Corse Net Infos - Pure player corse

Sébastien Ristori, un directeur freelance pour les entreprises


Rédigé par Pierre BERETTI le Dimanche 17 Septembre 2017 à 21:30 | Modifié le Dimanche 17 Septembre 2017 - 23:51


Avoir un directeur que quelques jours par mois sans surcharger financièrement l’entreprise, c’est aujourd’hui possible avec une nouvelle activité lancée récemment. SR Conseil lancé par Sébastien Ristori propose tout un panel de solutions ponctuelles ou sous forme d’accompagnement aux entreprises insulaires.


Sébastien Ristori, un directeur freelance pour les entreprises
A l’aube de ses trente ans, Sébastien Ristori a décidé de lancer son cabinet conseil en proposant une solution personnalisée aux entreprises insulaires. Un directeur administratif et financier (D.A.F.) qui intervient de manière ponctuelle ou forfaitaire est désormais possible. Pour mieux comprendre en quoi consiste son travail, il faut savoir que les prestations sont variées et les champs d’action vastes. Cela peut être du contrôle de gestion, une mission de Ressources Humaines mais aussi un accompagnent personnalisé en tant que consultant sur un lancement ou développement d’entreprise.

« Je travaille dans tous les secteurs d’activité. Mes missions sont établies à l’avance avec mon client. Nous déterminons ensemble ses besoins et la périodicité de mes interventions. Cela peut être aussi du conseil et accompagnement sur le lancement d’un projet comme c’est actuellement le cas avec le lancement des soldi corsi. A titre d’exemple je peux également œuvrer sur des études de marché ou encore un business plan permettant à mes clients de demander des levées de fonds. Dernièrement j’ai accompagné une entreprise sur un développement important avec une levée de financement de 730 000 euros ».


Originaire de Riventosa en Centre Corse, Sebastien Ristori a grandi à Bastia et travaille depuis des années à Ajaccio et en Corse-du-Sud. Si la Corse n’a plus vraiment de secret pour lui et qu’il en aime chaque territoire, il n’hésite pas aussi à accompagner ses clients sur des missions sur le continent ou à l’étranger, en Italie, Angleterre, etc. Une implication qui révèle une confiance dans le tissu entrepreneurial corse qui ne date pas d’hier. En effet, après l’obtention de son bac, il participe à des projets humanitaires avec un engagement dans l’armée avant de revenir à ses premières amours : l’économie et la finance. Il choisira de faire ses études sur l’île avec un Master Administration des Entreprises puis un Master Contrôle de Gestion sur Paris. Durant son cursus, à 22 ans il a déjà cette fibre entrepreneuriale et fonde la première junior entreprise de l’Université de Corse. Après quelques expériences en tant que salarié comme contrôleur de gestion et directeur d’entreprise, mais aussi en tant qu’enseignant à l’Université de Corse et l’école de management Kedge Business School en économie, finance et stratégie, il décide de se lancer à son compte et de se mettre à la disposition des entreprises corses et particulièrement des TPE-PME.

Un accompagnement personnalisé
« Un directeur administratif et financier freelance, ou à temps partagé, est une solution alternative pour nos petites structures qui ne pourraient pas se permettre la charge d’une masse salariale tout en ayant un besoin d’accompagnement, de gestion financière ou administrative. Il peut s’agir aussi de gestion de ressources humaines ou de patrimoine. Je travaille également en collaboration avec d’autres cabinets conseils dans d’autres domaines comme la communication, les démarches qualité, etc. Cela permet à mes clients de se consacrer pleinement à leur activité sans perdre le temps de rechercher les prestataires dont il a besoin. Je leur propose donc également la mise en relation et le suivi sur d’autres prestations comme le ferait d’ailleurs un directeur de structure à plein temps ».

S’il a décidé de créer ce cabinet innovant, c’est que Sébastien Ristori croit particulièrement dans le « riacquistu » économique de l’île. « Aujourd’hui, on constate une grande paupérisation de notre île. Il faut davantage de stratégie économique mais aussi une valorisation des circuits courts et innovants. L’export doit être mieux accompagné par exemple. Il s’agit d’une volonté politique de fond à mener sur du long terme. Je pense que la plupart des partis insulaires ont peu ou pas de programme économique solide, c’est dommage et il serait vraiment intéressant pour nos entreprises qu’une ligne directrice leur soit enfin proposée. Nous avons des talents et des richesses formidables en Corse. Je rencontre tous les jours de nombreux chefs d’entreprise qui ont un savoir faire important, un projet, ou encore des produits parfois innovants ». 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Festa di a scienza per tutti in l'Isula Rossa https://t.co/Kqw4lDgD52 https://t.co/JYQuFbAXP4
Jeudi 19 Octobre - 15:50
Corse Net Infos : Corte : Plus de 400 élèves célèbrent la Fête de la Science https://t.co/aXAURhlZLs https://t.co/uNov9VDM7F
Jeudi 19 Octobre - 15:45
Corse Net Infos : A settimana corse à Bordeaux: c'est parti https://t.co/4H7EtQwDxX https://t.co/CqtpXOzw5D
Jeudi 19 Octobre - 11:31
Corse Net Infos : Le tunnel de Bastia momentanément fermé https://t.co/7HtbGOBaNy https://t.co/jU72EFV26T
Jeudi 19 Octobre - 11:31


Newsletter






Galerie
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482