Corse Net Infos - Pure player corse

Statut de coofficialité du Corse : Lettre ouverte de la LDH aux élus


Rédigé par le Mercredi 15 Mai 2013 à 23:54 | Modifié le Jeudi 16 Mai 2013 - 00:04


L'assemblée de Corse reprend, jeudi, le cours de ses travaux suspendus après la mort tragique de Jean-Luc Chiappini, le président du Parc naturel régional de Corse. A son ordre du jour : l'examen du projet de statut de coofficialité de la langue corse. Un statut que prône la section régionale de la ligue des droits de l'homme qui a diffusé mercredi une lettre ouverte à l'attention des élus territoriaux


Statut de coofficialité du Corse : Lettre ouverte de la LDH aux élus
"Mesdames, messieurs les élus territoriaux,
Vous allez vous prononcer sur une proposition de statut pour la coofficialité et la revitalisation de la Langue Corse. Pour la Ligue des droits de l’homme, ce rendez-vous est important. Quelques constats peuvent être partagés :
- La langue corse est en grande difficulté malgré des volontés politiques nouvelles, résultats de nombreuses mobilisations 
 - Une minorité peut user de la langue corse, dans les espaces privé et public, à l’oral comme à l’écrit 
Le désir de langue corse dans la société bouscule des antagonismes qui semblaient irréductibles 
Une réappropriation progressive de la langue corse par le plus grand nombre est à l’ordre du jour autour d’un projet de société bilingue qui fait consensus
-  La République française, arc-boutée sur un modèle mono-linguistique archaïque, n’a toujours pas ratifier la Charte européenne des langues régionales et minoritaires.
Ne pas réveiller les mauvaises querelles, ne pas voter un texte qui resterait sans lendemain, ne pas décevoir : telle est, aujourd’hui votre responsabilité.
Beaucoup de travail reste à faire pour améliorer le texte proposé. Il est nécessaire de partir de la réalité linguistique de notre société, d’éviter les tentations autoritaires, d’inciter et non pas d’imposer. Et donc de démocratiser l’accès à la langue corse par des mesures concrètes d’égalité, d’en préciser le financement et la mise en œuvre selon un échéancier qui permettra d’observer leur impact.
Mesdames, messieurs les élus, ne manquez pas ce rendez-vous. Demain, si la République se refusait à nous aider à construire ensemble une société bilingue, vous pourrez compter avec la mobilisation de tous. Corsophones et non corsophones parleront d’une même voix : celle de notre communauté de destin
."

 





1.Posté par arbasgiu le 16/05/2013 08:00
Merci la LDH et monsieur Paccou je ne regrette pas d'avoir adhéré à votre section !

"La langue est l'âme d'un peuple : Ceux qui s'opposent par la force à la transmission de la langue des aieux aux jeunes générations, se mettent ipso facto hors la loi, tant au regard du droit International que de la morale"

Publié le 27/06/07

" Le premier instrument du génie d'un peuple, c'est sa langue "__....l'Ambassadeur de la France auprès des Nations Unies, Jean-Marc de La Sablière, le 17 mai 2007

:"''La Langue est l'ADN de l'âme d'un peuple'',selon Gilles Vigneault

Gilles Vigneault, né le 27 octobre 1928 à Natashquan, au Québec, est un poète, auteur de contes et de chansons, auteur-compositeur-interprète québécois.

I Chjami Aghjalesi

"...In casa di i mei ci canta una lingua,
Vechja quant'è a terra induve elli sò nati,
È vulia d'amore scrive'sse duie rime,
Dilli quant'è sò fieru d'avelli à lu mio latu,
È vulia d'amore scrive'sse duie rime,
Dilli quant'è sò fieru d'avelli à lu mio latu."

Pour la coofficialité et le bilinguisme

2.Posté par arbasgiu le 18/05/2013 06:05
Eccu , hé fattu ! U statutu pà a cuufficialità di a lingua nustrale hé statu adutadu sta sera da la CTC . U ghjornu hè bè storicu per noi, pà a Corsica, chi vedi a so lingua d’urighjini ricunnisciuta à paru cù francesi inde a nostra terra !

Ti ringraziu André paccou et a squadra di a LDH !

3.Posté par arbasgiu le 18/05/2013 08:31
La démocratie a parlé (ceux qui sont contre la démocratie n'ont qu'à prendre le maquis et mener leur combat d'arrière garde lol). Paris est au pied du mur, en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie, en Corse, et bientôt dans d'autres régions françaises à forte identée (?) Les jeux sont fait rien ne va plus ! lol Je vais citer un petit passage de l'excellente ITW du Prince Albert dans le Corse-Matin d'aujourd'hui (18/05/2013) , à lire absolument, tout la dernière page du quotidien lui est consacrée. "...Question Corse-Matin : Vous partagez la préoccupation des Corses soucieux de sauvegarder leur langue ? Réponse du prince Albert : Nous la comprenons d'autant mieux que la langue monégasque était en phase d'extinction lorsque mon père, en 1977, a pris des initiatives pour la sauvegarder. elle est depuis enseignée dans les écoles et chaque année le 23 Juin pour la Saint Jean, un concours de langue monégasque récompense de jeunes lauréats. la langue est un vecteur de développement, d'intégration, de cohésion et de créativité culturelle; Plus encore dans les petits territoires comme les nôtres....." FORZA BASTIA, FORZA AICCIU, FORZA l'AS MONACO !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345