Corse Net Infos - Pure player corse

Une centrale biomasse à Ucciani : Les craintes du collectif Per a Salvezza di u Celavu


Rédigé par le Lundi 29 Septembre 2014 à 21:54 | Modifié le Lundi 29 Septembre 2014 - 22:09


Le Collectif Per a Salvezza di u Celavu a organisé une réunion publique d’information samedi à la mairie d’Ucciani. Il s’agissait d’informer la population sur un projet d’implantation sur la commune d’Ucciani, sur un terrain communal au lieu-dit Cintulinu, d’une centrale biomasse de co-génération, projet porté par l’entreprise Akuo Energies Corse et le groupe SDC (Mufraggi).


Une centrale biomasse à Ucciani : Les craintes du collectif Per a Salvezza di u Celavu

En l’absence de données définitives fournies par les porteurs du projet, il s’est agi de se fonder sur celles du projet d’implantation d’une centrale biomasse de co-génération sur la commune de Santa Maria Sichè (projet qui a finalement été mis en échec par la mobilisation de la population à travers l’Associu pà a Salvezza Talavezza) et sur des informations croisées portant sur le projet pressenti sur la commune d’Ucciani. Les deux projets sont apparus très proches concernant la puissance électrique, la consommation de bois.

Il s’est agi de montrer les incohérences du projet portant sur la consommation en bois et les dangers que cela représente sur la filière bois en Corse, sur l’absence de valorisation de l’énergie thermique produite alors que l’électricité doit être revendue à EDF, sur les conséquences environnementales, sur le choix d’une commune rurale participant au PNR de Corse.


La réunion a rencontré un écho très favorable auprès de la population d’Ucciani mais aussi des autres communes de la vallée de la Gravona. Environ 200 personnes étaient présentes.
Jean-Nicolas Antoniotti, de l’association Aria Linda, s’est exprimé pour expliquer quels sont les impacts environnementaux d’une telle infrastructure. Les représentants de l’Associu pà a Salvezza Talavezza ont pu expliquer le projet de Santa Maria Sichè et les raisons de sa mise en échec.  
L’interprofessionnel Legnu Vivu n’a malheureusement pas pu être présent du fait d’un calendrier chargé. En effet, l’interprofessionnel organise un voyage d’étude dans les Alpes avec des élus, des représentants de l’administration la semaine suivant la réunion publique pour présenter la valorisation de la filière bois d’œuvre. 


Le Collectif, qui a vivement et chaleureusement remercié tous les participants, reste vigilant. "Il s’agit d’être certain que ce type de projet surdimensionné ne voit pas le jour. L’absence de cogénération, donc le gaspillage d’énergie thermique et de bois, n’est pas pertinente. Une grande partie du bois brulé serait « perdu ».  Il s’agit de rester vigilant pour que des projets, tel qu’il était prévu à Santa Maria Sichè et pressenti à Ucciani, ne soient pas proposés dans une autre commune" affirme t-il.

"Ce projet surdimensionné ne nous parait pas viable et laisse craindre des conséquences néfastes pour la filière bois en Corse, sur l’approvisionnement de la centrale en bois mais aussi sur la population et l’environnement. Cela ne peut que discréditer les engagements pris en direction du renforcement des énergies renouvelables dans la production énergétique à l’horizon 2020 et en direction de la transition énergétique avec lesquels nous ne pouvons qu’adhérer." 







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:57 Appietu a fêté la Sant’Andria

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85481 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40915 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347