Corse Net Infos - Pure player corse

Un cerf abattu à Serra-di-Fium'Orbu : C'est le second en moins d'un an !


Rédigé par le Jeudi 9 Octobre 2014 à 23:47 | Modifié le Jeudi 9 Octobre 2014 - 23:58


Dans la nuit du 17 Septembre dernier, sur la commune de Serra-di-Fium'Orbu, au lieu-dit Acqua acitosa, un cerf a été abattu. Le lendemain matin des agents de l'ONCFS et le personnel du PNRC se rendent sur place. L’animal a été tiré en pleine période de reproduction, au cœur du brame ! Ce dernier était d’ailleurs certainement en train de bramer, cela rend l’acte d’autant plus criminel et écœurant. Le PNRC, la Dreal, l'OEC et l'ONF disent leur colère


Un cerf abattu à Serra-di-Fium'Orbu : C'est le second en moins d'un an !
Il s'agit du second cas officiel en moins d'un an ! Le précédent ayant eu lieu en Décembre 2013 sur la commune de Moltifau.
Rappelons qu’il s'agit là d'un acte parfaitement illégal qui porte gravement atteinte à cette sous-espèce endémique à la Corse, protégée à l’échelle mondiale et européenne.
A la suite de cette découverte une enquête est ouverte par l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS),
Au titre du préjudice écologique subit, le Parc Naturel Régional de Corse a déposé  plainte en tant que gestionnaire de l’espèce, l’office de l'environnement de la Corse en sa qualité de gestionnaire du patrimoine environnemental de la Corse, en fera de même dans quelques jours. 
 
C’est un acte gratuit, lâche et dramatique qui nous oblige à réagir.
Le cerf de Corse est un animal emblématique, symbole fort au même titre que le Mouflon ou le  Gypaète barbu de la richesse écologique de notre île. La présence du cerf en différentes régions de Corse est révélatrice de la capacité d’un territoire et de sa population à préserver sa richesse biologique.
 
Une semaine auparavant le PNRC organisait avec ses partenaires 2 opérations de recensement nocturnes visant à dénombrer le nombre de mâles bramant sur ce même secteur mobilisant une trentaine de personnes et montrant si besoin est  par cela-même la mobilisation et l’implication de tous.
Tous savent a Acqua acitosa, que le PNRC s’est déplacé, comme ailleurs en Corse, à de nombreuses reprises pour écouter, expliquer et rechercher ensemble des solutions pérennes aux dégâts occasionnés par les cerfs…
Des réunions de concertation sont en cours  avec les instances européennes, les services de l’Etat, les chambres d’agricultures et l’Odarc, afin de protéger les parcelles  agricoles cultivées.
 
Rappelons que le cerf est apparu en Corse bien avant les premiers hommes, que c’est une chasse incontrôlée et un braconnage intensif justement qui ont entrainé, en grande partie, son extinction à la fin des années 60.
Un travail considérable est mené depuis par le Parc et ses partenaires gestionnaires de l’environnement depuis 40 ans permettant de ré introduire le cerf en Corse.
Cela fait des années que le PNRC sensibilise le grand public et les scolaires  au respect et à la protection de cet animal, faisant partie intégrante de notre patrimoine naturel commun.
 
Mais cet acte de braconnage inqualifiable traduit une volonté de destruction pure et simple.
Quoi qu’il en soit le PNRC va poursuivre son action et renforcer sa présence sur cette zone-ci par l’intermédiaire de missions spécifiques de suivi de jours comme de nuit. Il appel également les autorités compétentes à renforcer les contrôles et opérations anti-braconnage.
 
Cet acte irresponsable survient dans un contexte de forte mobilisation pour le suivi et la gestion de l’espèce au travers d’un programme européen « Life+nature ».
En effet, l’Union européenne, le PNRC, les partenaires Sardes et la plupart des acteurs locaux sont engagés  dans ce programme d’envergure.
Il s’agit de concilier l’étude de l’espèce, l’intérêt scientifique, la biodiversité et les enjeux liés aux activités humaines.
 
Le Parc Naturel Régional de Corse réitère à nouveau son appel aux Corses afin de préserver cet animal remarquable, qui fait partie intégrante de notre histoire et de nos richesses. De tels actes isolés, lâches et insensés,  mettent à mal et menacent les efforts déployés pour le protéger.
Il appartient à tous aujourd’hui de prendre la juste mesure d’un tel acte et de faire en sorte que cela ne puisse plus jamais se reproduire.




1.Posté par rumbowtwo le 10/10/2014 09:21
Hélas cette tuerie se reproduira!
Mais tout de même , on ne peux que penser
qu il s agit d un connaisseur, d un chasseur, pour exécuter un tel acte mortel!
Car reste aussi l enlèvement du cerf , ils étaient plusieurs !
Que ce geste barbare leurs apportent réflexion .
Qu ils sachent que parfois le mauvais sort leur rendra au moment venu de mauvaises surprises ! Ce ne sera pas une fatalité ..
Tuer des animaux en voie de disparition et qui de plus vont reproduire n est pas digne !
C est assassin et sans cœur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37