Corse Net Infos - Pure player corse

Tentative d’homicide contre Frédéric Salini : Une information judiciaire ouverte


le Vendredi 20 Septembre 2013 à 19:47 | Modifié le Vendredi 20 Septembre 2013 - 21:44


Huit jours après la tentative d’assassinat, perpétrée le jeudi 12 septembre, à l’encontre du patron de l’établissement Kiosque Sushi, Frédéric Salini, sur la place Foch à Ajaccio, une information judiciaire pour tentative d’homicide a été ouverte par le Parquet d’Ajaccio dans le courant de la journée de vendredi. Par ailleurs, la moto retrouvée incendiée au golfe de Lava et celle utilisée par les agresseurs pour prendre la fuite après la fusillade, pourraient très probablement ne faire qu'une.


Le jeudi 12 septembre, une tentative d'homicide à l'encontre de Frédéric Salini, 34 ans, avait lieu à Ajaccio. (Photo : Marilyne Santi)
Le jeudi 12 septembre, une tentative d'homicide à l'encontre de Frédéric Salini, 34 ans, avait lieu à Ajaccio. (Photo : Marilyne Santi)
Il y tout juste 8 jours, une violente fusillade éclatait peu après 19 heures sur la Place des Palmiers (Foch), au cœur de la Cité Impériale. Un individu arrivant à pieds, avait pénétré par une entrée dérobée, à l’intérieur de l’établissement Kiosque Sushi, dont le patron Frédéric Salini, 34 ans, se tenait attablé à la terrasse. L’individu avait subitement ouvert le feu à plusieurs reprises sur le propriétaire, au beau milieu des clients présents en nombre en ce début de soirée.

Trois blessés au cours de la fusillade
Frédéric Salini, 34 ans, touché à plusieurs reprises, était parvenu à échapper à son agresseur et s’était réfugié dans un établissement tout proche, en attendant l’arrivée des secours.
Par ailleurs, deux autres personnes, Kevin Carta, 27 ans, employé au Kiosque Sushi et Vincent Erard, 22 ans, simple consommateur qui se trouvait en terrasse au moment de l’attaque, avaient été légèrement blessés aux jambes au cours de la fusillade.
L’agresseur était parvenu à s’échapper et avait rejoint son complice qui l’attendait sur un deux-roues, dans le secteur de la Place des Palmiers.

Deux armes retrouvées sur place par les enquêteurs
Les deux individus avaient pris la fuite vers la sortie de la ville, en longeant le port de commerce. Une moto avait par ailleurs été retrouvée en flammes quelques instants plus tard du côté du golfe de Lava. Les policiers avaient retrouvé deux armes sur place, sans savoir si elles appartenaient à l’agresseur ou aux victimes, qui auraient pu tenter de riposter avec.

La moto retrouvée incendiée au golfe de Lava et celle utilisée par les agresseurs ne font t’elles qu’une ?
Si les enquêteurs ne privilégient toujours aucune piste particulière, et s’il semblerait que très peu d’éléments utiles aient été tirés des caméras de vidéosurveillance des lieux où s’est déroulée la fusillade, une information judiciaire pour « tentative d’homicide » a été ouverte vendredi par le Parquet d’Ajaccio, à la demande d’un juge d’instruction.
D’autre part, de source proche de l’enquête, il y aurait de fortes présomptions de la part des enquêteurs, pour que la moto retrouvée incendiée au golfe de Lava peu après la fusillade et celle qui a servi aux deux malfaiteurs pour prendre la fuite, soit la même machine.
Il faudra toutefois que les techniciens de la Police technique et scientifique trouvent des indices concordants afin d’être en mesure de confirmer ou d’infirmer cette hypothèse.

Vers un prélèvement d'indices aptes à faire avancer les investigations..?
L’enquête se poursuit et s’annonce difficile pour les hommes de la Police Judiciaire. Avec peu ou pas de témoignages significatifs recueillis, l’absence de données intéressantes du côté des images de vidéosurveillance et aucune piste particulière qui semble se détacher, les enquêteurs misent sans doute sur l’hypothèse d'un prélèvement d’indices aptes à faire avancer leurs investigations, sur la moto retrouvée incendiée à Lava.
Un travail difficile, pour ne pas dire impossible, tant la technique de mise à feu de véhicules (souvent utilisée dans le milieu du grand banditisme) est efficace, pour faire disparaitre toute trace potentiellement exploitable par les spécialistes de la Police Technique et Scientifique.

Yannis-Christophe GARCIA

SAVOIR +
Voir nos précédents articles
http://www.corsenetinfos.fr/Ajaccio-Trois-personnes-blessees-par-balles-dans-le-centre-ville_a5040.html
http://www.corsenetinfos.fr/Fusillade-de-la-Place-Foch-Un-pistolet-et-deux-douilles-trouves-sur-les-lieux_a5064.html




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41501 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37