Corse Net Infos - Pure player corse

Un voilier sans occupants s'échoue sur la plage de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 5 Mai 2016 à 21:41 | Modifié le Vendredi 6 Mai 2016 - 00:06


Un voilier d'une quinzaine de mètres, le "Mamma mia" s'est échoué en fin d'après-midi sur la plage de Calvi alors que ses occupants profitaient des vacances à la terrasse d'un café de la ville. Fort heureusement le voilier s'est ensablé à quelques mètres seulement d'une digue. L'opération de renflouage confiée à la SNSM devait débuter à la nuit tombée


Un voilier sans occupants s'échoue sur la plage de Calvi

On a frôlé la catastrophe en fin d'après-midi à Calvi. Un  voilier, Sun Odyssey Jeanneau de 45 pieds, le "Mamma mia", immatriculé à Calvi  a rompu ses amarres alors qu'il se trouvait au milieu de la baie de Calvi, sans le moindre occupant à bord.
Poussé par un vent violent, le voilier s'approchait dangereusement de la plage.
Jean-Pierre Pinelli propriétaire de  l'hôtel La Villa, témoin de la scène, alertait aussitôt les autorités, dont Anne Ballereau, sous-préfète de Calvi qui se rendait aussitôt sur place où se trouvait le capitaine Pascal Hervé, commandant par intérim la compagnie de gendarmerie de Calvi . Il était accompagné du lieutenant Céline Gouret, commandant le Groupement de brigades de Balagne et d'une dizaine de gendarmes pour interdire la zone au public.
Ange Santini, maire de Calvi était informé de la situation.


De son côté, le CROSS Corse prenait toutes les dispositions pour les opérations de secours.
L'équipage de la SNSM était mis en alerte.
Alors qu'il dérivait dangereusement vers une digue, le voilier finissait par s'immobiliser après que la quille se soit plantée dans le sable.
Il ne restait plus qu'à trouver le propriétaire et les membres d'équipage du voilier. Sans leur présence aucune intervention de désensablement n'était en effet possible.
Un gendarme en civil qui se trouvait dans le secteur n'hésitait pas à se mettre à l'eau et à monter à bord du voilier pour tenter de trouver des éléments susceptibles d'identifier le propriétaire.
Finalement, vers 20 heures, c'est à la terrasse d'une établissement de la ville, "le bateau ivre"que l'équipage était retrouvé.
Une anecdote qui aurait pu prêter à sourire, sauf que le pire aurait pu arriver au cas où le voilier s'était fracassé sur les rochers.
Fort heureusement il n'en a rien été.


Reste que l'addition risque d'être salée pour le propriétaire qui devra régler la facture de l'opération de désensablement et de remorquage du voilier.
Une opération qui devait débuter vers 21 heures, à la nuit tombée. La vedette et l'embarcation pneumatique de la SNSM, avec plongeurs et équipage au complet, s'apprêtaient à vivre une nuit difficile.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37