Corse Net Infos - Pure player corse

Un final en apothéose pour les 27èmes Rencontres Polyphoniques de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 20 Septembre 2015 à 12:00 | Modifié le Dimanche 20 Septembre 2015 - 19:50


Les remparts de la citadelle ont vibré samedi soir aux sons et aux chants des artistes qui ont participé du 15 au 19 septembre aux 27èmes Rencontres Polyphoniques de Calvi organisées par l'association culturelle U Svegliu Calvese avec la collaboration précieuse du Groupe A Filetta. Un final en apothéose avec un subtil mélange des genres qui a fait l'unanimité chez les festivaliers


Les Turbulents ont embrasé la citadelle Photo Jean-Marie Colonna
Les Turbulents ont embrasé la citadelle Photo Jean-Marie Colonna

En ces temps difficiles pour les associations confrontées à des difficultés budgétaires pour les raisons que l'on sait, nombreuses sont les associations à avoir jeté l'éponge.
Regroupée, soudée derrière son président François Canava, toute l'équipe de l'association U Svegliu Calvese a, elle, décidé de se retrousser les manches et de faire en sorte que la culture vive tout simplement, en nous offrant notamment ces Rencontres de Chants Polyphoniques qui depuis 27 ans déjà font la fierté de tous;
Ces rencontres d'une grande richesse sont l'occasion d'échanger sur les pratiques culturelles des uns et des autres, de voyager et d'echanger leur univers musical.


Samedi soir, c'est le cœur serré mais rempli de nouvelles richesses que les festivaliers ont participé à un final de toute beauté qui restera à jamais gravé.
On l'a dit tout au long de la semaine, ces Rencontres  ont été une invitation dans l'espace et le temps, à l'image de ce final qui ne pouvait mieux débuter  au coeur de la citadelle que par une visite  du patrimoine profane et sacré ponctué de chants roms et bulgares de "Nova Zora". Pour le plus grand bonheur de tous, le groupe  a proposé dans l'esprit de ces Rencontres un voyage musical et culturel riche de poésie et de rythmes enivrants.
Que dire aussi de cette  parade  déambulatoire proposée par la troupe des  "Turbulents" à laquelle se sont associés les stagiaires de l'atelier de danses populaires italiennes de Donatella Centi.
L'invitation au  voyage se poursuivait en la cathédrale  avec un concert du groupe argentin Las hermanas Caronni, deux soeurs jumelles qui, dans une parfaite harmonie, à travers leurs chansons ont mis en lumière l'influence des musiques de leur pays , ajoutée une pointe de nostalgie, sublimée par le violoncelle et la clarinette.


Comme tout bon événement, il fallait un feu d'artifice. Et il y a eu lieu avec l'ensemble des participants qui se sont retrouvés place d'armes pour un "boeuf" géant, après que le groupe de musique basque  Kalakan, connu pour avoir été notamment choisi en 2012 par Madonna pour faire le stade de France, ait comme l'on dit familièrement "mis le feu".
Difficile après pareille fête de se quitter non sans avoir remercié le Svegliu Calvese pour ce grand moment de bonheur et pour cette leçon de savoir-faire et d'ingénuosité.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40799 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345