Corse Net Infos - Pure player corse

Trophée des meilleurs élèves cuisiniers : Les lauréats de Cucina Corsa récompensés


le Vendredi 11 Juillet 2014 à 20:53 | Modifié le Vendredi 11 Juillet 2014 - 22:47


"Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es !" Le boire et le manger reflètent parfaitement l’âme d’une région tellement les produits du terroir sont liés à la vie, à la passion, aux traditions et aux coutumes. C’est ce qu’ont imaginé Vincent Tabarani et Marcel Euvrard de Cucina Corsa avec le partenariat de l’Académie de la Corse pour récompenser les meilleurs élèves, mais pas seulement


Trophée des meilleurs élèves cuisiniers : Les lauréats de Cucina Corsa récompensés

En effet, plus que le comportement scolaire, Cucina Corsa a voulu récompenser les plus déterminés à épouser ce métier, les plus passionnés de nos microrégions inspirés par la cuisine du terroir, celle-là même qui a puisé sa richesse dans des produits tels que la châtaigne, le poisson, le gibier et autres charcuteries et fromages qui ont fait la réputation de l’île.

Il y a la nouvelle cuisine, celle qui évolue avec les mœurs et la société de consommation, mais peut-on oublier pour autant celle qui vient du fond des âges, celle que nos anciens nous ont laissé en héritage ?

C’est la raison pour laquelle Vincent Tabarani et ses amis ont voulu couronner à travers ces jeunes talents en herbe, cette cuisine qui sent bon l’authentique, dans toute sa simplicité et sa saveur mais surtout dans toute sa qualité.


Cucina Corsa : le goût du terroir
Petit historique de Cucina Corsa, qui est une association loi 1901 qui a été créée par une équipe d’enseignants sous la baguette magique de Maître Guy Bartoli, chef international. Vincent Tabarani se dit chanceux d’avoir connu ce grand homme de la cuisine et partagé des moments d’amitié avec lui : « C’était un grand de la cuisine, un maître que l’on oublie pas, pour qui la cuisine était une seconde nature. Il a été à nos côtés, nous a drivés avec tout le talent qui était le sien. Sur une idée de Marcel Euvrard, qui faisait partie de l’association depuis les premiers jours, nous avons décidé de consacrer une partie de notre activité à récompenser les meilleures créations, ceux ayant le goût des bonnes choses, en clair, ce qui ont permis à notre association d’aller de l’avant. Il faut savoir que nous n’avons aucune subvention, avec pour seules ressources, les adhérents et quelques partenariats lors de nos manifestations. Voilà pour l’historique. »

Cucina Corsa, toujours sous la conduite de Marcel Euvrard, a décidé de la création d’un trophée, sorte de récompense pour les cordons bleus des lycées professionnels : « Nous avons tout d’abord demandé son autorisation à M. Michel Barat, recteur de l’Académie de la Corse, lequel s’est montré très coopératif pour cette mise en place tout autant que les enseignants et tout le personnel des établissements scolaires. Plus que les notes, c’était le savoir-faire qui nous intéressait, le côté passion de ces jeunes, leur ponctualité, leur motivation, ce qui a été fort bien mis en place par les équipes pédagogiques… »

Ce qui a été fait avec le sérieux qu’on imagine, la qualité dans l’organisation et le respect pour ce blé qui lève dans nos cuisines où le taux de réussite fait plaisir à voir.

Alexandre, Max et Alex ; les petits plats dans les grands

Ces trois là, des lycées des microrégions de Balagne, Ajaccio et Bastia ont relevé le défi et ont retroussé leurs manches pour faire montre de leur passion, de leur savoir surtout et comme Vincent Tabarani le disait plus haut : « Ils ont fait preuve d’un réel talent, d’une grande maîtrise devant les fourneaux et d’un professionnalisme qui fait plaisir à voir… »

Alexandre Cocuzza, du lycée de Balagne, Max Tafani du lycée Finosello d’Ajaccio et Alex Wyrobnik du lycée Fred Scamaroni de Bastia ont été les lauréats de ce trophée. Ils ont reçu des mains de Vincent Tabarani et du recteur de nombreux ustensiles de cuisine (robots, outillage divers etc.) mais plus encore, ils ont été admis au sein de l’association pour leurs excellents résultats, ce qui a fait dire au recteur de la Corse : « Merci pour cette remarquable organisation. C’est une récompense qui va au-delà de la performance culinaire, c’est de la compétence qu’il s’agit et c’est un résultat flatteur pour ces jeunes gens. »

Michel Barat, nous l’avons souvent signalé, depuis son arrivée à la tête de l’Académie de Corse, a toujours favorisé cette voie du lycée professionnel et aujourd’hui, avec le résultat de ce trophée et les exceptionnels résultats du BAC professionnel, le voilà récompensé lui aussi d’avoir incité les jeunes élèves à suivre cette voie.

J. F.   





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85113 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344