Corse Net Infos - Pure player corse

Sécurité Routière : Simulation d'accident de grande envergure au lycée Laetitia d'Ajaccio


Rédigé par le Mardi 19 Avril 2016 à 22:09 | Modifié le Mardi 19 Avril 2016 - 23:47


Dans le cadre des Journées de la Sécurité Routière, afin de sensibiliser les lycéens une simulation d’accident de la route a été organisée récemment au Lycée Laetitia Bonaparte en présence de Guy Monchaux, DASEN, et avec le concours du SDIS 2A, de la Police Nationale, du SAMU 2A et de la DDTM. Près de 1 000 élèves ont assisté à cet exercice.


 Sécurité Routière : Simulation d'accident de grande envergure au lycée Laetitia d'Ajaccio
Les jeunes de 15 à 24 ans sont les premières victimes des accidents de la route. La réduction de la mortalité routière nécessite donc de renforcer l’éducation cette dernière en milieu scolaire, en tenant compte de la tendance à la prise de risque caractéristique de l’adolescence.
Après une première phase constituée d’un débat avec les terminales sur les conduites addictives à partir d’un diaporama élaboré par les enseignants, l’opération, une simulation d’accident entre une voiture et un deux-roues, a été conduite avec la participation active des élèves : conducteurs et victimes, témoins, premiers secours…
Elle avait pour objectif de faire prendre conscience des conséquences du non port des équipements de sécurité : casque non attaché, défaut de ceinture… et d’expliquer l’action des services de la sécurité civile : police nationale (motards, brigade accidents), pompiers et SAMU.
 
Un scénario catastrophe bien étudié
La simulation d’accident mettait en scène deux véhicules qui s’étaient percutés : une auto et une moto avec refus de priorité de la moto.
Le conducteur de la moto portait son casque mais pas de gants. Il était blessé à la jambe droite : fracture ouverte. Le passager lui portait son casque qui n’était pas attaché et qui a donc été éjecté à quelques mètres de la moto. Des blessures à type de brûlure couvraient ses deux mains.
Les portières de la voiture n’ont pu être ouvertes car bloquées. Le passager sans ceinture a percuté le pare-brise du véhicule lors de l’impact. Il ressentait une légère douleur au cou.
Des élèves ont joué les témoins et ont signalé l’accident au 18 décrivant le lieu, le nombre de victimes et la gravité de leurs blessures tout en sécurisant les lieux.
Pompiers, SAMU et police sont ensuite intervenus.
Les différentes étapes de l’action des sapeurs-pompiers ont été décomposées (mise en place des véhicules, matériel utilisé, conditionnement des blessés, découpe du véhicule pour extraction du passager).
La police a procédé à des contrôles d’alcoolémie et de stupéfiant, questionné les conducteurs. Le tout détaillé par l’agent de police aux élèves.
 
Les chiffres 2015/2016 sécurité routière en 2015
En Corse-du-Sud les mois les plus accidentogènes sont juin, juillet, août et novembre. 121 accidents ont eu lieu.
Pour 10 personnes tuées cette année-là on dénombre 5 motards, 4 automobilistes et 1 piéton (dont un enfant de 10 ans).
1 tué sur 2 est un motard, 3 jeunes tués avaient entre 18 et 24 ans et un accident sur trois est dû à la vitesse.
73 personnes ont été hospitalisées et 93 ont été légèrement blessées.
 
Comparatif
En janvier/février 2015 17 accidents corporels (26 blessés, 1 mort)
En janvier/février 2016 10 accidents corporels (15 blesses, 1 mort, à la suite d'une collision, le motard est décédé).





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 21:46 Derby : Le GFCA corrige l’ACA

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348