Corse Net Infos - Pure player corse

Sporting-Lorient : Les "Merlus" annexent Furiani


Rédigé par le Samedi 4 Octobre 2014 à 22:00 | Modifié le Samedi 4 Octobre 2014 - 23:28


Ça va mal et ça dure pour le Sporting. L'équipe de Makelele qui espérait à la faveur de la venue des "Merlus" de Lorient se refaire une santé en a été pour ses frais. Une défaite, logique, qui risque de faire très mal à terme. En tout cas, elle ne met le Sporting dans les meilleures dispositions pour la suite de la compétition.


L'ambiance
Il y avait moins de monde que d'habitude ce samedi soir à Furiani et si côté Petrignani on saute et on chante encore, le cœur de semble plus y être. La preuve : les sifflets qui sont montés des quatre côtés du stade au terme de ce premier quart d'heure qui vit Lorient évoluer comme s'il opérait à domicile. A Bastia, on le sait, on n'aime que la victoire. Et comme sur ce plan, hélas, les bastiais de Makelele affichent depuis le 4 Août dernier un très gros déficit…

Le match
Le Sporting ne l'a pas entamé par le bon bout. En tout cas ce sont les Lorientais qui se sont montrés les plus entreprenants, les plus imaginatifs, les plus percutants. Avec d'entrée de jeu une frappe de Jeannot qui faisait, déjà, trembler Furiani. Les "Merlus" bien décidés à ne pas s'en laisser compter poursuivaient sur le même tempo. Dès lors le public avait beau pousser, le Sporting ne suivait pas.
Bien sûr il y eut ces tentatives de Ayité,Tallo et Pino mais pas de quoi faire vaciller les Bretons qui tenaient parfaitement le cap ! Et le choc. Et qui se donnaient les moyens, à chaque fois qu'ils récupéraient  un ballon adverse, d'aller rebondir à cent à l'heure dans le camp bastiais. Comme si la pelouse, qui est dans l'état que l'on sait, les gênait moins - eux habitués du synthétique - que le Sporting!
A la pause Furiani pouvait, à juste titre, siffler..
Et cela ne s'arrangeait pas à la reprise quand à l'issue d'un centre de Ayew, venu de la droite, Jeannot parvenait du bout du pied à reprendre au second poteau un ballon que Peybernes déviait, malheureusement, au fond de ses filets.
Quant au second but, celui qui condamnait le Sporting à une défaite irrémédiable, les "Merlus" ne le devaient à personne sinon à l'heure de talent. Avec au départ Jeannot qui se jouait avec une facilité dérisoire de la défense avant de servir sur sa gauche Sunu. Un drible et une frappe plus tard, le Sporting avait les deux genoux à terre.
Il ne devait plus s'en remettre ! 
La défaite aurait pu être même plus lourde si Ayew n'avait tiré sur le montant droit de Areola et si ce même Areola n'avait, encore, sauvé son camp à deux reprises !

Le Sporting
Mais où est donc passé le"bleu" du Sporting qui transcende tous ceux qui portent son maillot ?
Samedi soir, durant la première période surtout, l'équipe de Makelele a donnél'impression de jouer avec des semelles de plomb. Battue dans tous les domaines, y compris dans celui de l'engagement, incapable de prendre la moindre initiative, sans ressort et sans imagination, on ne peut pas dire qu'elle ait enthousiasmé Furiani.
Dès lors Makele eut beau remplacer Pino par Ongenda, Ba par Modesto et Ayité par Mokulu, rien n'y fit. Le Sporting était aux abonnés absents.
On attendait des Lions, comme ils en avaient fait serment dans la semaine. Mais ce sont les corsaires bretons, en partant intelligemment à l'abordage d'une équipe, au bout de la rupture, qui ont, sans coup férir, pris pied, et de quelle façon, sur le pont bastiais.  


L'adversaire
Qui au terme du match de samedi soir pouvait imaginer que cette équipe de Lorient restait sur quatre défaites consécutives ?
Certes, ils ne font pas dans le génie les "Merlus" de Lorient mais à l'opposé de leurs adversaires du soir ils ont mis tous les ingrédients qu'il fallait dans leur jeu pour essayer de faire un résultat. Et bien leur en a pris. En jouant plus vite et mieux que le Sporting, en faisant preuve de beaucoup plus de fraicheur physique et… d'efficacité avec des joueurs de la trempe de Ayew ou Sunu, ils ont obtenu un succès amplement mérité !


Le bilan
Mais où va donc le Sporting ?
A ce rythme la réponse coule de source : dans le mur.
Mais au-delà de la série de résultats négatifs c'est l'incapacité dont à faire preuve l'équipe bastiaise durant 90 minutes qui inquiète le plus. Peu ou pas d'initiative dans un schéma de jeu pour le moins approximatif. Mais en football, tout le monde sait cela, ces carences peuvent parfois être gommées par la volonté de de se transcender.
Sur ce qu'il a démontré samedi soir l'équipe de Makelele était loin du compte. 
Normal, dès lors, qu'elle s'enfonce dans la crise. Et au classement.
Et que Furiani, se vide plus tôt que d'habitude.Ou crie son dépit en rappelant Frédéric Hantz sur l'air des lampions !

La fiche technique

A Furiani, SC Bastia 2 : FC Lorient : 0 (0-0)
Buts pour le SC Bastia :
Pour le FC Lorient :Peybernes (48e), Sunu (62e) 
Spectateurs : 11 542
Arbitre : M. Lannoy
Avertissements : Squillaci (55e) au SC Bastia, Ayew (55e) au FC Lorient
SC Bastia :
Areola,  Peybernes, Squillaci, Romaric, Ba puis Modesto (58e), Gillet, Boudebouz, Pino puis Ongenda (46e) Ayité puis Mokulu (63e), Tallo (Leca, Palmieri, Cioni, Rodriguez, Mokulu)
FC Lorient :
Lecomte, Gassama, Bellugou, Lautoa, Guerreiro, Jouffre par Autret (80e), Abdullah, Mostefa, Sunu, Ayew, Jeannot par Diallo (80e) (Chaigneau, Da Silva, Le Goff, Wachter, Coutadeur)





Claude Makelele ; J'ai vu des joueurs sans amour propre "'

On a tout vu. Quand on joue de la sorte, on est obligés de subir jusqu’à encaisser un but. Tout s'est effondré par la suite. Les joueurs se sont certes, parlé. Mais il n'y a eu que des paroles, pas des actes. Aujourd'hui Il ne faut surtout pas lâcher".
Je n'ai pas vu des joueurs avec  de l'amour propre. Ce n'est pas digne d'un jouer professionnel. Ce n'est pas digne du maillot de Bastia. Il ne mérite pas ça."
"A présent je vais agir. Il y a beaucoup de joueurs qui se sont cachés. Ils sont pourtant rompus à la Ligue 1. On ne l'a pas vu ce soir".






Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30
Corse Net Infos : Le feu de Balagne toujours très actif sur le secteur de Novella https://t.co/T5Za3fSsHS https://t.co/EaI0TGxG6X
Dimanche 22 Octobre - 23:25


Newsletter






Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio