Corse Net Infos - Pure player corse

Taux de chômage des seniors corses : Une hausse de… 184 % en 6 ans


Rédigé par le Vendredi 12 Décembre 2014 à 18:41 | Modifié le Samedi 13 Décembre 2014 - 01:36


Le taux de chômage des seniors augmente plus vite en Corse que dans toutes les autres régions françaises. Il est aujourd'hui de l'ordre de 19,3% contre 10,9 au niveau national. Une situation qui a amené "Corse Compétences" à éditer, à partir des données recueillies par l'observatoire régional de l'économie, un guide des aides et dispositifs qui mis à la disposition des chefs d'entreprise vise à interrompre cette hausse vertigineuse. C'est la raison pour laquelle aussi, après Ajaccio la veille, le GIP Corse Compétences a organisé un Forum sur l’emploi des seniors à destination des entreprises. Objectif ? Répondre aux enjeux de recrutement, de maintien en emploi des seniors et de la valorisation des savoir-faire et de leur transmission au sein de l’entreprise.


Roxanne Hasselbein, chargée d'études à l'Oref (Observatoire régional de l'emploi et de la formation)
Roxanne Hasselbein, chargée d'études à l'Oref (Observatoire régional de l'emploi et de la formation)
Les interventions et les témoignages d’experts sur la gestion des âges et des seniors, l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, Pôle emploi, des représentants d’entreprises et syndicaux, les consulaires, des entreprises locales interviendront pour permettre aux entreprises de découvrir des bonnes pratiques, de les informer sur les aides et dispositifs, d’échanger et trouver des solutions*.

Roxanne Hasselbein, chargée d'études à l'Oref (Observatoire régional de l'emploi et de la formation), précise les enjeux de ces deux forums

- Combien il y a-t-il de seniors en Corse ?

- Ils étaient 65 000 au 1er Janvier 2013. La population des seniors - on l'est à partir de 50 ans - augmente avec une hausse de 14% depuis 2006. Cette augmentation est plus rapide qu'en France métropolitaine et cette population, cela est avéré, ne vient pas de l'extérieur. On n'en connait pas les raisons exactes mais les faits sont là...

- Comment cette population est-elle répartie ?
- Il y a plus de seniors en Haute-Corse qu'en Corse-du-Sud. Et la moitié d'entre eux travaillent. 

- Votre rôle ?
- Nous confions tous nos chiffres et nos données aux acteurs qui décident à partir de là, les actions qu'il convient de mettre en place pour les seniors qui sont au chômage et surtout pour être mesure de répondre aux besoins de toute cette population qu'elle soit àà la recherche d'un emploi ou en emploi, c'est l'objet du forum du jour où est posée la question de savoir comment l'on va accompagner les personnes qui à 50 ou 55 ans seront confrontés à des problématiques différentes ?  En tout cas, l'on va devoir s'en préoccuper comme l'on se préoccupe aujourd'hui des jeunes. Il y a des entreprises qui mettent en place des solutions pour les accompagner car il faudra tout à la fois prendre en compte le problème de la pénibilité mais aussi celui de l'accompagnement d'un sénior, qui est un salarié comme un autre, pour sa deuxième partie de carrière.

- Qu'est-ce qui le plus préoccupant pour les seniors aujourd'hui ?
- Le taux de chômage. Depuis 2008 l'on a enregistré une hausse de… 184 % ! Par rapport aux autres tranches d'âge c'est considérable. Aujourd'hui la Corse compte environ 4 700 demandeurs d'emploi seniors. Et en une année l'augmentation a été de 19,3% contre 10,9% au niveau national !

- On a des explications à tout cela ?
- On a soulevé des hypothèses d'explications. Il y a des phénomènes règlementaires, comme la réforme des retraites qui en allongeant le temps de travail fait que les seniors restent plus longtemps sur le marché du travail ou la nouvelle de convention à Pôle Emploi qui supprime certains avantages dont bénéficiaient auparavant les demandeurs d'emploi. Pour autant cela n'explique pourquoi la Corse se retrouve dans cette situation alors que ces phénomènes règlementaires qui ont été appliqués à la France entière : la Corse est aujourd'hui première région de France pour la hausse des demandeurs d'emploi seniors.

- Trouvent-ils des solutions auprès de certaines entreprises ?
- Nous essayons à la faveur de ce forum de trouver les bons exemples, ceux qui ont marché, d'entreprises qui vont favoriser cette embauche. Les seniors sont des gens que l'on va embaucher pour une durée de 10 à 15 ans maximum. Ce sont des personnes qui sont plus stables, prêtes à l'emploi.

- Quels sont ces bons exemples ?
- Orange et Pôle Emploi, mais il en est beaucoup d'autres, ont mis en place des temps partiels sur les dernières années de carrière. Il y a beaucoup de dispositifs qui ont été mis en place. Le Carif (centre d'animation et de ressources pour l'information sur la formation), qui à la charge du forum, vient d'éditer un guide qui recense tout cela. Par ailleurs l'Oref, l'université de Corse et Pôle emploi sont en train de réaliser une enquête téléphonique auprès des demandeurs d'emploi seniors pour mieux comprendre leurs problématiques : elle permettra d'aller plus loin que les chiffres dont nous disposons aujourd'hui. De la sorte, nous pourrons proposer un outil complet afin que les décideurs mettent en place des solutions les mieux adaptées à la réalité du terrain…
-----
Cette manifestation était financée par L’Etat, la collectivité territoriale de Corse, le Fonds Social Européen et l’ACSé




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40974 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349