Corse Net Infos - Pure player corse

Tags sur la synagogue de Bastia : L'auteur présumé devant le TGI


Rédigé par le Mardi 30 Septembre 2014 à 13:02 | Modifié le Mardi 30 Septembre 2014 - 14:26


L'auteur présumé - un individu de 18 ans - pourrait être jugé en comparution immédiate ce mardi après-midi à Bastia, mais la grève qui, à l'instar de tous les barreaux de France, affecte le barreau de Bastia pourrait en décider autrement.


Tags sur la synagogue de Bastia : L'auteur présumé devant le TGI
En tout cas tout est allé très vite dans cette enquête : quelques heure seulement après les faits, les services de la direction départementale de la sureté urbaine ont interpellé un jeune moins de 20 ans.
On le dit, l'auteur présumé des faits, inconnu des services de police et ne présentant de profil particulier susceptible de lui avoir dicté son acte contre la synagogue qui se trouve à un endroit bien particulier de la ville et très peu connu de nombreux Bastiais eux-mêmes.
Il devra expliquer son acte devant le TGI de Bastia, à moins que sa comparution ne soit différée en raison de la grève qui affecte le barreau.
En attendant les condamnations se multiplient. 

François Tatti, président de la Communauté d'Agglomération de Bastia
"Deux croix gammées ont été tracées sur la  façade de la synagogue de Bastia. Cet acte ne peut susciter que du dégoût et de la réprobation si l'on considère les épisodes sombres de l'Histoire qui l’ont inspiré.
Il est aussi une atteinte à la mémoire des femmes et des hommes qui, dans notre île, ont combattu l'antisémitisme, le fascisme et le nazisme. Enfin, il représente une insulte à la Corse qui est légitimement fière d'avoir contribué à sauver ses enfants de confession israélite de la barbarie.
Au nom de la Communauté d’Agglomération, je condamne cet acte et j’en appelle à ce que chacune et chacun d'entre nous réaffirme avec force son opposition résolue à toutes les formes de racisme, de xénophobie, d'exclusion ou de discrimination qui menacent la démocratie et les fondements de notre société."
 

Ligue des droits de l'homme, section Corse
"La LDH condamne la profanation de la synagogue de Bastia et exprime sa solidarité à toute la communauté israélite. Les croix gammées taguées sur ces murs sont insupportables. Ils déclenchent une vive émotion qui relaie la tradition humaniste et démocratique du rejet de l'antisémitisme en Corse. Parce qu'ils sont une incitation à la haine, les tags antisémites et racistes doivent être systématiquement condamnés et effacés."
 

Partitu di U Nazione Corsa
"C’est avec indignation, et une réelle émotion, que le PNC dénonce les inscriptions à caractère antisémite retrouvées sur les murs de la synagogue Beith Meir à Bastia, la nuit dernière.
De tels agissements, même si nous ne savons pour l’heure à quelles motivations ils répondent, suscitent en toute hypothèse l’indignation et le dégout.
D’une portée symbolique extrêmement grave, ils ne sauraient être traités par l’indifférence. Ils commandent au contraire la plus grande vigilance. Le PNC tient à faire part de son soutien à celles et ceux qui sont aujourd’hui atteints dans leur dignité. Il rappelle son choix d’une société fondée sur la pluralité des opinions, la tolérance mutuelle et le respect absolu de l’ensemble des convictions religieuses."

Joseph Castelli, sénateur, président du conseil général de Haute-Corse
"On ne peut rester indifférent devant un tel geste de haine et de racisme.
L’année dernière, nous avons célébré les 70 ans de la Libération de la Corse, premier département français qui a su, grâce à l’engagement de sa population, se soustraire au joug de l’ennemi. 
La Corse s’est illustrée, durant l’occupation, par son courage à l’encontre de la communauté juive.
Je ne peux que m’indigner devant l’ignorance et le blasphème du ou des auteurs de cet acte et apporter mon soutien indéfectible, non seulement à nos concitoyens de confession israélite, mais également à tous ceux qui ont été choqués, frappés, meurtris par cette inqualifiable manifestation d’intolérance et d’ostracisme.
Où est donc passée la Corse des Justes ?"

 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:25 Bastia : La première rencontre CAB-MAC

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41466 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33684 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37