Corse Net Infos - Pure player corse

Un fonds pour le rural


Rédigé par le Mercredi 3 Octobre 2012 à 14:15 | Modifié le Dimanche 7 Octobre 2012 - 15:18


Mardi a eu lieu, à l’Hôtel du département, la signature d’une convention liant le conseil général de Corse du Sud et la Caisse de développement économique de la Corse (Cadec)et portant sur la création du Fonds de développement rural des entreprises du département de la Corse-du-Sud, afin de pouvoir continuer à venir en aide à ses territoires les plus fragiles et soutenir davantage encore l’économie rurale.


Un fonds pour le rural

Face au regain démographique dans le rural, que connait depuis quelques années,  la Corse-du-Sud, et afin de soutenir ce mouvement  à l’intérieur de ces territoires,  une dynamique économique, génératrice d’investissement et créatrice d’emploi a été mise en place par le conseil général, avec comme partenaire la CADEC,  le fonds de développement rural des entreprises de la Corse-du-Sud.

Le souhait des deux partis, étant de permettre aux personnes se trouvant en milieu rural, dans les zones les plus excentrées, d’être éligibles à certaines demandes et à certains fonds.

Ce fonds sera doté d’une enveloppe d’1,5 million d’euros, mis à disposition de la CADEC par le conseil général pour une durée de 8 ans. Il sera mobilisable sous la forme d’avances remboursables, bonifiées à taux zéro, et d’un montant compris entre 10 000 et 50 000 euros, pour une durée maximum de 5 ans.

Il sera destiné aux toutes petites entreprises et aux petites/moyennes entreprises exclusivement. Son fonctionnement sera assuré par la Caisse de Développement de la Corse.

Jusqu’à présent la CADEC n’intervenait qu’à partir d’un certain montant, aujourd’hui, seront aussi éligibles, les personnes qui ne l’étaient auparavant, et qui répondront à certains critères  comme la démographie de la commune où la personne a son entreprise, qui devra compter moins de 2 000 habitants.

L’objectif est, le maintien des services publics dans le rural, des commerces de proximité, et le maintien et la création d’emplois en zone rurale.

Les bénéficiaires seront les porteurs de projets inscrits à la chambre de commerce ou à la chambre de métiers, sous forme de société ou TPE, PME, et dont l’activité est artisanale ou commerciale et dans des domaines comme l’agro-alimentaire, la santé (installation d’un médecin), la protection de l’environnement, l’animation patrimoniale…..

Le connseil général donnera un avis d’égibilité sur les projets présentés, et, le comité d’engagement de la CADEC, décidera de l’octroi de l’avance redevable, gèrera les fonds, les contrats, le recouvrement et les contentieux.

L’objectif, ambitieux, mais réaliste, de l’avis des deux partis, est d’accompagner sur trois ans une cinquantaine de projets significatifs, générant dans ces zones plus de 7 millions d’€ d’investissements productifs privés.

                                                                                                                  Marilyne SANTI





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 22:50 Air Corsica : 69 000 places à 39 € !

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Economie
Charles Monti | 03/06/2016 | 4066 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Economie
Philippe Jammes | 09/05/2016 | 3594 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 10