Corse Net Infos - Pure player corse

Un millier de personnes aux obsèques de Jean-Luc Chiappini


Rédigé par le Lundi 29 Avril 2013 à 22:49 | Modifié le Mardi 30 Avril 2013 - 00:05


Plus de 1 000 personnes ont assisté lundi après-midi à Letia aux obsèques de Jean-Luc Chiappini, le maire de la commune, abattu jeudi dernier à proximité de l'aéroport d'Ajaccio au retour d'un voyage à Paris.


Un millier de personnes aux obsèques de Jean-Luc Chiappini
Le président de l'assemblée de Corse, le préfet de Corse, les deux présidents des conseils généraux de Corse, le maire d'Ajaccio et de nombreuses personnalités insulaires ont accompagné à sa dernière demeure le président du Parc naturel régional de Corse dont la dépouille mortelle fut transportée, par des employés du Parc habillés de noir, depuis l'entrée du petit village de Corse-du-Sud jusqu'à l'église San Martinu.
Après la cérémonie religieuse célébrée au milieu de l'émotion que l'on imagine et les éloges funèbres qui se sont succédé, Dominique Bucchini, président de l'assemblée de Corse, a, une fois encore stigmatisé "la violence dans une île "plongée dans une spirale de meurtres". Stigmatisés aussi "l'argent facile et les appétits criminels", mais le président de l'assemblée territoriale n'en a pas moins exprimé sa "confiance" dans l'État pour assurer la sécurité d'une "population qui ne veut plus être prise en otage".
Patrick Strzoda, le préfet de Corse, a rappelé, pour sa part, les engagements de Jean-Marc Ayrault, et de, Manuel Valls, après l'assassinat de Jean-Luc Chiappini, de "tout mettre en oeuvre pour arrêter les auteurs de ce crime" et de "faire rempart à cette barbarie".
Voisine et proche de la victime Joselyne Fazi, maire de Renno et présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud, a dit toute sa "colère face à la violence qui n'est pas une fatalité" et déploré avec force "qu'aucun assassinat d'élu n'ait été élucidé" en Corse. "Ce que nous savons c'est que nous sommes les victimes et que plus que jamais nous avons besoin de l'État pour assurer la sécurité" a t-elle ajouté.
Toutes les mairies de Corse-du-Sud ont fermé lundi en signe de deuil et les drapeaux ont été été mis en berne.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37