Corse Net Infos - Pure player corse

Tutti in Piazza : " Non au licenciement de Minicale"


Rédigé par le Mardi 22 Octobre 2013 à 16:02 | Modifié le Mardi 22 Octobre 2013 - 17:56


Tutti in Piazza vient de tenir une conférence de presse pour rendre compte de la pétition qu'elle avait lancée le 9 août dernier : « Non au licenciement de Minicale ». Une pétition pour protester contre la réduction drastique de la subvention, qui lui permettait de salarier Minicale, 50 000 euros de réduction au final sur les exercices 2012 et 2013, et qui représentaient exactement le coût annuel, salaires plus charges de Minicale, que Tutti in Piazza avait pris en charge lorsque la Région avait choisi de sortir le domaine de la formation, du Centre de Musiques traditionnelles. La CTC s’était alors s'engagée à financier l'association afin de conserver l'emploi de Minicale.


Tutti in Piazza : " Non au licenciement de Minicale"
"En 2012 une première réduction inattendue de la subvention, 20 000 euros au lieu des 50 000 attendus, avait mis l'association dans de grandes difficultés, et si contacts et interventions diverses semblaient donner des signes positifs pour un  équilibre en 2013, ce ne fut pas le cas, au final. Le montant de la subvention attribuée en 2013 (30 000 euros) ne permet pas de conserver le poste de Minicale. C'est donc la mort dans l'âme qu'en août 2013, la décision a dû être prise de ce licenciement".Un peu plus de 1 300 pétitions internet, et 500 pétitions papiers ont été récupérées à ce jour. Il faudra y ajouter celles à venir. Ce sont quasiment 2 000 signatures qui auront été obtenues par ce biais<.
Au cours de cette conférence, l'association a souligné qu'au delà des signatures récoltées, "elle a reçu de très nombreux messages de soutien chaleureux et indignés. Minicale est une personnalité phare du Riaquistu en Corse, bien connu dans le monde culturel pour sa compétence, son engagement et son désintéressement."  

 


" Minicale rapporte à la Corse bien plus qu’il ne lui coûte !"

Tutti in Piazza : " Non au licenciement de Minicale"
Pour exemple l'association a donné lecture de l'un de ces messages, particulièrement significatif :
« Il ne s’agit pas de corporatisme ou de sauver la mise à un ami. Ceux qui connaissent Minicale  savent bien qu’il a consacré sa vie à la sauvegarde des musiques et danses traditionnelles en Corse sans que ça ne lui rapporte un copeck, et qu’il a toujours fait ça sans compter son temps ou sa fatigue, avec passion, avec intelligence et, vertu suffisamment rare pour être soulignée, avec humilité.
Il y a quelques années, la CTC a estimé opportun de financer un emploi salarié pour qu’il puisse se consacrer à temps plein à la transmission de cette tradition. Depuis, il passe ses semaines à sillonner les routes insulaires pour faire le tour des associations de quadrille (qui ne manquent pas d’adhérents !) afin d’y animer des ateliers, preuve de la réalité du désir existant chez nous de maintenir en vie ce patrimoine. 
A l'heure où l'actuelle majorité régionale revient sur ce financement, la question posée est très simple : est-il aberrant, de la part de la CTC de continuer à financer un emploi salarié consacré à cette transmission ? Minicale rapporte à la Corse bien plus qu’il ne lui coûte !"
         





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85414 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346