Corse Net Infos - Pure player corse

Sorti illégalement d'Espagne pour être transféré en Suisse un Picasso de 25 millions d'euros intercepté par les douanes à Calvi !


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 4 Août 2015 à 12:10 | Modifié le Mercredi 5 Août 2015 - 00:14


Un tableau de Picasso d'une valeur estimée à plus de 25 millions d'euros, " Head of a young woman" appartenant à un célèbre banquier espagnol, Jaime Botin, 79 ans, considéré comme inexportable par les autorités espagnoles, a été saisi par les douanes vendredi dernier sur un bateau amarré au port de plaisance de Calvi. Le tableau s'apprêtait à poursuivre sa route vers la Suisse à bord d'un jet privé spécialement affrêté



L'affaire divulguée par les services des douanes en Corse passionne les médias nationaux et internationaux;
Sans doute bien informés, les douaniers se sont présentés jeudi dernier  à bord d'un bateau de plaisance "ADIX",  battant pavillon britannique,  amarré au port de plaisance Xavier-Colonna à Calvi et ont demandé les documents d'autorisation de sortie d'un Picasso " Head of a young woman"  estimé à 25 millions d'euros.
«Le capitaine du navire n'a pu présenter qu'un document d'évaluation de l'oeuvre ainsi qu'un compte rendu de jugement rédigé en langue espagnole de mai 2015 émanant de l'Audience nationale espagnole, confirmant qu'il s'agissait d'un trésor national espagnol qui ne pouvait en aucun cas être sorti d'Espagne» explique le service des douanes dans  un communiqué.
L'oeuvre est la propriété de Jaime Botin,  79 ans, célèbre banquier espagnol dont la famille est à l'origine de  la fondation de la banque Santander en 1857, devenue le premier Groupe bancaire du pays. Jaime Botin en fut le vice-président de 1999 à 2004.
Il faut également savoir que le bateau sur lequel la saisie de l'oeuvre a été effectuée est la  propriété d'une société dont Jaime Botin en est l'un des actionnaires.
Concernant l'oeuvre, une première demande avait été déposée en décembre 2012 en Espagne pour sortir définitivement le tableau du territoire, à destination de Londres.Le ministre de la Culture s'y était opposé et en 2015, l'Audience Nationale, une des plus hautes juridictions espagnoles, avait également jugé l'oeuvre «inexportable», au motif qu'elle appartenait aux «biens d'intérêt culturel» qui n'ont pas le droit de quitter le territoire national.

Le Picasso devait poursuivre sa route en direction de la Suisse à bord d'un jet privé ! 
Selon nos informations, l'oeuvre de Picasso que Jaime Botin tentait d'exporter d'Espagne devait poursuivre sa route à destination de la Suisse à bord d'un jet privé en provenance d'Espagne.
Celui-ci appartenant à une compagnie d'aviation très connue devait se poser à l'aéroport de Calvi-Balagne le même jour à 11 heures avec aucun passager à bord, avant de repartir vers la Suisse à 12 heures, toujours sans  aucun passager mais avec un paquet !
Ce vol a été annulé à la dernière minute.
Pour l'heure, le tableau est toujours entre les mains des douaniers de Corse.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37