Corse Net Infos - Pure player corse

Tallo "punit" Montpellier : Le Sporting n'est pas mort !


Rédigé par le Samedi 8 Novembre 2014 à 19:08 | Modifié le Dimanche 9 Novembre 2014 - 15:15


Le système Ghislain Printant a fonctionné. Le Sporting, à la faveur de deux buts de Junior Tallo en première période, a battu Montpellier samedi soir (2-0) et s'est donné des raisons d'espérer en un avenir meilleur.


Tallo "punit" Montpellier : Le Sporting n'est pas mort !
L'ambiance
Ce n'est pas parce que le Sporting ne surfe pas sur la vague du succès qu'il a été abandonné par les siens. Bien au contraire. Comme dans une famille qui connait des problèmes,  à Furiani on sait se rassembler pour soutenir le "bleu" de Bastia même, comme c'est le cas depuis quelques semaines, il n'est pas vraiment au mieux. Qu'importe. Il faut faire corps. Et Armand-Cesari, un peu moins garni qu'à l'accoutumé, l'a parfaitement fait ce samedi;

Le match
D'autant que sur le terrain Ghislain semblait avoir transmis son enthousiasme aux joueurs qu'il a sous sa coupe depuis le début de la semaine. De l'engagement, des initiatives et un positionnement très haut d'entrée de jeu. C'était comme si le Sporting voulait rattraper d'un coup tout le retard accumulé depuis le début de la saison.
Mais il lui aura fallu batailler pour maintenir ce cap car Montpellier et Rolland Courbis, venus dans les mêmes dispositions à Furiani, n'ont à aucun moment facilité la tâche de ces Bastiais qui furent les premiers inquiétés, mais si Areola trembla à la 21e minute devant Berigaud qui plaçait le ballon au-dessus de sa lucarne gauche, ce fut Jourdren le premier qui alla chercher le ballon au fond de ses filets.
La faute à Junior Tallo "le puni", celui que Makelele avait mis au ban de son groupe. Et bien ce Tallo là s'est trouvé à point nommé pour reprendre, à bout portant une première frappe de Cahuzac et du même coup libérer Furiani et son équipe d'un grand poids. Et comme Tallo et le Sporting avaient samedi soir des suites dans les idées, c'est encore l'Ivoirien, à l'heure où Montpellier faisait des efforts pour revenir à la marque, qui aggravait le score en vrai renard des surfaces.
Depuis la troisième journée et la venue de Toulouse Furiani n'avait été à pareille fête. Et il appréciait !
Mais, on le sait, Rolland Courbis n'est pas homme à s'avouer vaincu. A la reprise il a demandé à ses joueurs d'évoluer, à leur tour, plus haut. Du coup le Sporting se retrouva plus souvent acculé dans son camp, mais point de situations délicates à gérer pour les partenaires de Cahuzac prompts à rebondir dans le camp opposé pour aller perturber Jourdren et les siens. Comme sur cette superbe frappe de Boudebouz qui alla  s'écraser sur la transversale du gardien Montpelliérain après un service de Diakité que le numéro 10  bastiais avait parfaitement travaillé en amont. 

Le Sporting
Mais pourquoi le Sporting a-t-il autant attendu pour donner le coup de bistouri qui s'imposait depuis un bon moment déjà ? On ne sait pas pourquoi la "mayonnaise n'a pas pris" sous l'ère Makelele, mais on sait pourquoi le Sporting de ce samedi soir sans faire dans le génie a néanmoins su se remettre en ordre de marche pour aller décrocher sa seconde victoire de la saison à domicile : Ghislain Printant. L'homme ne veut certes pas entendre parler de responsabilité à ce niveau mais avec son enthousiasme et ses mots pour atténuer les maux il a su en l'espace de quelques jours redonner une âme à cette équipe qui en manquait tant. Il a aussi reconstitué le duo Squillaci-Modesto que l'on n'avait plus revu à Furiani et "remis" dans le bain Junior Tallo.
Vous savez ce qu'il est advenu.
En tout cas ce Sporting, qui, malgré la victoire n'est pas sorti de l'auberge, a fait la preuve qu'il avait encore des ressources et du caractère. Et dans sa situation, ça va lui être certainement profitable.

L'adversaire
Rolland Courbis et Montpellier qui projetaient de profiter des doutes bastiais n'ont pas réussi dans leur entreprise. Pourtant les visiteurs ont mis les ingrédients qu'ils fallaient pour mener à bien leur entreprise mais c'était sans compter sur la rage de vaincre des Bastiais. De Tallo et de tous ces porteurs du maillot qui se sont retrouvés sur des valeurs communes. Pour espérer les terrasser samedi soir, Montpellier aurait dû commencer par concrétiser les occasions qu'il s'est créé en première période surtout. Menés 2 à 0 les visiteurs ont bien essayé de revenir dans le match, mais il était, déjà, trop tard.

Le bilan
Ils font grand bien ces trois points au Sporting. Sur la plan mathématique cela s'entend. Mais surtout mental. Il y a du talent et du cœur dans cette équipe, Makelele l'avait bien vu. Et on ne va pas s'en plaindre. Oui comme Jojo Bonavita le chante si bien "Non, le Sporting n'est pas mort!"

La fiche technique

A Furiani, SC Bastia : 2 Montpellier :  0 (2-0)
Buts pour le SCB : Tallo (21e et 45e)
Pour Montpellier :
Arbitre : M. Jaffredo
Avertissements : Palmieri (34e), Tallo (60e) au SCB, Saihi, (37e), Tiene (37e), Sanson (79e) à Montpellier
Exclusion :
Spectateurs : 11 557
SCB :
Areola, Diakité, Squillaci puis Marange (75e), Modesto,Palmieri, Gillet, Cahuzac, Boudebouz, Ayité, Tallo puis Peybernes (63e), Kamano puis Cissé (80e) (Leca, Romaric, Pino)
Montpellier :
Jourdren, Delaplagne, El Kaoutari, Hilton, Tiene puis Camara (67e), Martin, Saihi puis Lasne (46e), Sanson, Berigaud puis Montano (81e), Barrios, Mounier (Pionnier, Congre, Marveaux,Bakar)

Ils ont dit

Ghislain Pintant
"On a essayé de se laver les têtes et de positiver dans le travail pendant toute la semaine. Nous avions mis en place un plan de jeu. Il a parfaitement fonctionné. Je suis fier d'avoir "coaché" cette équipe pendant 90 minutes. La victoire va faire du bien. Le public a été avec nous. Je dédie cette victoire à tout le peuple bleu : des débutants à nos dirigeants. Je suis très heureux ce soir d'avoir permis à cette équipe de prendre trois points. Il fait nuit maintenant sur Bastia mais il y a quand même un grand ciel bleu au-dessus de nos têtes !"

Rolland Courbis
" Nous avons raté notre première mi-temps. Nous avons été moins mauvais en seconde. On aurait pu éviter de prendre ces deux buts. Notamment celui de la 47e minute. D'habitude c'est en fin de match que cela survient.. Là c'est en fin de première période. Désespérant. Nous savions les doutes de Bastia. Mais nous n'avons pas été à la hauteur. Nous avions l'ambition de rendre le match difficile à Bastia. Nous avons échoué dans cette entreprise. Nous partons déçus ce soir. Tant mieux pour Bastia. Mais nous allons les battre au match de retour."
 




1.Posté par spanetu le 09/11/2014 15:08
Ça part de la!

Nouveau commentaire :
Twitter

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Bastia : Quand la CGT s’invite au Conseil de surveillance de l’hôpital https://t.co/Y9ROllja28
Lundi 23 Octobre - 15:52
Corse Net Infos : Ville-di-Paraso : Près de 2 000 hectares parcourus par les flammes https://t.co/UFW8MkySdt https://t.co/AlCa6VNWVB
Lundi 23 Octobre - 09:00
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40


Newsletter







Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio