Corse Net Infos - Pure player corse

Territoriale : La France Insoumise rejette A Manca Alternativa


Rédigé par Jacques RENUCCI le Mardi 24 Octobre 2017 à 17:09 | Modifié le Mardi 24 Octobre 2017 - 19:26


Manuel Bompard, directeur de campagne de LFI a été clair : la liste d'union avec le PCF n'est pas dans la ligne du mouvement


Territoriale : La France Insoumise rejette A Manca Alternativa
Conférence de presse lundi à Paris pour annoncer la deuxième convention du mouvement La France Insoumise, qui se tiendra les 25 et 26 novembre à Clermont-Ferrand et devrait réunir 1 500 personnes. L'une des questions posées aux intervenants a concerné les groupes d'action locaux et leur marge d'initiative – avec l'exemple de la Corse, où Jean-Luc Mélenchon a condamné toute alliance avec le Parti communiste, et où pourtant une liste commune se constitue.  


La réponse de Manuel Bompard, directeur de campagne de La France Insoumise, a été claire : « Il existe un organe, mis en place pour la désignation des candidats aux élections législatives, qui gère les questions de stratégie électorale : c'est le comité électoral, qui continue à être actif et est saisi de questions diverses, par exemple un positionnement pour des municipales partielles ou l'annulation d'élections législatives... Le sujet de la participation à l'élection territoriale de Corse a été posé, et un courrier a été envoyé aux insoumis de l'île sur le fait que le comité jugeait cette stratégie non pertinente. Le comité s'est prononcé après avoir écouté les différentes parties en présence. Ceux qui souhaitent entrer dans cette démarche ne représentent pas l'ensemble des Insoumis de l'île, puisque nous avons aussi auditionné des Corses qui ne sont pas d'accord avec elle. A partir de là, vous ne pouvez pas dire que les insoumis peuvent seuls décider localement de leur positionnement, d'abord parce qu'il n'y a pas de structure locale adéquate, et ensuite parce que le comité électoral – composé de huit membres, quatre représentant l'espace politique et quatre représentant l'espace des luttes – a une légitimité pour cela. »


"Usurpation de label"
Les Insoumis de Corse, s'ils sont satisfaits de cette mise au point, ont le triomphe amer. Ils se trouvent dans une situation où trop de temps a été perdu pour constituer une autre liste et où ils ont à faire face à ce qu'ils considèrent comme une usurpation de label. Ils expliquent : « Un insoumis, c'est quelqu'un qui se place dans l'élaboration d'un avenir en commun sur des bases d'exigence idéologique. En Corse, rien ne s'est passé comme cela. A Manca Alternativa, c'est le faux masque local, un masque opportuniste, de la France Insoumise ». Et, selon eux, cela ne trompe personne. « Il n'y a eu aucune concertation entre nous », précisent-ils. « La première réunion avec le PCF a eu lieu le 17 juillet, elle avait été clandestinement préparée fin juin. A partir du moment où on ne respecte pas la règle, on se place en dehors de La France Insoumise. La règle ? Elle est simple, c'est une charte qui nous lie ; elle dit que les groupes d'appui locaux doivent prendre contact préalablement avec le national pour décider de la stratégie des élections. Rien ne s'est passé comme cela ici. Le national a été approché le 26 juillet, au cours d'une « réunion informelle », pour reprendre les mots de A Manca, sans qu'il y ait eu de compte rendu de ces discussions à bâtons rompus. »


Aujourd'hui, le constat est accablant pour les légitimistes: « Nous avons perdu du temps, de l'énergie et surtout de la crédibilité. Un des arguments de A Manca, c'est de dire : on est corses et on fait ce qu'on veut ici. Mais alors il ne faut pas se mettre sous l'emblème d'un mouvement national. En fait, la Corse insoumise n 'existe pas. Ils disent aussi que la démarche a été initiée démocratiquement. Mais avec quelle base de consultation ? La liste des insoumis de Corse est centralisée au plan national, et personne ne l'a consultée. »  
Mais La France Insoumise est un mouvement naissant, avec ce que cela comporte d'optimisme. « Nous allons poursuivre un travail de fond, une réflexion globale avec une approche spécifique à la Corse », expliquent-ils.
Et ils privilégieront le travail de terrain. Ils sont d'ailleurs tous conviés à se rassembler à Porto-Vecchio à l'occasion du festival du film politique, où ils se retrouveront autour d'un de leurs vecteurs, la Radio insoumise.
-----
Le lien vidéo de la conférence de presse  https://youtu.be/7GXAdihUQjs?t=2009 (Il est question de la Corse à partir de la 31e minute)





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Novembre 2017 - 19:59 Territoriales : Avec les Insoumis "AOC Mélenchon"

Corse | Entretiens | Elections | Institutions




Derniers tweets
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKM063t
Mercredi 22 Novembre - 09:37
Corse Net Infos : Hôpital de Bastia : Motion de soutien du conseil municipal https://t.co/bn4gu5RVTF https://t.co/R6xqK04rhp
Mardi 21 Novembre - 23:44
Corse Net Infos : Capa : Plusieurs maires regrettent la démission de Jean Biancucci. Les élus de Cutuli è Curtichjatu solidaires… https://t.co/jHK2q6WMCP
Mardi 21 Novembre - 23:13
Corse Net Infos : "Semaine Ecole-Entreprise" : Les élèves corses à la rencontre des entreprises https://t.co/lA3LXrT3D8 -Les-eleves-c… https://t.co/j3QKMaVK55
Mardi 21 Novembre - 22:00


Newsletter







Galerie
featering-CEVZ-1
Documentaire au Régent
Saint-Florent
Saint-Florent
Squash
Squash
Salon du diabète
Salon du diabète
SNSM Calvi
SNSM Calvi
Exposition APF
Exposition APF
Occi
Occi
GFCA Volley
GFCA Volley