visite des aqualabs et partage d'expériences entre scientifiques
Visite des aqualabs et partage d'expériences entre scientifiques
Dans une perspective de fondement d’une université de la connaissance, le pôle Stella Mare, dirigé par Antoine Aiello, a accueilli ce jour l’ambassadeur de Taiwan en France Ching-Long Lu.
Après un discours d’ouverture, la matinée s’est poursuivie par une visite des aqualabs pour sensibiliser au milieu marin et à la biodiversité qui le caractérise.
En présence de Paul-Marie Romani, directeur de l’université et de Younis Hermès, délégué régional du CNRS pour la région Corse et PACA et de chercheurs invités, une typologie des recherches menées en milieu marin a été établie ainsi qu’une évaluation des possibilités d’échanges entre l’île de Taiwan et la Corse.
Actuellement en plein développement avec la construction d’une plateforme scientifique de 1400 m2 à Biguglia qui devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année, le centre Stella Mare étudie les ressources du milieu aquatique en associant les techniques scientifiques aux besoins des pêcheurs. C’est du moins l’objectif ambitieux défendu par les coordinateurs du projet et ce malgré les nombreuses polémiques alimentées par des associations de protection de l’environnement.

A Corte et Vignola
La plateforme  Stella Mare est une zone d’ingénierie écologique marine et littorale » confie Antoine Aiello sur la visée de cette unité de l’Université de Corte labellisée par le CNRS en juin 2011 et rattachée à son Institut Ecologie et Environnement.
Il poursuit en insistant sur l’importance de la préservation de la biodiversité et de la ressource : «l’enjeu transversal est de créer de l’innovation technologique vers les professionnels de la mer et des conditions favorables au développement de ces ressources ; si nous nous focalisons sur les ressources halieutiques, c’est-à-dire les ressources vivantes exploitées par l’homme, c’est parce qu’en terme de biodiversité, nous nous intéressons aux conditions de notre alimentation et au renouvellement des espèces. Nous tentons d’appliquer une vision concrète du développement durable dans nos laboratoires ».

Après cette visite sur la plateforme de Stella Mare, l’ambassadeur de Taiwan en France Ching-Long  Lu visitera, avec la délégation qui l'accompagne, le laboratoire sciences humaines et sciences pour l’ingénieur à Corte avant de clore son séjour sur le site de Vignola orienté sur les énergies renouvelables.

 

http://stellamare.univ-corse.fr/

 





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40919 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348