Corse Net Infos - Pure player corse

Troisième nuit des sports de combat d'Ajaccio : Encore une belle édition !


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Dimanche 5 Février 2017 à 15:15 | Modifié le Dimanche 5 Février 2017 - 22:10


Pour la troisième année consécutive, la nuit des sports de combats organisée par le Boxing Club Ajaccien et l'Aiacciu Kick-Boxing a une nouvelle fois fait ses preuves ce samedi soir au Palatinu. Face à une belle sélection du continent, nos insulaires n'ont pas démérité sur l'ensemble des combats de la soirée-


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
À peine deux mois après le gala de boxe et de K1 organisé au complexe Pascal-Rossini, rendez-vous était donné ce samedi au Palatinu pour tous les amoureux du Noble Art et du pieds-poings (K1 / Muay-Thai).

Parmi les quatorze combats programmés dans cette soirée, trois combats professionnels dont le prometteur Momo Ayyad, pensionnaire du Boxing Club Ajaccien et Joseph Legato du Ring Bastiais.

Ayyad en difficulté face à un Géorgien dans le refus de l'affrontement

"Je ne pensais pas que ça allait être un adversaire qui allait me fausser le combat ... je suis un peu déçu malgré la victoire..." , tels sont les propos que nous avons pu recueillir auprès de Momo Ayyad à la suite du combat pour le titre intercontinental WBF dans la catégorie super léger face au Géorgien Michkiel Avakian. 

S'accrochant à la moindre occasion, le Géorgien n'a pas rendu la confrontation facile pour "Le Libanais", protégé d'André Marcangeli et de la Team Petru Paoli. "Il s'accrochait beaucoup trop, ça m'a vraiment fatigué..."  s'offusquait Momo Ayyad, qui aurait préféré montré au public corse, qu'il considère "énorme" de par son soutien, une autre boxe que celle affichée samedi soir.

Bien qu'ayant reçu deux avertissements dans les premiers rounds à la suite de trop nombreux accrochages, le Géorgien n'en tenait pas compte et essuyait au cours du septième round un dernier avertissement, qui mettra fin au combat par "disqualification".

Le Bastiais Joseph Legato vainqueur aux points face au Lettonien Lesins Boriss

Jo Legato, propre et efficace !
Jo Legato, propre et efficace !
Face à Boriss Lessins, lui aussi entraîné par Vaja Kvezerelli, le jeune bastiais cadrait son adversaire sur l'ensemble des rounds et tentait d'imposer sa boxe malgré quelques accrochages similaires au combat précédent entre Ayyad et Avakian.

La stratégie du coach Jean-Mathieu Albertini allait payer puisque Joseph Legato remportait son second combat professionnel devant un public répondant toujours aussi présent au Palatinu d'Ajaccio. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra suivre ce jeune insulaire, qui semble avoir un avenir très prometteur dans la discipline.

Yassin Cheddi, entraîné par Eric Albert s'imposait lui aussi aux points en seconde partie de la soirée face au marseillais Valentin Clavier.

Bilan mitigé pour les boxeurs amateurs et les pieds-poings (classe A et B)

Ange Andreani face à Florian Douzet
Ange Andreani face à Florian Douzet
Du côté du pieds-poing en K1, Cyril Serpaggi a su construire et structurer son combat et s'imposait aux points face à Remy Tagliarino (Boxe Thaï 42). Luc Ruiu quant à lui est tombé sur un adversaire - Emeric Laziz (ASKB) - bien plus fort techniquement et était arrêté par l'arbitre dans la troisième reprise.

Du côté des classes A, dans les règles du Muay-Thaï, Ange Andreani est tombé sur un adversaire doté d'une technique supérieure, notamment avec les genoux.
Le ton a été rapidement donné dans ce combat, ce qui n'a malheureusement pas été en faveur du combattant de l'Aiacciu Kick-Boxing, comme il nous le précisait à la suite de son combat : "On a commencé très fort, ça m'a fait pêcher dans mon cardio et j'ai vite ressenti un manque d'influx nerveux ... Il était à ma portée, on s'est fait mal tous les deux, mais il a eu cet avantage en genoux qui a fait la différence... ".
Son adversaire, Florian Douzet, s'imposait donc logiquement aux points face à Ange Andreani dans le sixième combat de la soirée. Autre combat en classe A (K1) cette fois-ci avec Cyril Frumholtz (A.K.B) qui ne laissait aucune chance à son adversaire Mohamed Cheriet (Dja Muay-Thai) dès le début du combat.
A la suite d'une série de low-kicks (coups de pieds à hauteur de la hanche), l'arbitre arrêtait le combat dans le premier round sur TKO.

En boxe anglaise, les insulaires sont tombés sur une sélection du Ring Olympique Marseillais très combattif. Francis Marcelli (B.C.A) perd aux points face à Ferhart (Ring O. Marseillais) ainsi que Lisandru Vicenti (B.C.A) face à Mendy John (Ring O. Marseillais).
Rachid Azhour (B.C.A) quant à lui, gagne aux points après un très beau combat face à Pierre Mathias (Ring O. Marseillais).
Très belle prestation également de Dimiti Gourrier (B.C.A), qui remporte son combat aux points face à Matthieu Bernardet (Montpellier).
Pour le Ring Ajaccien, Petru Agert s'incline aux points face à Ibraghim Khazanov (Villeneuve) et le jeune Pierre Louis Giorgi s'impose par jet d'éponge face à Anthony Cotto (Toulon).
Dans le dernier combat de la soirée, Alexandre Loume (B.C.A) gagne aux points face à Kah Alhagie (Ring O. Marseillais).

Encore une fois, la troisième édition de la Nuit des sports de combat a tenue toutes ses promesses.



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports


Les plus récentes
Autres sports
Philippe Jammes | 26/08/2016 | 14542 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Autres sports
Philippe Jammes | 15/05/2016 | 7671 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Autres sports
Philippe Jammes | 26/03/2017 | 7201 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 39