Corse Net Infos - Pure player corse

U Palatinu d’Aiacciu : Un monument dédié au sport et à la culture


le Samedi 14 Septembre 2013 à 20:22 | Modifié le Dimanche 15 Septembre 2013 - 00:26


En juin dernier, la population Ajaccienne et l’ensemble des corses étaient invités par la mairie d’Ajaccio à proposer un nom de pour la nouvelle halle des sports située au Stiletto, sur les hauteurs de la ville, cela dans le cadre d’un appel public à la participation. Quelques semaines après, au sortir d’un vote qui a réuni plus de 250 propositions, le Palais des sports et de la culture d’Ajaccio a trouvé son nom : U Palatinu. Un choix issu de la majorité des suffrages exprimés qui, selon les responsables, correspond parfaitement aussi bien à l’identité de l’édifice qu’à sa double vocation sportive et culturelle. Voilà donc cet immense outil offert à à cita d’Aiacciu et à la Corse. Bon ventu e cusi sia !


U Palatinu d’Aiacciu : Un monument dédié au sport et à la culture
On ne pouvait rêver meilleure journée pour fêter les sports. Du soleil, des jeunes, beaucoup de jeunes, et le sourire de la municipalité en place, accueillant les nombreux invité  pour l’inauguration du Palatinu, ce bijou niché dans la campagne ajaccienne dominant les vignes du Comte. Il y avait foule en effet, de la musique et de l’ambiance, notamment lorsque Simon Renucci a coupé le ruban tricolore avec le préfet de région à ses côtés, ses adjoints, Mme Maria Giudicelli, représentant le président de l’Exécutif de Corse, M. Luciani, M. Fruhauf, directeur du Palatinu et la direction, les élus de la région, de la CAPA, les personnels de l’établissement etc. Une grande fête aussitôt saluée par la Marseillaise et une retentissante Ajaccienne que notre harmonie municipale interprète avec talent.     
 Il y a quelques jours, Simon Renucci expliquait fort justement : «Une  nouvelle aventure débute. Elle se veut à la fois technique et humaine et s’enracine dans une appellation désormais officielle : U Palatinu. La participation a dépassé la frontière ajaccienne pour s’étendre autour de notre île. Nous nous félicitons que la Corsitude soit ainsi mise sur un piédestal ». 
Le directeur d’u Palatinu, Cédric Fruhauf, est l’ancien directeur du Théâtre de Bastia. Il a également été régisseur de la direction culturelle de Strasbourg. Il a été présenté il y a quelques jours lors d’une conférence de presse. Le voilà de retour en Corse après avoir également assuré l’année dernière, la direction d’une salle de spectacle à Mérignac. Ancien sportif de haut niveau il a été choisi pour sa polyvalence et ses connaissances tant au niveau sportif que culturel. Sa mission première sera de trouver une  autonomie financière pour le Palatinu, tout en garantissant une programmation continue pour cette superbe installation qui aura coûté plus de 14 millions d’euros. Il semble posséder le bagage adéquat.
Doté par la vile d’Ajaccio d’une trésorerie initiale d’un montant de 200 000 euros à rembourser dans les 5 ans à venir, U Palatinu bénéficiera également de sommes compensatoires versées par la ville au coup par coup, dans le cadre de services rendus à cette halle et de sa mission de service public. U Palatinu pourra accueillir tous types d’évènements, des rencontres sportives aux évènements culturels, en passant par des salons divers et autres concerts.

Un projet technique et humain

U Palatinu d’Aiacciu : Un monument dédié au sport et à la culture
Aujourd’hui, l’on peut dire sans crainte qu’un cycle s’achève et qu’une nouvelle aventure débute. Un des projets phares  porté par la municipalité, U Palatinu ouvre ses portes : « Projet technique, projet humain et projet régional, voilà en quelque mots la philosophie d’u Palatinu. Son rayonnement dépassera les frontières de notre ville et aura une vocation régionale, voire au-delà »a déclaré hier soir Simon Renucci visiblement fier de cette nouveauté dans le domaine des sports et de la culture. Il a poursuivi : « A l’heure des dernières réunions de cadrage et des derniers préparatifs, je ne rappellerai pas le chemin Parcouru depuis 2003. Edifier une structure de 4336 m2 de surface mêlant sport et spectacle pour une capacité d’accueil de 3000 places nécessita une bonne dose d’ambition et d’efforts. Aujourd’hui, nos efforts sont couronnés de succès. Le « mini zénith » est prêt à ouvrir ses portes. 

Il aura fallu près de 10 années pour procéder aux acquisitions foncières, arracher des financements, ( Côut total : 11 millions d’euros répartis entre Etat : 45% , CTC 30,3% 3, Ville 18, 74% et CNDS 5, 46%) et jeter les bases du renouveau : Celui  de la mutation d’Ajaccio.

Dans son allocution, Maria Giudicelli qui représentait Paul Giacobbi a salué le remarquable travail, la pugnacité, la détermination et la réussite de cette immense réalisation menée de main de maître : « Un dossier tant attendu, qu’Ajaccio attentait, que les sportifs attendaient, que la Corse entière attendait, un authentique outil polyvalent de sport et de culture pour lequel la région est fière d’avoir participé. Je suis convaincu de l’avenir de ce monument à la capacité extraordinaire, insufflé par le dynamisme de votre équipe M. le Maire. Ce lieu manquait à Ajaccio, à la Corse et aux Corses qui plus est, implanté dans un secteur en plein développement. Aiacciu è à cita d’à campa ! »

Le préfet de Corse a également souligné la qualité de la réalisation de cet outil performant destiné aux jeunes sportifs.


Le véritable développement d’Ajaccio…

U Palatinu d’Aiacciu : Un monument dédié au sport et à la culture
Le maire a ensuite parlé de ce secteur en plein développement, des possibilités et de ce qui sera fait dans les semaines, les mois et les années à venir : « C’est ici, depuis le Stiletto que l’extension d’Ajaccio va prendre son essor. Voilà pourquoi la halle des sports figurait parmi les grands projets de la municipalité. Nous avons tenu nos promesses. Il faut savoir que non loin de là, le nouvel hôpital est à l’étude et cet hôpital est prévu dans le PLU de la ville. J’ajoute que des concours sont déjà lancés. Parallèlement, des futures liaisons routières sont à l’étude. Il s’agit de la liaison Mont Thabor Stiletto mais également d’une infrastructure spécifique depuis la route nationale de la Confina vers le secteur du Stiletto. Au total, ce sont trois accès qui sont prévus dans les années à venir et ce ne sera pas du luxe au regard de la problématique de la circulation.

La fiche technique et le conseil d'administration

U Palatinu d’Aiacciu : Un monument dédié au sport et à la culture
  • Côté technique, le Palatinu fonctionnera en régie personnalisée à autonomie financière pour une trésorerie initiale de 200 000 Euros à rembourser à la ville sur 5 ans.
  • U Palatinu bénéficiera également de sommes compensatoires versées par la ville au coup par coup , dans le cadre de services rendus à cette structure et eu regard de sa mission de service public. 
  • Le Palatinu reposera sur un conseil dadministration présidé par ladjoint au sport Ange Pantaloni , avec la vice-présidente Claire Susini et le nouveau directeur Cédric Fruhauf.
  • Le Palatinu pourra accueillir tout type dévènement : des rencontres sportives aux évènements culturels en passant par les salons divers

 

Le conseil d’Administration 

 

Président : Ange Pantaloni

Directeur : Cédric Fruhauf

Vice présidente : Claire Susini

 

Membres

François  Gabrielli

Paul Antoine Luciani

Isabelle Moracchini

François Pieri

Christine Susini et Natahalie Risterucci

 

Les personnalités qualifiées

Vincent Castola : vice président de l’université de Corse

Pasacal Miniconi, maire d’Afa, vice-président de la CAPA

Alain Pasqualini : directeur sport et jeunesse à la CTC

F. Santoni : trésorier CCI





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85330 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40807 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346