Corse Net Infos - Pure player corse

Tour de France : La Haute-Corse fin prête…


Rédigé par le Mardi 25 Juin 2013 à 01:29 | Modifié le Mardi 25 Juin 2013 - 02:13


Trois étapes en trois jours, 200 coureurs, 5 000 suiveurs, 2 200 véhicules : Le Tour de France 100ème du nom va, c'est évident, laisser un souvenir impérissable à la faveur de son premier passage en Corse.


Jérôme Guerreau et Alain Rousseau
Jérôme Guerreau et Alain Rousseau
D'autant qu'il survient, ainsi que le relevait lundi après-midi Alain Rousseau, le préfet de Haute-Corse, après une dernière réunion de préparation avec tous les services de l'Etat et les représentants des villes de Calvi et Bastia, il survient à l'orée de la période, touristique et à celle des premiers feux de forêts.
D'autres facteurs, des "contraintes exceptionnelles" peuvent contribuer à alourdir la tâche de tous ceux qui durant ces trois jours - du 29 Juin au 1er Juillet - vont veiller au bon déroulement de l'épreuve.
"Le fait qu'il n'y ait pas ou peu d'itinéraire bis en cas de besoin en constitue une supplémentaire" soulignait encore le préfet en présence de Jérôme Guerreau, directeur de cabinet.
"La surexposition médiatique et politique liées au départ de la 100e édition" entre, aussi, dans cette catégorie des contraintes pour Alain Rousseau qui, lundi, n'exprimait aucune crainte particulière avant le départ de la Grande Boucle.
Il est vrai que des moyens exceptionnels ont été mis en œuvre par l'Etat pour, en Haute-Corse notammment, répondre à ce défi.
Sur les trois jours il y aura, en effet, 700 gendarmes, 260 policiers, 450 à 500 pompiers , 4 équipes du Smur et pas moins de 3 hélicoptères de la Sécurité civile, 2 de la gendarmerie avec, en sus, un Puma de la base aérienne de Solenzara.
Il est vrai qu'il s'agira d'assurer tout à la fois la sécurité de la course - c'est la tâche de la… garde républicaine depuis 1953 - et celle des spectateurs.
Mais aussi et surtout d'être en mesure d'assurer tout type de secours en cas de besoin.
Bref, si du côté de l'Etat on se dit paré, du côté de certaines collectivités concernées, le public cerne encore mal comment et de quelle façon il pourra circuler et se déplacer.
Nous sommes à J-4, non ?

Les étapes et les informations de sécurité




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85270 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40789 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345