Corse Net Infos - Pure player corse

Sortie de crise entre François Tatti et les maires de la CAB ?


Rédigé par Nicole Mari le Mercredi 8 Avril 2015 à 00:21 | Modifié le Jeudi 9 Avril 2015 - 02:09


Lors de la réunion du bureau de la Communauté d’Agglomération de Bastia (CAB) qui s’est tenu, mardi matin, les maires des cinq communes-membres ont réaffirmé leur refus du budget proposé par le président François Tatti et lui ont demandé de mettre en place un budget alternatif. Ils ont, également, exigé, comme ils l’expliquent dans un communiqué, une gouvernance plus collégiale, transparente et concertée. François Tatti, pour sa part, se réjouit, toujours par communiqué, d’une avancée dans les discussions et estime que les propositions des maires doivent être validées juridiquement ! Une nouvelle réunion est prévue mercredi à 17 heures.


Le président de la CAB, François Tatti, entouré des deux premiers vice-présidents, Jacky Padovani, maire de San Martino-di Lota, et Michel Rossi, maire de Ville-di-Pietrabugno.
Le président de la CAB, François Tatti, entouré des deux premiers vice-présidents, Jacky Padovani, maire de San Martino-di Lota, et Michel Rossi, maire de Ville-di-Pietrabugno.
Voici le communiqué des 5 maires de la CAB :

« Les maires des cinq communes membres ont confirmé, lors du bureau de ce jour, mardi 7 avril 2015, leur refus d’adhérer aux propositions de budget 2015 présentées par le Président de la communauté d’agglomération. Ce désaccord porte notamment sur deux éléments majeurs de ce projet de budget :
- L’augmentation des  dépenses de fonctionnement à concurrence de 1.2 M€ par rapport au compte administratif de 2014, ceci alors même que le contexte de crise budgétaire et financière impose des choix maîtrisés en la matière ;
- L’augmentation de la taxe sur les ordures ménagères de 100% : un foyer moyen de l’agglomération paye actuellement 170€ de taxe, il paierait 340€ si nous devions accepter la proposition formulée. Dans le contexte de difficultés économiques actuelles, nous nous refusons à aggraver la pression fiscale pesant sur les ménages, tant que les autres pistes n’ont pas été complètement exploitées ;
Nous avons donc proposé un budget alternatif de nature à rassurer complètement les personnels et à permettre à la communauté d’agglomération de Bastia d’exercer pleinement ses compétences au service des administrés.
Ce budget alternatif est organisé autour des deux principes suivants :
- Le maintien des dépenses de fonctionnement à un niveau identique à celui du compte administratif  2014, ce qui permet le strict respect des droits acquis des personnels de la CAB ;
- Le maintien de la taxe sur les ordures ménagères  à un niveau pratiquement équivalent à son niveau actuel ;
En complément de ces propositions sur le budget, nous avons demandé au Président de la Communauté d’agglomération de Bastia de revenir à une gouvernance et à des méthodes de fonctionnement conformes  à la lettre et à l’esprit des engagements pris en avril 2014 : réelle collégialité, transparence, et concertation avec les communes membres. »

François Tatti, président de la Communauté d'agglomération de Bastia (CAB).
François Tatti, président de la Communauté d'agglomération de Bastia (CAB).
Voici le communiqué de François Tatti, président de la CAB :
 
« Je me réjouis que l’ensemble des membres du Bureau ait participé, ce matin, à notre traditionnelle séance de travail dans un esprit constructif.  Les maires des quatre communes ont fait des propositions budgétaires comportant de substantielles économies et une hausse de la fiscalité de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères. En l’absence du rétablissement de la solidarité des communes-membres au profit de la CAB, il était nécessaire de faire évoluer ces deux paramètres pour équilibrer notre budget 2015, comme je l’ai souligné au sein du DOB (Document d’orientations budgétaires) présenté le 17 mars dernier en Conseil communautaire. C’est sur cette base que j’avais demandé aux Vice-présidents de se positionner en m’indiquant l’ampleur des économies de fonctionnement à réaliser et le niveau de la hausse de la fiscalité à appliquer et sur laquelle je n’avais pas eu jusqu’ici de réponses.
La proposition de ce matin est un pas important pour notre collectivité qui ne pouvait se permettre de voir son budget réalisé par la Chambre régionale des Comptes. Les propositions budgétaires, exposées ce matin, doivent, maintenant, être vérifiées pour valider leur faisabilité juridique et leur conformité avec les engagements contractuels d’ores et déjà actés. Il est également impératif de s’assurer de leur viabilité pour préserver les droits et acquis des personnels. Les services de la CAB travaillent avec le concours des services des communes-membres.
Une nouvelle réunion du bureau de la CAB est fixée, demain soir à 17 h, afin d’arrêter une version finale du budget 2015, comme prévu dans le calendrier initialement proposé dans mon courrier du 20 mars dernier. »
 
 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 20:54 Bastia : Aurélie Pitrat hôte de Wittgenstein !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85494 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348