Corse Net Infos - Pure player corse

Tourisme : l'ATC et la CCI de Bastia et de la Haute-Corse la main dans la main


Rédigé par le Lundi 4 Mars 2013 à 23:39 | Modifié le Mardi 5 Mars 2013 - 02:54


L'agence du tourisme de la Corse et sa présidente Vanina Pieri ont, depuis quelques temps, pris la bonne habitude d'aller ves tous ceux qui, à des degrés divers, sont en prise directe avec le tourisme. La chambre de commerce et d'industrie territoriale de Bastia et de la Haute-Corse en fait partie. Lundi, la présidente de l'ATC et les cadres de l'Agence sont donc allés vers la CCIT de Bastia pour essentiellement dresser le bilan des actions communes initiées il y a deux ans et évoquer les perspectives d'avenir.


Tourisme : l'ATC et la CCI de Bastia et de la Haute-Corse la main dans la main
Premier dossierr évoqué ? Celui des transports.
Aériens tout d'abord. "Le tourisme sans transport ne pourrait pas exister" rappelait Vanina Pieri. Et les transports, aujourd"hui, ce sont, aussi, les low cost. Mais attention. Il convient d'en user à bon escient. Et surtout pas au détriment de Air Corsica. Pour 2013 et pour la Haute-Corse (Bastaie t CAlvi) il n'y aura pas moins de 13 ouvertures de lignes nationales et internationales. Et l'offre prévisionnel en sièges, hors liaisons soumises aux obligations de service public, est de 472 000 soit un bon de 199 000 sièges supplémentaires (+67%).
Maritimes ensuite. Ils sont un vecteur déterminant de développement et de vitalité économique et sociale et influence, logiquement, le secteur du tourisme.
A titre d'exemple, on retiendra, ainsi que cela a été évoqué au cours des travaux auxquels ont participé notrammenr Paul Trojani, le président de la CCIT, Philippe Albertini, directeur général, et Alexandre Rutily, président de la commission tourisme de la CCIT2B, que l'impact économique du port de Bastia représente 36% du flux touristique, 2 400 emplois, 390 M€ de chiffres d'affaire et 140M€ de valeur ajoutée…
Le tourisme, c'est encore la promotion et le marketing.
Aujourd'hui, au niveau de l'ATC et de tous ses partenaires on travaille à mettre en adéquation l'offre et la demande pour tenter d'établir une sorte de catalogue qui permettrait aux professionnels du tourisme de mieux appréhender l'avenir.
"C'est un défi" reconnaît la présidente de l'ATC. "Il n'y aucun comité régional qui a réussi à le réaliser".
Mais il s'agit d'un travail auquel les professionnals ne vont pas manquer de s'atteler.

L'offre et la demande

Tourisme : l'ATC et la CCI de Bastia et de la Haute-Corse la main dans la main
Le tourisme, c'est encore la promotion et le marketing.
Aujourd'hui, au niveau de l'ATC et de tous ses partenaires on travaille à mettre en adéquation l'offre et la demande pour tenter d'établir une sorte de catalogue qui permettrait aux professionnels du tourisme de mieux appréhender l'avenir.
"C'est un défi" reconnaît la présidente de l'ATC. "Il n'y aucun comité régional qui a réussi à le réaliser".
Mais il s'agit d'un travail auquel les professionnals ne vont pas manquer de s'atteler.

La formation

Tourisme : l'ATC et la CCI de Bastia et de la Haute-Corse la main dans la main
Cette séance de travail au cours de laquelle ont été évoqués maints sujets, a encore permis à l'ATC et à CCI d'aborder le problème de la formation et par voie de conséquence celle de la création d'une école du tourisme. Un projet qui pourrait se concrétiser à partir de la participation partenaires publics et privés, et qui sans empièter sur ce qui existe au niveau notamment du CFA et de l'Universté, s'inscrirait dans un cadre euroméditerranéen.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85403 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40850 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346