Corse Net Infos - Pure player corse

Secours Populaire : Rose-Marie Papi en appelle à l’aide des pouvoirs publics


le Vendredi 23 Août 2013 à 18:48 | Modifié le Dimanche 25 Août 2013 - 01:24


Evoquant une « situation catastrophique » après l’incendie qui a ravagé le local Ajaccien de la vente de vêtements dans la nuit de jeudi à vendredi aux Salines, la secrétaire générale bénévole du Secours Populaire de la Corse-du-Sud Rose-Marie Papi nous a aimablement accordé une interview, sur les lieux même du sinistre. Entre sentiment d’abattement puis de colère et d’injustice, Rose-Marie Papi explique le désastre social que représente cet incendie pour les 500 familles aidées par le Secours Populaire à Ajaccio. Et en appelle à la fois à la sensibilisation des pouvoirs publics, mais également au besoin de dons urgent de la structure pour faire face à une telle situation.


L'incendie d'une rare violence a entièrement détruit les vêtements et le local dans lequel ils étaient stockés. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
L'incendie d'une rare violence a entièrement détruit les vêtements et le local dans lequel ils étaient stockés. (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Des murs et des plafonds noircis par les flammes, où une fumée âcre et persistante prend toujours à la gorge et partout où l’on tourne la tête, des débris. Des cartons calcinés et des restes de vêtements épars… Voila tout ce qu’il reste du local ajaccien du Secours Populaire, qui était destiné à la collecte et à la vente de vêtements pour les plus démunis. La boutique de 150 m2 a été entièrement ravagée en moins de 3 heures par un violent incendie, qui s’est déclaré avant minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi. Malgré l’intervention rapide des Sapeurs Pompiers du centre d’Ajaccio, la boutique a été entièrement ravagée par les flammes.

La quasi totalité du stock de vêtements détruite par les flammes
Sur place, la quasi totalité du stock de vêtements (dont une très grande partie était neuve, fournie par une boutique ajaccienne) à prix modique, destinés aux 500 familles aux revenus les plus modestes de la cité Impériale a été détruite, soit plusieurs dizaines de milliers d’euros de perte sèche. Ce sont entre 2 000 et 3 000 personnes environ qui sont aidées au quotidien par la structure, composée essentiellement de bénévoles. Et ces derniers ne ménagent ni leur temps, ni leur volonté pour tenter d’apporter un peu d’aide à ces familles et faire reculer la précarité, du mieux possible. Car les moyens financiers du Secours Populaire ne sont pas lourds, loin s’en faut.

Le local du Secours Populaire et une grande partie du stock de vêtements ont été ravagés par les flammes. (Photos : Yannis-Christophe Garcia)

« Nous sommes dans une situation catastrophique ! » Rose-Marie Papi
Aujourd’hui, avec cet incendie (dont l’origine demeure pour l’heure toujours indéterminée), ce sont les efforts quotidiens de tous ces bénévoles qui se retrouvent réduits à néant. Car même si la structure d’accueil principale située dans la montée Saint Jean demeure ouverte, la perte de ce local et surtout de son stock si précieux de vêtements, vient plonger l’ensemble de l’équipe du Secours populaire d’Ajaccio dans un profond désarroi.
« Nous sommes dans une situation catastrophique » explique sans détour et très émue, la secrétaire générale du Secours Populaire de Corse-du-Sud Rose-Marie Papi. Oscillant « entre un sentiment d’abattement, puis de colère face à cette injustice qui prive désormais plusieurs milliers de personnes dans le besoin de vêtements », Marie-Rose Papi évoque l’avenir incertain qui se profile pour ces familles et pour la structure.

Ecoutez Rose-Marie Papi expliquer la situation et appeler les pouvoirs publics à une prise de conscience afin de recevoir de l’aide

interview_de_rose_marie_papi.mp3 Interview de Rose-Marie Papi.mp3  (3.12 Mo)



La boutique devait ouvrir ses portes mardi 27 août... (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
La boutique devait ouvrir ses portes mardi 27 août... (Photo : Yannis-Christophe Garcia)
Une enquête ouverte par le Parquet et confiée aux services de police pour tenter de déterminer l’origine précise du sinistre
Concernant l’incendie, une enquête a été ouverte par le Parquet d’Ajaccio et confiée aux services de police afin de tenter de déterminer l’origine précise du sinistre. Comme une ironie du sort, fixée contre le rideau métallique du local qui a été condamné par une entreprise spécialisée vendredi après-midi, une pancarte annonçait la « réouverture de la boutique solidaire le mardi 27 août »
Bien évidemment, cela ne sera pas possible.
Et à notre départ du site, une personne qui n’était visiblement pas encore au courant du sinistre se présentait devant le local. Avant de s’en retourner quelques minutes plus tard, après avoir été informée de l’incendie par les bénévoles…
Espérons que les pouvoirs publics sauront rapidement entendre l’appel au secours et à la générosité lancé par Rose-Marie Papi au nom du Secours Populaire d’Ajaccio. Et évidemment y répondre. Ce sans quoi, ce sont bien d’autres silhouettes que l’on verra encore s’approcher, puis s’éloigner de la boutique, avec comme seule perspective, une porte close…

Yannis-Christophe GARCIA

SAVOIR +
Pour contacter l’antenne du Secours Populaire de la montée Saint-Jean, téléphonez au 04.95.20.68.96





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:57 Appietu a fêté la Sant’Andria

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33693 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37