Corse Net Infos - Pure player corse

Tirs de roquettes contre la caserne Battesti : Deux interpellations


Rédigé par Marcu-Antone COSTA le Lundi 26 Octobre 2015 à 10:43 | Modifié le Lundi 26 Octobre 2015 - 15:01


Deux hommes ont été interpellés dimanche en fin d'après-midi dans le cadre d'une enquête sur des tirs de roquettes contre la caserne Battesti en 2013.


Tirs de roquettes contre la caserne Battesti : Deux interpellations
Dans le cadre d'une enquête sur des tirs de roquettes perpétrés le 5 Décembre 2013 contre deux casernes de gendarmerie - la caserne Battesti à Ajaccio ainsi que celle de Montesoro à Bastia - deux hommes ont été interpellés ce dimanche sur commission rogatoire d'un magistrat antiterroriste.

Les deux hommes seraient soupçonnés d'avoir participé à l'attaque ayant visée la caserne de gendarmerie Battesti, sur la commune d'Ajaccio. Âgés d'une quarantaine d'années, ils ont été placés en garde à vue à la caserne d'Aspretto.
 

Rassemblement de soutien à Asprettu

L'Associu Sulidarità et Corsica Libera ont réagi  de la sorte aux interpellations :
"Hier, la constante répression de l’état Français s’est une nouvelle fois manifestée à l’encontre de militants nationalistes. L’associu Sulidarità et Corsica Libera dénonce avec force, les conditions de cette opération de police spéciale, qui a laissé dans l’inquiétude les familles et les proches des interpellés, n’ayant eu aucune information sur ces arrestations depuis plus de 24 heures.
Ce véritable enlèvement, digne d’appareils policiers de Pays totalitaires et rétrogrades, met en évidence, l’actuelle politique du pire de l’état Français en corse. Cette politique va a contrario de la volonté des corses de saisir la possibilité historique d’une sortie de crise et d’un règlement du conflit. Cela passe nécessairement par l’arrêt de la répression à l’encontre des recherchés politiques, et le règlement du sort de la globalité des prisonniers politiques corses, par l’examen d’une loi d’amnistie, validée par l’ensemble de la société et de la classe politique insulaire. Aujourd’hui plutôt que de souffler dangereusement sur les braises ce gouvernement serait mieux inspiré de respecter ses propres lois en m
atière des conditions de détentions, et mettre rapidement en œuvre le rapprochement des prisonniers politiques corses, conformément au droit.
L’Associu Sulidarità et Corsica Libera apportent leur totale solidarité aux personnes actuellement en garde a vue et appellent à un rassemblement de soutien ce soir à partir de 18h devant la caserne d’Asprettu à Aiacciu."




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33694 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37