Corse Net Infos - Pure player corse

Semaine du Goût 12-18 octobre : Les élèves du Finosello découvrent les pâtes Colomba


le Mardi 13 Octobre 2015 à 19:25 | Modifié le Mardi 13 Octobre 2015 - 19:31


La semaine du goût, qui se déroule du 12 au 18 octobre, compte de nombreuses initiatives et animations pour célébrer les plaisirs gustatifs. Défendre le mieux-manger se conjugue avec la lutte contre le gaspillage alimentaire. Rendez-vous incontournable de notre culture gastronomique, la semaine du goût a commencé en début de semaine et se poursuivra jusqu’au 18 octobre. Hier, la société Colomba a ouvert les portes de son unité de fabrication aux élèves apprentis du lycée professionnel du Finosello afin de faire découvrir à ce jeune public et aux futurs professionnels du secteur de la restauration et de l’agroalimentaire, comment sont conçus les produits de la marque ainsi que les métiers de la filière


Semaine du Goût  12-18 octobre : Les élèves du Finosello découvrent les pâtes Colomba
 Située en pleine zone industrielle de Mezzavia, sur le chemin d’acqualonga, l’unité de fabrication des pâtes Colomba, qui va fêter ses trente ans en février prochain, a ouvert ses portes à de jeunes élèves en formation. Sur place, Christian Balsano, fondateur de la société et Sébastien Ristori, directeur adjoint, ont accueilli les lycéens et leurs enseignants pour une visite complète de l’établissement. Cette opération est la première d’une série de visites organisées tout au long de l’année et destinées à l’ensemble des établissements scolaires de la région. Une autre façon pour l’entreprise de « se réinventer sans cesse », leitmotiv de la marque. Et surtout de répondre à la thématique de cette 26ème Semaine du Goût, placée cette année, sous le signe des plaisirs gustatifs.
Les pâtes Colomba ont une trentaine d’année d’existence, un bail, et son connues à travers toute l’île voire ailleurs. La société a connu une forte croissance sur environ 25 ans, précisément jusqu’en 2010. La suite a été moins heureuse dans la mesure où ses problèmes sont venus en cascade. Ils ont commencé avec le non paiement de grosses commandes par un client indélicat, ce qui a fortement marqué la croissance de l’unité. Et ce n’est pas tout, car la concurrence est arrivée au même moment, sans parler d’un incendie qui a mis l’unité en danger. Toute une sérié d’événements qui ont ébranlé la société, laquelle est  passée très prêt de la faillite.


La force, l’expérience et la détermination
A cette époque, Christian Balsano s’est posé la question de savoir qu’il fallait continuer ou tout arrêter. On connait le bonhomme, sa détermination, sa force de travail, son envie d’aller de l’avant et de se battre. Il décide donc de poursuivre l’aventure des pâtes Colomba.
Sébastien Ristori nous raconte la suite : « M. Balsano est un homme courageux qui ne voulait pas renoncer et très vite, il a fait appel à un fond d’investissement qui, séduit par le personnage, accepte aussitôt de venir en aide à la société. Tout est mis en place en moins de temps qu’il n’en faut à une pâte pour cuire al dente. Le plan de redressement est mis en route, orchestrée par un directeur adjoint embauché sur place. Dès lors, refonte de la marque, du packaging, création de nouveaux produits et recettes considérablement améliorées, sans oublier le plan RH et humain, le personnel intéressé à l’entreprise, une politique sociale, une stratégie financière et un contrôle de gestion sur les produits et voilà Colomba qui repart de plus belle sur le marché insulaire. »


Un modèle d’industrie corse
En juin dernier, la société arrive au terme du plan et les choses vont plutôt bien. Le plan de structuration s’est achevé dans les meilleures conditions et tout va pour le mieux à ce niveau. Un bel exemple qui méritait d’être conté tellement la volonté et la détermination de Christian Balsano et de son équipe ont redonné vie à cette unité de fabrication.
Pour Sébastien Ristori, qui s’est démené comme un beau diable dans la reconstruction de la structure, la marche en avant doit se poursuivre : « l’idée c’est de faire grandir davantage l’entreprise, en faire un modèle de l’industrie corse, challenge que nous proposons d’entreprendre dans les deux ou trois ans à venir. Cela passe bien entendu par des partenariats divers et variés que l’on peut avoir avec des institutionnels des écoles bien sûr, raison pour laquelle nous nous sommes orientés vers cette 26e semaine du goût en partenariat avec le Recteur de l’Académie de la Corse, M. Michel Barat, mais aussi le Finosello, l’Erea. Nous allons essayer de renouveler cette opération trois ou quatre fois par an, ce qui ne nous empêchera pas d’aller à notre tour, à la rencontre des lycées et collèges. Notre idée est bien celle-ci :  impulser nos savoir-faire. »
J. F.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 23:37 I soldi corsi… C’est pour bientôt !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346