Corse Net Infos - Pure player corse

Territoriales : La liste "L’Avenir, la Corse en Commun" de la Gauche insoumise et communiste dévoilée


Rédigé par Nicole Mari le Samedi 28 Octobre 2017 à 23:34 | Modifié le Dimanche 29 Octobre 2017 - 00:22


La coalition, formée de la Corse Insoumise, du Parti Communiste et d’a Manca Alternativa, a présenté, samedi matin, place Abbatucci à Ajaccio, en présence de plus d'une centaine de personnes, les 63 noms de sa liste intitulée : « l’Avenir, la Corse en Commun, l'Avvene, a Corsica in cumunu ». Conduite par Jacques Casamarta et constituée de militants politiques, associatifs, syndicaux, culturels, écologistes..., cette liste, en lice pour les élections territoriales des 3 et 10 décembre prochains, se présente comme la seule véritablement de gauche, et résolument ancrée dans une gauche sociale, humaniste et respectueuse des Droits humains. Elle entend défendre l'intérêt général, les services publics, le droit à la santé, au logement, à l'énergie, au transport...


La liste, « L’Avenir, la Corse en Commun », soutenue par Corse Insoumise, le Parti Communiste, Manca Alternativa, Ensemble  et des militants associatifs, syndicaux et culturels.
La liste, « L’Avenir, la Corse en Commun », soutenue par Corse Insoumise, le Parti Communiste, Manca Alternativa, Ensemble et des militants associatifs, syndicaux et culturels.
C’est entouré de Dominique Bucchini, Josette Risterucci et Michel Stefani, conseillers territoriaux du groupe communiste à l’Assemblée de Corse, que Jacques Casamarta, qui se définit comme un militant associatif, engagé à gauche avec Manca Alternativa et la Corse Insoumise, a dévoilé les 63 noms de sa liste. En insistant, d’abord, sur le contexte politique : « Trois blocs politiques vont s'opposer à l'occasion de cette importante élection : le bloc libéral avec les représentants de la droite et des Macronistes, le bloc nationaliste qui peine à prendre position sur les questions sociales et dont l'abstention sur les ordonnances est révélateur. Il assume le pouvoir depuis deux ans, mais la question sociale est toujours à la remorque. Enfin, le bloc fidèle aux valeurs d'une gauche sociale et écologique que nous voulons représenter avec la liste : L'avenir, une Corse en Commun/L’avvene a corsica in comunu ». En se positionnant, ensuite, comme une gauche résolument sociale avec une liste constituée de militants associatifs, syndicaux, culturels, écologistes, politiques..., des vieux cadres et des jeunes recrues. La liste affirme rassembler « la gauche des droits sociaux et humains. Une liste de rassemblement résolument ancrée dans une gauche sociale, humaniste, respectueuse des Droits Humains, une gauche pour la Paix, et les coopérations. Une liste pour défendre l'intérêt général humain ».
 
Une situation intolérable
Jacques Casamarta en a profité pour marteler son programme autour de deux mots clés : Avenir et Commun. « L'Avenir ne peut exister sans un constat lucide du présent. Or le présent macronien, c'est la démolition sociale : loi travail, APL, ISF, CSG, Sécurité Sociale... Quant au présent corse, c'est 20% de citoyens au-dessous de seuil de pauvreté et près de 23 000 chômeurs. Tous les clignotants sont au rouge... Face à ce constat objectif, nous sommes les seuls à proposer une ligne politique claire et sans compromission. Notre liste sera l'alternative à l'austérité et au libéralisme, telle qu'elle avait déjà été pensée dans le programme du Conseil National de la Résistance et des conquêtes majeures de l'époque. (Sécurité Sociale, nationalisations...) ». La liste s'appuie sur la combinaison de deux programmes : « L'Avenir en Commun », défendu par les Insoumis insulaires lors des dernières élections présidentielles et législatives, et « A Corsica in Communu », proposé par le Parti communiste. « Nous sommes la seule région de France à pouvoir au travers de cette élection mettre un coup d'arrêt au libéralisme effréné qui jette à la rue par le chômage, la vie chère... de plus en plus de citoyens. C'est une situation intolérable ! ».
 
L’urgence sociale
L’autre-mot clé est : Commun. « Le Commun, c'est l'essence même de notre combat. Notre ambition, c'est le partage, avec deux priorités : l'urgence sociale et écologique et les services publics ». Concernant la première, l’objectif est de dynamiser les prérogatives sociales des anciens Conseils départementaux. « Nous allons défendre la Corse et ses habitants, ceux des villes et des campagnes, parce que nous voulons une Corse solidaire, une Corse vivante, une Corse ouverte sur le monde, notamment sur son environnement méditerranéen. Une Corse qui valorise son patrimoine culturel et respecte son environnement. Mais nous allons aussi agir, pour développer de nouvelles potentialités dans les filières du bois, de la pierre, du solaire, de la mer, et des nouvelles technologies. Les chantiers à ouvrir ne manquent pas ! ». Concernant la seconde, la liste affiche sa priorité sociale : « Alors que les services publics sont partout menacés, nos préoccupations premières, outre le social, iront vers l'école, la culture, l'hôpital, le transport (quelle compagnie maritime publique ? Avec quelle continuité territoriale ?... Les enjeux de cette élection sont énormes… La Corse a été la première région de France libérée du fascisme et du nazisme en septembre 1943, aujourd'hui dans un contexte politique différent, mais très dévastateur, elle peut être la première par cette élection á montrer la voie de l'émancipation et recréer l'espoir dans un avenir commun ».

« L’Avenir, la Corse en Commun »  
Liste soutenue par Corse Insoumise, le Parti Communiste, Manca Alternativa, Ensemble  et des militants associatifs, syndicaux et culturels.  

1 - CASAMARTA Jacques, 63 ans, militant associatif et politique - Ajaccio/Haut Taravo.
2 - RISTERUCCI Josette, 59 ans, syndicaliste, conseillère territoriale - Santa Severa.
3 - STEFANI Michel, 57 ans, ouvrier, conseiller territorial – Pietranera.
4 - RAFAELLI-ép.FRANCESHI Amélie, 59 ans, animatrice culturelle en langue corse – Ortiporio.
5 - GONZALEZ Alexandre, 58 ans, militant syndicaliste – Villanova.
6 - AMZIANE Anissaflore, 38 ans, responsable pédagogique, salariée d’association - Ajaccio.
7 - ALARIS Nicolas, 56 ans, directeur de camping - Sartène.
8 - MALFROY Christine, 56 ans, militante associative et politique - Ajaccio.
9 - BERNARDINI Xavier, 54 ans, élu du rural – Bisinchi.
10 - DEVOTI Toussainte, 63 ans, militante associative, conseillère municipale - Bastia.
11 - RIOLACCI Francois-Xavier, 66 ans, conseiller municipal – Bastia.
12 - PUPONNI Fatima, 36 ans, employée ressources humaines, militante associative - Ajaccio.
13 - CHAMPEAU Dylan, 18 ans, étudiant, conseiller municipal des jeunes - Ajaccio.
14 - LOVICHI Catherine, 64 ans, cadre CCAS - Sartène.
15 - AMIDEI Jean-Louis, 60 ans, infirmière libérale - Ajaccio.
16 - BUISSON Muriel, 58 ans, cadre de santé, militante associative - Ajaccio.
17 - NATALINI Daniel, 53 ans, artiste – Ville-de-Pietrabugno.
18 - TORRE Dominique, 53 ans, cadre Air France – Furiani.
19 - ALBERTINI Loris, 18 ans, étudiant – Miomo.
20 - LAURENTI Catherine, 53 ans, conseiller principal d'éducation – Saint Florent.
21 - LANNOY Guy, 63 ans, chef d’entreprise, militant associatif et politique – Porto.
22 - BIANCARELLI Viviane, 45 ans, éducatrice spécialisée – Porto-Vecchio.
23 - FAZZINI Maxime, 24 ans, agent EDF, membre de l'Assemblée des jeunes – Bastelicaccia.
24 - BOUQUET Pénélope, 55 ans, infirmière de l'éducation nationale – Afa.
25 - CAÏOZZI Sébastien, 25 ans, commis de cuisine – Belgodère.
26 - HUROT Marité, 53 ans, enseignante au lycée maritime – Corte.
27 - FINI René, 70 ans, retraité chaudronnier – Furiani.
28 - MARTINEZ Eve, 42 ans, serveuse – Ponte-Leccia.
29 - SANTONI Thomas, 18 ans, étudiant - Eccica- Suarella.
30 - SORO Catherine, 36 ans, secrétaire – Cargese.
31 - GAGLIARDI Gérard, 67 ans, retraité de l'éducation nationale, militant associatif – Ajaccio.
32 - MELA Françoise, 70 ans, militante associative et politique - Ajaccio.
33 - SOBRA Daniel, 52 ans, enseignant - Ajaccio.
34 - DEMICHEL Sophie, 40 ans, écrivain public, comédienne – San Nicolao.
35 - PENCIOLELLI Jean-Marc, 53 ans, conseiller principal d'éducation – Corte.
36 - CASANOVA Anghjula Maria, 19 ans, étudiante – Ajaccio.
37 - OTTAVI Dominique, 67 ans, auteur, compositeur, interprète, conseiller municipal – Tavaco.
38 - TRAMONI Stéphanie, 38 ans, sapeur-pompier professionnel – Sartène.
39 - CHIOCCA Laurent, 52 ans, artisan forestier – Tasso.
40 - MAURY Régine ,56 ans, secrétaire – Biguglia.
41 - MANDORLA Jean-Yves Aldo, 63 ans, médecin anesthésiste – Brando.
42 - MORACCHINI Marie-Ange, 58 ans, cadre commercial Ex SNCM – Bastia.
43 - VITTORI Dominique, 70 ans, retraité de l'INRA – Vescovato.
44 - ALESANDRI Juliette, 63 ans, retraitée de l’enseignement, militante associative – Alata.
45 - CASALTA Jean-François, 68 ans, retraité, militant syndical – Ocana.
46 - SANTAMARIA-SOGNO Michèle, 58 ans, retraité infirmière secteur psychiatrique – Cuttoli.
47 - BASTELICA Etienne, 66 ans, conseiller municipal – Ajaccio.
48 - GIE Christine, 61 ans, artisan couturière – Ajaccio.
49 - LORENZI Jean-Baptiste, 67 ans, retraité EDF – Venzolasca.
50 - FILIPPI VAalérie, 50 ans, infirmière libérale – Macinaggio.
51 - PERRAUDIN Julien, 28 ans, postier, syndicaliste – Barbaggio.
52 - RANCE Claudette, 70 ans, retraitée assistante sociale – Ajaccio.
53 - LEVEQUE Christophe, 50 ans, contrôleur principal des douanes – Borgo.
54 - BARTOLI ép. MONDOLONI Jeanine, 61 ans, retraitée de l'enseignement – Sartène.
55 - LUCIANI Paul-Antoine, 73 ans, retraité de l'éducation nationale, conseiller municipal – Ajaccio.
56 - PREVERT Kristen, 30 ans, infirmière libérale – Tavera, Ajaccio.
57 - MAUTI Jean-Paul, 63 ans, retraité professeur d'arts plastiques – Olmi-Capella.
58 - LUCIANI Marina, 44 ans, fonctionnaire territoriale – Bastia.
59 - ROSSI Pascal, 47 ans, enseignant, militant associatif – Linguizzetta.
60 - THOINET Angela, 38 ans, enseignante, engagée dans le monde associatif – Ajaccio.
61 - PERETTI Francis, 68 ans, chef d’entreprise, militant associatif et politique - Ajaccio.
62 - AGOSTINI Hélène, 31 ans, cadre dans le tourisme social – Porto-Vecchio.
63 - BUCCHINI Dominique, 74 ans, ancien président de l'Assemblée de Corse – Sartène. 

 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 19:59 Territoriales : Avec les Insoumis "AOC Mélenchon"

Corse | Entretiens | Elections | Institutions




Derniers tweets
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKM063t
Mercredi 22 Novembre - 09:37
Corse Net Infos : Hôpital de Bastia : Motion de soutien du conseil municipal https://t.co/bn4gu5RVTF https://t.co/R6xqK04rhp
Mardi 21 Novembre - 23:44
Corse Net Infos : Capa : Plusieurs maires regrettent la démission de Jean Biancucci. Les élus de Cutuli è Curtichjatu solidaires… https://t.co/jHK2q6WMCP
Mardi 21 Novembre - 23:13
Corse Net Infos : "Semaine Ecole-Entreprise" : Les élèves corses à la rencontre des entreprises https://t.co/lA3LXrT3D8 -Les-eleves-c… https://t.co/j3QKMaVK55
Mardi 21 Novembre - 22:00


Newsletter







Galerie
featering-CEVZ-1
Documentaire au Régent
Saint-Florent
Saint-Florent
Squash
Squash
Salon du diabète
Salon du diabète
SNSM Calvi
SNSM Calvi
Exposition APF
Exposition APF
Occi
Occi
GFCA Volley
GFCA Volley