Corse Net Infos - Pure player corse

Thierry Corbalan a nagé en… maillot avec les icebergs du Groenland


Rédigé par le Mardi 6 Mai 2014 à 16:19 | Modifié le Mardi 6 Mai 2014 - 19:16


Il en rêvait, il l’a fait ! Le dauphin corse, Thierry Corbalan a non seulement nagé dans une eau polaire à une température inférieure à -1,5°C habillé d’une combinaison humide, mais il a renouvelé son exploit en nageant 20 minutes en maillot de bain dans la même eau glaciale.


Photo DH
Photo DH
Tout l’hiver, il s’est entrainé, en maillot de bain dans notre mer méditerranée. Le 24 décembre,  pour habituer son corps à résister à l’eau froide il avait même nagé 30 minutes dans la Gravona. Rien à voir avec ses futurs exploits mais il était déjà question  d’une température à 9°C. Une expérience qui relèverait déjà de l’exploit pour la plupart d’entre nous, mais qui n’était qu’une étape pour Thierry.
 Une étape qui l’a conduit fin avril au nord du Groenland, dans l’hémisphère Nord à Illussat, où son fameux glacier du même nom a fait de cette ville la capitale des icegergs. Lieu emblématique du réchauffement climatique où la banquise ne prend plus depuis une quinzaine d’années, le glacier d’Illussat (inscrit patrimoine mondial de l’UNESCO) libère de plus en plus d’icebergs.

Le même rêve 
Thierry Corbalan, champion de monopalme, amputé des deux bras a choisi de nager dans ce paysage de glace, accompagné de ses amis Franck Bruno, Nicolas Dubreuil , Pascal Olmeta, président de l’association « Un sourire, un espoir pour la vie » pour laquelle ce défi polaire a été organisé, le chanteur Francis Lalanne venu soutenir cet exploit et de sa femme Patou son "colibri" toujours si présente.
Deux buts pour ce défi glacial, attirer l’attention sur le rôle de « poumon » de la planète de la banquise, et démontrer que le handicap n’isole pas et peu même conduire à un dépassement de soi.
Ce défi a donc unit valides et non valides dans le même rêve emmenant avec eux deux enfants de l’association de Pascal Olmeta confrontés au cancer. 

"Nager au milieu des icebergs, ça paraît irréel"

Photo DR
Photo DR
Rentré samedi, Thierry Corbolan a confié sa grande joie d’avoir réussi son pari :
Je suis vraiment heureux d’avoir réussi ce défi pour lequel je me suis préparé tout l’hiver. J’étais avec moi une équipe vraiment au top qui m’a assuré une sécurité maximale pendant mon périple. Nager dans une eau à -1,6°C je ne savais pas ce que c’était, maintenant je sais et ça c’est plutôt bien passé… Au départ c’était comme d’habitude mais j’ai pu constater que le corps se refroidit très vite et au bout de 20 mn j’ai décidé de rentrer car je sentais des petits picotements sur mes jambes. Je ne voulais pas prendre de risques. Je remercie Pascal Olmeta et son association sans laquelle je n’aurai pas pu réaliser ce défi. Je garde un souvenir merveilleux de ce voyage, de ce pays magnifique qu’il faut connaître, bien qu’il soit à l’autre bout du monde. Ça parait irréel de nager au milieu des icebergs. Je vous donne rendez-vous pour un prochain défi." 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 15:13 Bastia : C’est parti pour le Téléthon

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85053 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40720 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344