Corse Net Infos - Pure player corse

Trois formations conduisant à des diplômes d'Etat en travail social bientôt financées par la CTC


Rédigé par le Vendredi 2 Septembre 2016 à 23:17 | Modifié le Vendredi 2 Septembre 2016 - 23:08


Jeudi matin , la commission du développement social et culturel s'est réunie à l'Assemblée de Corse. L'un des rapports du jour concernait le financement de trois formations dans le domaine de l'action sociale à Bastia.


Les anciens étudiants du travail social de l'IFRTS, diplômés au mois de juillet.
Les anciens étudiants du travail social de l'IFRTS, diplômés au mois de juillet.
  
L’institut de formation et recherche en travail social et sanitaire (IFRTS)  a été agrémenté pour trois formations. Cet agrément devrait permettre leur financement par la C.T.C. pendant les trois prochaines années. Il s'agit de formations conduisant à des diplômes d’Etat de niveaux Bac +3 :
  
- Assistant de service social (DEASS).
- Educateur spécialisé (DEES).
- Educateur de jeunes enfants (DEEJE).
  
Un rapport du Président du conseil exécutif relatif à l'agrément de l'IFRTS
 a été soumis jeudi matin à la Commission du développement social et culturel. Il a été adopté à l'unanimité avec une non participation du groupe communiste. Le financement devrait donc être voté lors de la prochaine session de l'Assemblée de Corse, mardi et mercredi prochain.

L'IFRTS et les formations de travailleurs sociaux

L’institut de formation et recherche en travail social et sanitaire (IFRTS) s'est implanté en Corse il y a maintenant quatre ans. Jusque là, malgré l'existence de plusieurs formations, il n'y avait pas dans l'île d'école de travailleurs sociaux, et les élèves suivant ces études étaient formés majoritairement sur le Continent. Ces deux ou trois années d'études engendraient des frais conséquents, en termes de logement comme de scolarité (car les écoles sont payantes, de l'ordre de 5000 à 6000 € par an).

A l'IFRTS depuis sa création, la majeure partie des étudiants sont initialement des salariés qui n'avaient pas de titres, ou des demandeurs d'emploi. En conséquence les formations étaient souvent financées, soit pas des O.P.C.A., ou le FONGECIF. Seuls quelques étudiants ont payé eux-même leur scolarité, qui coûte assez chère.
 
Sur le Continent, les Régions financent systématiquement un quota de formations de travailleurs sociaux. Ces financements n'existaient pas en Corse jusqu'à aujourd'hui. Cette démarche de l'Assemblée territoriale permettra donc, dès cette année si elle est votée comme prévu lors de la prochaine session de l'Assemblée, le financement intégrale de la formation pour un trentaine d'étudiants corses post-bac.

Laura Maria Poli, Présidente de la commission du développement social et culturel
Laura Maria Poli, Présidente de la commission du développement social et culturel
 

"Ces demandes de formation déposées par l'IFRTS sont en cohérence avec le schéma régional des formations sanitaires et sociales 2014/2019 adopté le 17 juillet 2014. Si ces formations ont déjà eu lieu, c'est la première fois qu'un agrément sera donné par la CTC. Il permettra ainsi de financer 10 places de formation initiale pour chacune de ces trois formations, (30 au total) induisant la prise en charge de la formation et l'attribution d'aides éventuelles aux étudiants inscrits dans ce cursus.

La dotation financière totale de ces opérations s'élève à 538 000 euros sur trois années pour 30 étudiants. La majorité territoriale avait annoncé faire de la formation initiale une de ses priorités sous cette mandature et le démontre avec la mise au vote de ce rapport lors de la session des 6 et 7 septembre prochain."


Patrick Torre, Directeur de l'IFRTS
Patrick Torre, Directeur de l'IFRTS
"Le fait que la C.T.C. accepte de financer ces formations est une avancée extraordinaire, puisque cela permet à des étudiants qui aimeraient rentrer dans ces carrières d'accéder à ces formations, qui étaient jusqu'ici beaucoup moins accessibles d'un point de vue financier. Il faut savoir qu'il y a beaucoup de travail, et nos élèves ont souvent le choix entre plusieurs contrats dès leur diplôme acquis.

D'autre part, il y a en Corse une pyramide des âges dans ces métiers : au Conseil départemental par exemple, une grande partie des assistantes sociales partent à la retraite très bientôt, et devront être remplacées. Ce qui change donc vraiment cette année, c'est que l'on a une vraie politique de gestion prévisionnelle des formations au travail social, qui permettra aux jeunes corses de travailler dès la sortie d'école.

Il faut aussi savoir que nous avons un taux de réussite aux examens -qui se déroulent à Marseille- allant de 80 à 95 % sur l'année dernière selon les filières, et nos cursus se passant module par module, ceux qui n'ont pas validé pleinement le diplôme pourront le finaliser cette année en repassant les unités manquantes."


A noter qu'il n'est pas trop tard pour s'inscrire: la majorité des formations diplômantes en travail social sont encore ouvertes aux candidatures. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 7 septembre.
   
  • ​Pour plus d'informations:
         ​     Site internet: http://www.ifrtscorse.eu
              Téléphone: 04.95.54.10.23.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85256 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40786 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345