Corse Net Infos - Pure player corse

Tombé dans une piscine à Calvi, le petit Ukrainien de 18 mois n'a pas survécu


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 3 Septembre 2014 à 12:28 | Modifié le Mercredi 3 Septembre 2014 - 14:42


Le petit garçon de 18 mois, de nationalité ukrainienne, tombé, ainsi que nous vous l'avons relaté dès mardi soir, dans une piscine privée d'une habitation de vacances à Calvi est décédé peu après son arrivée dans un centre hospitalier de Nice où il avait été transporté par hélicoptère



Malgré les efforts des médecins et le formidable élan de solidarité qui s'est spontanément formé pour le sauver, le petit garçon de 18 mois, de nationalité ukrainienne - Grégoire Shoroban - tombé mardi à 20 heures dans une piscine privative d'une habitation de vacances située en centre-ville de Calvi, une villa située à l'embranchement de Pietramaggiore, n'a pu être ramené à la vie.
Il était un peu plus de 0h30 quand la terrible nouvelle a été annoncée à la maman. Le petit garçon, tout juste âgé de 18 mois, est décédé en arrivant à Nice.
En état de choc, enceinte, la maman du petit garçon, Olgna Baranuk, 30 ans, s'est effondrée. La consternation et la tristesse se lisaient, aussi, sur les visages de tous ceux qui ont tout mis en œuvre pour sauver ce petit bout de chou qui après avoir échappé à la vigilance des parents, a été retrouvé, inanimé, à la nuit tombante, dans la piscine.
Médecins et pompiers ont tout fait pour ramener l'enfant à la vie et le ventiler.
Après de nombreux efforts sur place, c'est avec une toute petite une lueur d'espoir que le transfert en ambulance était effectué par les pompiers du Centre de Secours de Calvi sur le service des urgences du centre hospitalier Calvi-Balagne.
Dans le même temps, l'hélicoptère de la Sécurité Civile était demandé.
Au CH, les médecins prenaient la décision de tenter le tout pour le tout en faisant évacuer le petit garçon par hélicoptère directement vers un centre hospitalier spécialisé de Nice.
Malheureusement, tous ces efforts auront été vains.
A son arrivée à Nice l'enfant de 18 mois avait cessé de vivre.

Problème de la sécurité dans les piscines privées
Cette triste nouvelle a bouleversé l'ensemble de la population. Mercredi matin en effet, nombreux étaient ceux à s'inquiéter de l'état de santé de la victime et, lorsque la nouvelle de son décès a été confirmée, c'était la consternation.
A travers ce drame, une fois encore, se pose le problème de la sécurité dans les piscines privées. La loi impose certaines règles : empêcher le passage d'un enfant de moins de 5 ans sans l'aide d'un adulte, résister aux actions d'un enfant de moins de 5 ans, notamment en ce qui concerne le système de verrouillage de l'accès au bassin, mise en place d'un système de détection pour pouvoir détecter tout franchissement du bassin par un enfant de moins de 5 ans et déclencher un dispositif d'alerte constitué d'une sirène.....
L'enquête de gendarmerie diligentée dès mardi soir devra déterminer les circonstances  exactes de ce drame et vérifier si  toutes les mesures de sécurité imposées par la loi ont bien été respectées




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41478 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37500 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33686 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37