Corse Net Infos - Pure player corse

Secours Populaire : Un court-circuit du système électrique à l’origine de l’incendie


le Vendredi 3 Janvier 2014 à 15:46 | Modifié le Vendredi 3 Janvier 2014 - 16:37


Le sinistre accidentel qui a entièrement détruit, jeudi à Ajaccio, les stocks de l’entrepôt de 300 mètres carrés de l’association a été causé par un court-circuit dans le compteur électrique du local. Si l’on ne déplore heureusement aucun blessé, la situation est critique pour le Secours Populaire qui, par deux fois en moins de six mois, voit ses réserves de vêtements et de denrées alimentaires partir en fumée, dans un contexte de difficultés sociales particulièrement important.


C'est la seconde fois en moins de six mois que les stocks du Secours Populaire sont ravagés par les flammes. Comme ici, dans le local des Salines en août 2013. (Photo d'archive : Yannis-Christophe Garcia)
C'est la seconde fois en moins de six mois que les stocks du Secours Populaire sont ravagés par les flammes. Comme ici, dans le local des Salines en août 2013. (Photo d'archive : Yannis-Christophe Garcia)
Deux retours à la « case départ » en moins de six mois, avec comme point commun le fait de perdre des stocks de vêtements et de denrées alimentaires destinés à la population la plus démunie du département.
Après l’incendie d’origine criminelle qui avait ravagé la quasi-totalité des stocks de la boutique de vêtements du Secours Populaire dans le quartier des Salines le 23 août 2013 (voir notre article), c’est l’entrepôt de 300 mètres carrés situé au rez-de-chaussée de l’immeuble Les Amandiers situé dans la montée Saint-Jean, qui a été entièrement ravagé par les flammes jeudi (voir notre article).
Les délicates opérations d’extinction du feu puis de déblaiement se sont déroulées jusqu’aux environs de 20 heures.

Vêtements et denrées alimentaires détruits par les flammes
Si pour ce dernier sinistre l’expertise réalisée sur place par la Police et les Sapeurs-Pompiers conclut à l’origine accidentelle du feu (dû à un court-circuit qui s’est produit dans le compteur électrique du local), il n’en demeure pas moins que le résultat est identique au précédent : la quasi-totalité du stock de vêtements mais également de denrées alimentaires destinées à la population la plus démunie du département sont partis en fumée.
Dans un contexte de difficultés sociales particulièrement criantes, ce nouveau coup dur, quelques mois seulement après le précédent, va forcément compliquer davantage la mission de l’association humanitaire qui vient en aide à plus de 500 familles (soit environ 3000 personnes) dans l’ensemble du département de la Corse-du-Sud.
Yannis-Christophe GARCIA




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 22:20 Volley Ligue A : Le GFCA s'impose face à Sète

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41504 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37504 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37