Corse Net Infos - Pure player corse

Un ouvrage inédit, dédié à la mémoire de combattants Corses de 14-18, exhumé des archives de l’Eglise !


le Vendredi 27 Juin 2014 à 14:21 | Modifié le Samedi 28 Juin 2014 - 01:59


L’ouvrage historique rédigé au début du XXè siècle par plusieurs contributeurs anonymes à travers toute l’île, recense méthodiquement au fil de centaines de pages richement illustrées, l’identité des hommes, villages par villages, qui sont tombés au front lors de la « Grande Guerre ». Un livre d’or inédit et remarquable, véritable hommage à la mémoire de ces jeunes « poilus » Corses, qui a été exhumé récemment des archives de la paroisse du Sacré Cœur d’Ajaccio par l’Abbé Rabazzani et qui sera exposé au public lors de la fête patronale de la paroisse vendredi. Une publication du livre est d’ores et déjà envisagée. Corse Net Infos a pu assister à la première présentation de l’ouvrage à la presse, en présence de l’ensemble des acteurs de ce fabuleux projet.


Le livre d'or des soldats Corses morts lors de la guerre de 1914/1918 a été présenté à la presse mercredi, en présence de l'Abbé Rabazzani et de la petite équipe qui a contribué au projet. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Le livre d'or des soldats Corses morts lors de la guerre de 1914/1918 a été présenté à la presse mercredi, en présence de l'Abbé Rabazzani et de la petite équipe qui a contribué au projet. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
C’est une immense découverte, qui retrace des « histoires » dans « l’Histoire ». Qui inscrit de façon intemporelle sur le papier, des chemins de vie… et de mort.
Exhumé récemment des archives de la paroisse du Sacré Cœur d’Ajaccio (édifiée en 1924 en mémoire des combattants Corses décédés lors de la guerre de 1914/1918) par l’Abbé Rabazzani, secondé par une petite équipe* très motivée, ce livre d’or des morts Corses sur le front de la « Grande Guerre » est à bien des égards remarquable.
Tout d’abord par l’objectif que les contributeurs anonymes (prêtres, laïcs, etc…) se sont fixé, quand ils ont entrepris de rédiger cet hommage au début du XXè siècle, véritable condensé de mémoire : répertorier l’ensemble des soldats Corses décédés lors de la guerre, villages par villages, et faire parvenir ces informations jusqu’en l’église du Sacré Cœur afin d’être mises en forme, tel un monument aux morts reproduit sur papier et destiné à perpétuer le souvenir de leurs sacrifices pour sauver le pays. Le sacrifice de leur jeunesse, de leur famille, de leur vie…

Des pages aquarellées et des centaines de noms calligraphiés sur du papier Velin
Mais cet ouvrage est remarquable à la fois par sa qualité, ainsi que par la forme littéraire choisie pour concrétiser ce travail de mémoire. Rédigé sur du papier Velin, plusieurs centaines de pages aquarellées, mentionnent d’une magnifique écriture calligraphiée, les noms de chaque soldat disparu.
Organisé dans l’ordre alphabétique, les noms sont surmontés par des reproductions picturales, qui peignent soit le village, soit un symbole ou encore une scène de la vie quotidienne de chaque village. Une double dimension qui fait de cet ouvrage un indéniable trésor historique.

L'ouvrage, exhumé récemment des archives de l'église du Sacré Coeur d'Ajaccio fait l'objet d'un projet d'édition. (Photos : Yannis-Christophe Garcia)

Vers un projet d’édition de l’ouvrage
Présenté en avant-première à la presse mercredi en la paroisse du Sacré Cœur, en présence des acteurs de cet évènement qui entouraient l’Abbé Rabazzani, ce dernier n’a pas caché son émotion. « Ce livre d’or dormait dans les archives de la paroisse. Sa reliure tombait en lambeaux et les pages de velin, où chaque village de Corse avait consigné ses morts, étaient en danger. On a réuni une équipe et le livre d’or est maintenant sauvé. Mais il est fragile. On ne pourra pas le laisser manipuler » a-t-il expliqué.
C’est la raison pour laquelle le projet de faire éditer ce précieux ouvrage le plus rapidement possible, a été décidé par l’Eglise de Corse.
Le financement sera en partie assuré par les fonds de l’Eglise, mais en raison d’un coût qui pourrait s’avérer élevé, un appel à souscription pourrait être lancé en direction de la population.
Et nul doute que la préservation d’une part aussi importante de la mémoire collective de la Corse saura mobiliser les insulaires autour de ce fabuleux projet !

Écoutez Lucienne Jouve-Vincentelli, professeur d’Histoire au Lycée Laëtitia d’Ajaccio, présenter en détail cet ouvrage

interview_de_lucienne_jouve_vincentelli.mp3 Interview de Lucienne Jouve-Vincentelli.mp3  (1.65 Mo)



Écoutez également Marc de Gentile, ancien combattant et Président de l’Union Régionale des Médaillés Militaires de Corses, livrer son sentiment lors de cette présentation

interview_de_marc_de_gentile.mp3 Interview de Marc de Gentile.mp3  (2.42 Mo)



Propos recueillis par Yannis-Christophe GARCIA

- - - - - - - - - - - - - - - - - -
* Parmi lesquels, Marc de Gentile, ancien combattant et président de l’Union Régionale des Médaillés Militaires de Corse, Lucienne Jouve-Vincentelli professeur d’Histoire au Lycée Laëtitia d’Ajaccio, M. Casalonga, chargé de la restauration de la reliure grâce au concours des anciens combattants

SAVOIR +
A l’occasion de la fête patronale de l’église du Sacré Cœur vendredi, le livre d’or sera exposé au public. L’occasion également de découvrir l’exposition Eglise Portes Ouvertes organisée par l’Abbé Rabazzani, qui vise à mieux faire connaître la paroisse du Sacré Cœur, en la replaçant dans le contexte historique de la guerre de 1914/1918.
Toutes les informations à découvrir sur le site internet du diocèse d’Ajaccio




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40920 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348