Corse Net Infos - Pure player corse

Statut fiscal, indépendance financière : La CGT de Haute-Corse fait le point


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 10 Novembre 2016 à 13:01 | Modifié le Vendredi 11 Novembre 2016 - 00:41


Ce jeudi matin se tenait l’assemblée générale annuelle du syndicat CGT Finances publiques de la Haute-Corse. L’occasion pour la centaine de militants présents de faire le point sur les différents dossiers en cours : statut fiscal de la Corse et autonomie financière, retenue à la source, maintien des services de la DGFIP en Corse…


Jean-Pierre Battestini, secrétaire générale UD CGT 2B a, d’ores et déjà, annoncé une grève le 15 novembre prochain. 
Les chiffres de la CGT pour 2014 en ce qui concerne la dépendance de la Corse par rapport à l’Etat ?
Dépenses de l’Etat en Corse : 3,6 milliards d’euros 
-    Traitements des fonctionnaires de l’Etat : 570 M€
-    Pensions : 430 M€
-    Interventions de l’Etat : 850 M€
-    Dotations et subventions aux collectivités territoriales : 740 M€ dont 390 pour la CTC dont 187 pour la continuité territoriale 
-    Santé : 1 milliard €
Prélèvements (impôts d’Etat : 770 M€ et cotisations sociales : 500 M€ : 1,3 milliards €
Apports nets : 2,3 milliards € – 400 M€ de pensions de retraites = 1,9 milliards € (sur 8,8 milliards € de PIB)


En 2013, les dépenses de l’Etat représentent 44% du PIB ou 1836 €/habitant contre 282€/habitant en moyenne nationale. 
Pour l’éducation nationale : 260 M€ ( à peu près le total de la TVA collectée dans l’île) dont 9 M€ pour la langue corse. 
La CGT compare aussi le PIB de la Corse avec les autres îles de la Méditerranée. Le PIB en SPA (standard de pouvoir d’achat) par rapport à la Corse est pour Malte : 90% ; Sardaigne et Baléares : 88% ; Sicile : 76%. 
Parmi les solutions préconisées par la CGT, il y a la demande le transfert du produit ou d’une partie des droits de succession pour financer la construction de logements sociaux. 
« Concernant la possibilité par la CTC de voter des lois, ce serait à coup sur la fin des garanties sociales nationales : Smic, 35h, conventions collectives, services publics. Et le règne vraiment du tout tourisme favorisé par une attractivité de la Corse par des prix compétitifs obtenus par des baisses de salaires » souligne J.-P. Battestini qui livre ses revendications à notre micro .. 
 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85560 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40960 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348