Corse Net Infos - Pure player corse

Toulouse et la Corse partenaires pour l’observation de l’atmosphère en Méditerranée


Rédigé par le Dimanche 2 Mars 2014 à 23:32 | Modifié le Lundi 3 Mars 2014 - 00:09


Un représentant de la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) était récemment en visite au Laboratoire d’Aérologie de l’Université Paul Sabatier (UPS) de Toulouse pour faire le point sur l’état d’avancement du projet CORSiCA porté par l’UPS et financé principalement par la CTC, l'Etat et l'Europe (CPER-FEDER). Dominique Lambert explique le sens de cette démarche


Toulouse et la Corse partenaires pour l’observation de l’atmosphère en Méditerranée

- CORSICA, c'est quoi ?
- CORSiCA « Centre d’Observation Régional pour la Surveillance du Climat et de l’environnement Atmosphérique et océanographique en Méditerranée occidentale » est un observatoire atmosphérique implanté en Corse. Il s'agit d'une plate-forme instrumentale multi sites de mesures dédiées aux études atmosphériques en Corse dans le cadre du programme « MISTRALS » (Mediterranean Integrated STudies at Regional And Local Scales). Les études de la Physique de l’atmosphère, de la météorologie régionale, du climat, de la pollution atmosphérique, des gaz à effet de serre sont les axes de recherche de ce projet. 

 

- Et c'est qui ?

- CORSiCA associe sept partenaires sur la période 2010-2014. Le consortium rassemble l’Université de Corse Pascal Paoli, l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, le Commissariat à l’Energie Atomique, Saclay, l’Université du Littoral Côte d’Opale de Dunkerque, les Mines Douai et l’UPS. 

L’association agréée de surveillance de la qualité de l’air « Qualitair Corse » est associée également au projet. En 2012 et 2013, l’observatoire CORSiCA a participé activement à deux grandes campagnes de mesure des phénomènes météorologiques intenses (programme HyMeX) et d’étude de la pollution atmosphérique (programme ChArMEx) avec au total environ 80 personnes de 

 plusieurs nationalités sur le terrain. 


- Ses travaux en sont où ? 

- Une réunion organisée à l’Observatoire Midi-Pyrénées a permis aux partenaires du projet de présenter son état d’avancement au représentant de la CTC présent sur place ainsi qu’au Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie de la région Corse par visio-conférence. Tous deux ont souligné le fort intérêt de la région Corse pour les thématiques étudiées par CORSiCA. Ce partenariat entre la région Corse et une université extérieure était un challenge pris par Mme Emmanuelle De Gentili en charge de la Direction de l’Enseignement Supérieur à la CTC. Il a su être relevé du point de vue scientifique mais aussi du point de vue administratif grâce à des échanges toujours  constructifs entre les services de la CTC et ceux de l’UPS (Direction du Soutien aux Laboratoires, Département Achat Public, services juridiques…)

 

- La suite du projet ?

- Les partenaires ont présenté leurs perspectives pour la seconde phase du projet pour la période 2015-2020 avec l’objectif de pérenniser cet observatoire. Au-delà de la structure de recherche, l’observatoire atmosphérique CORSiCA irrigue toutes les sphères du développement de la Corse : tourisme durable, politique de transport, lien avec l’agriculture… L’implication d’enseignants-chercheurs de l’UPS dans des formations de l’Université de Corse sur les thématiques en lien avec CORSiCA sera également poursuivie. L’ensemble de ces activités participe à étendre le niveau de connaissances et de compétences sur les thématiques scientifiques de CORSiCA en développant des partenariats avec de grands organismes et d’autres universités et ouvrir l’Université de Corse sur de grands programmes de recherche nationaux et internationaux.
--

Dominique Lambert est enseignant-chercheur au Laboratoire d'Aérologie de L’Université Paul Sabatier de Toulouse. Il est coordonnateur de l'Observatoire Atmosphérique CORSiCA (Centre d'Observation Régional pour la Surveillance du Climat et de l'environnement Atmosphérique et Océanographique en Méditerranée occidentale) financé par la Collectivité Territoriale de Corse. Ses travaux portent sur l'étude des événements météorologiques intenses tels que les fortes précipitations.






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85534 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348